Le centre de documentation pour le sport
Utilisez des guillemets pour trouver les documents qui contiennent l'expression exacte : "aérodynamique ET essais"
Le centre de documentation pour le sport

Association canadienne de crosse  – GUILDFORD, ANGLETERRE – L’équipe canadienne de crosse féminine sénior a atterri à Guildford, Angleterre et est prête à se mettre sur le chemin vers la médaille d’or en Coupe du Monde 2017 FIL Rathbones de crosse féminine. Alors que le 12 juillet marque le coup d’envoi officiel du tournoi, les Canadiennes doivent attendre jusqu’au 13 juillet à 13h00 HAE pour disputer leur premier match, contre l’Australie.

Un nombre record de 25 pays – dont sept qui font leur début international au niveau sénior – sera au Surrey Sports Park pour concourir à cette 10ème édition de Coupe du Monde FIL.

Le Canada, qui joue en Groupe B, disputera un tournoi à la ronde avec des équipes à la tête de classement mondial, incluant les championnes en titre américaines; les Australiennes, qui ont deux titres mondiaux à leur compte; la nation hôtesse anglaise; l’Écosse et le Pays de Galles.

Le tournoi à la ronde débouchera sur les séries éliminatoires, qui commenceront le 19 juillet, et la ronde des médailles clôturera l’évènement le 22 juillet.

«Nous nous sommes fixé l’objectif de mettre la main sur cette médaille d’or,» a déclaré l’entraîneur en chef Scott Teeter. «Je pense qu’il y a quatre ou cinq équipes qui pourraient raisonnablement triompher, et c’est excellent pour le sport.»

Les Canadiennes chercheront à améliorer sur la médaille d’argent qu’elles ont gagnée à la dernière Coupe du Monde (Oshawa, 2013), en vue de suivre dans les pas de leurs coéquipières juniors, qui ont remporté la toute première médaille d’or pour notre nation en crosse féminine, au Championnat du Monde FIL 2015 de crosse féminine M19 à Édimbourg, Écosse.

L’équipe de cette année mise également sur talent et expérience, regroupant les joueuses vétéranes comme Dana Dobbie, Crysti Foote et Katie Guy;  des athlètes qui jouent actuellement en Division 1 de la NCAA (Erica Evans, Danita Stroup et Lydia Sutton);  et de nouvelles recrues qui sont encore en école secondaire (Quintin Bullen, Bianca Chevarie et Claire Mills).

Alors que la compétition internationale sera une nouvelle expérience pour certaines de ses joueuses, l’entraîneur Teeter se dit confiant qu’elles seront prêtes à concourir, le moment venu.

«Certaines des plus jeunes pourraient être un peu anxieuses,» a-t-il convenu. «Ça va être un grande aventure pour elles, donc elles doivent demeurer dans l’instant présent et voir au jour le jour et ça ira très bien.»

Cela s’annonce comme une compétition intense et éprouvante pour l’équipe, qui contestera huit parties sur dix jours, mais c’est un défi que les capitaines de l’équipe Dobbie et Guy savent surmonter.

«Le plus important, c’est qu’on ne peut aucunement se payer le luxe d’être complaisant, de se relaxer, puisque chaque partie compte,» affirme Dobbie, dont c’est le troisième tour en Coupe du Monde. «Il faut veiller à ce que tout ce que nous faisons soit bien exécuté, et il faut maintenir cette concentration, aux petits exercices comme aux parties mêmes.»

L’équipe est arrivée en Angleterre le 10 juillet, après avoir complété un camp d’entraînement intensif à Oakville, Ontario, et est repartie sur les chapeaux de roue, avec un mini-match et séance d’entraînement situationnel contre le Pays de Galles.

«Ce [le mini-match contre les Galloises] n’était pas beau à regarder pour commencer, mais nous nous sommes relevé les manches à la deuxième moitié de la partie et nous avons commencé à apporter plus d’intensité et d’effort à l’affaire,» a remarqué Teeter. «Hier a été une longue journée pour nous, avec le trajet transatlantique et la familiarisation avec les parages. Nous étions toujours un peu sous le coup du décalage horaire, mais cela a fait du bien de retrouver notre vitesse de croisière.»

Du point de vue de l’entraîneur Teeter, il serait beau d’obtenir du succès tôt dans le tournoi, mais il est plus important de se conformer au plan et au processus, puisque c’est cette approche qui amènera son équipe à la plus haute marche du podium. 

«Nous ne pouvons sous-estimer aucun de nos adversaires, puisque toutes ces équipes nous livreront une bonne bataille, mais il faut nous rappeler que la médaille d’or ne se gagne pas à la toute première journée. Notre objectif est de nous améliorer comme équipe à chaque journée, de sorte que nous en arrivions au sommet de notre jeu au moment opportun.»

Quand on lui demande quelles sont les clés du succès, Dobbie insiste sur l’importance de jouer en solidarité, comme équipe.

«Il faut continuer ce processus de consolidation de l’équipe, et jouer comme une unité. Notre plus grand avantage est que nous avons de la profondeur à tous les postes; nous ne comptons pas sur les joueuses individuelles. Aussitôt que nous en arriverons à assurer que chaque joueuse contribue les aspects qui correspondent à ses propres points forts, et que nous jouions comme une unité, de fond en comble, je pense que ce sera là le plus grand facteur de notre succès.»

Toutes les parties du tournoi seront diffusées en temps réel au 247.tv, accessibles aux partisans de crosse partout au pays. Vous pouvez également suivre l’équipe sur Facebook et Twitter pour les nouvelles et mises à jour.

Horaire

L’horaire de compétition complet, incluant les affrontements en séries éliminatoires, est accessible ici.

  • Jeudi le 13 juillet à 13h00 HAE contre l’Australie
  • Vendredi le 14 juillet à 9h00 HAE contre le Pays de Galles
  • Samedi le 15 juillet à 10h00 HAE contre l’Écosse
  • Dimanche le 16 juillet à 13h00 contre les États-Unis
  • Mardi le 18 juillet à 13h00 HAE contre l’Angleterre

Informations

Alignement

#

Prénom

Nom de famille

Ville natale

Position

Université

1

Allison

Daley

Peterborough, ON

G

Canisius ’11

5

Quintin

Bullen

Severn, ON

M

Denver ’21

6

Kaylin

Morissette

Bowmanville, ON

M

Louisville ’16

7

Tessa

Chad

Orono, ON

A

Canisius ’19

8

Danita

Stroup

Port Coquitlam, BC

A

Northwestern ’17

9

Katie

Guy

Whitby, ON

D

Penn State ’13

10

Holly

Lloyd

Glen Ridge, NJ

A

Loyola ’20

11

Erica

Evans

Peterborough, ON

M

Canisius ’18

12

Megan

Kinna

Maple Ridge, BC

M

Northwestern ’20

13

Lydia

Sutton

Minneapolis, MN

D

Southern California ’18

14

Claire

Mills

Oakville, ON

M

Syracuse ’22

15

Emily

Boissonneault

Brooklin, ON

M

Detroit Mercy ’12

16

Katie

Donohoe

Peterborough, ON

G

Monmouth ’15

18

Crysti

Foote

Mimico, ON

A

Notre Dame ’06

21

Bianca

Chevarie

Brantford, ON

A

Syracuse ’23

22

Taylor

Gait

Fayetteville, NY

M

Syracuse ’16

24

Alie

Jimerson

Irving, NY

A

Syracuse ’18

25

Avery

Hogarth

Mississauga, ON

D

Southern California ’19

27

Dana

Dobbie

Fergus, ON

A

Maryland ’08

35

Tory

Merrill

Orangeville, ON

D

Toronto’10

À propos de l’Association canadienne de crosse    

Établie en 1867, l’Association canadienne de crosse (ACC) est l’organisme chargé de la gouvernance de tous les aspects de la crosse au Canada. Notre organisation consiste en 10 Associations-membres qui représentent presque 80 000 participants et participantes individuels, dont entraîneurs, officiels et athlètes de tous les âges et tous les niveaux. La mission que l’ACC s’est donnée est d’honorer le sport de crosse et son patrimoine unique de bâtisseur de nation et ce, en engageant nos membres, en inspirant nos partenaires et en mettant en place des possibilités de participation ouvertes à tous les Canadiens et Canadiennes. Nous visons à achever cette mission tout en nous basant sur nos valeurs essentielles de santé, excellence, responsabilité, respect et travail d’équipe. L’ACC coordonne l’organisation de divers championnats nationaux ainsi que la participation d’Équipe Canada à tous les évènements internationaux accrédités par la Federation of International Lacrosse (FIL). L’ACC est fière de ses affiliations avec des partenaires qui partagent les mêmes vision et valeurs, incluant nos partenaires commerciaux – New Balance Athletics, Warrior Sports, Westjet, et Baron Rings – et nos partenaires de financement : le Gouvernement du Canada, l’Association canadienne des entraîneurs, et la Fondation canadienne de la crosse. Pour en savoir plus sur l’Association canadienne de crosse et sur le sport de crosse, veuillez visiter notre site web au www.lacrosse.ca et suivez-nous sur Facebook et Twitter

Pour en savoir plus, veuillez communiquer avec :
 

Alain Brouillette

Coordonnateur de communications et marketing
Association canadienne de crosse
Téléphone : 613-601-2630 (Cell)
Courriel : alain@lacrosse.ca