Le centre de documentation pour le sport
Utilisez des guillemets pour trouver les documents qui contiennent l'expression exacte : "aérodynamique ET essais"
Le centre de documentation pour le sport

Curling Canada – Une équipe canadienne riche en joueurs vétérans amorcera sa campagne pour la médaille d’or dimanche à Lucerne, Suisse, où le Mondial 2016 de curling en fauteuil roulant se contestera.

Sur la glace de l’Eiszentrum Luzern, le Canada va présenter les cinq mêmes joueurs et joueuses qui ont gagné la médaille d’or aux Jeux Paralympiques d’hiver 2014 à Sotchi, Russie. À cette 11ème édition du Mondial de curling en fauteuil roulant, les Canadiens visent à récolter une quatrième médaille d’or record pour leur patrie.

Le skip Jim Armstrong (Cambridge, Ont.) va diriger les coups dans une campagne pour sa quatrième médaille d’or. Équipe Canada consiste en le vice-capitaine Mark Ideson (lançant les pierres de premier, London, Ont.), Ina Forrest (lançant les pierres de troisième, Armstrong C-B), Dennis Thiessen (lançant les pierres de deuxième, Sanford, Man.) et la remplaçante Sonja Gaudet (Vernon, C-B).

Wayne Kiel (Balgonie, Sask.) sera l’entraîneur de l’équipe canadienne à Lucerne, et Joe Rea (Prince George, C-B) fera fonction de chef d’équipe. Les Canadiens abordent le Mondial 2016 à la tête du classement international de curling en fauteuil roulant.

«C’est une équipe qui a fait ses preuves et qui sait gagner à l’échelle internationale, où la pression est au plus intense,» a dit Gerry Peckham, directeur des programmes de haute performance chez Curling Canada. «Nous avons toute confiance en les habiletés de cette équipe, et nous la savons bien capable de se montrer à la hauteur et faire la fierté du Canada à Lucerne.»

C’était une semaine couronnée de bonheur pour l’équipe canadienne, avec l’annonce que Forrest est parmi le groupe des intronisés 2016 au Temple de la renommée du curling canadien. Elle se joindra à Gaudet, intronisée en 2013, et Armstrong, intronisé en 1990.

Au Mondial, l’équipe canadienne aura du pain sur la planche dès son premier match, qui l’oppose à la nation hôtesse, la Suisse, dirigée par Felix Wagner.

Jeudi, vers la fin du tournoi à la ronde, les Canadiens auront affaire avec les médaillés de bronze de 2015, les Finlandais, dirigés par Markku Karjalainen,  puis vendredi matin il y aura un affrontement avec les champions du monde en titre, les Russes, dirigés par le double champion du monde, Andrey Smirnov.

Les 10 équipes disputeront un tournoi à la ronde qui prendra fin vendredi. Les bris d’égalité éventuels et les éliminatoires Page se contesteront samedi, et les demi-finales et les matchs pour les médailles d’or et de bronze sont fixés pour dimanche.

Les résultats en temps réel, les alignements et l’horaire de compétition sont accessibles au site web de l’événement au http://www.worldcurling.org/wwhcc2016

Il y a non seulement des médailles en jeu à Lucerne, mais également des points de qualification pour accéder aux Jeux Paralympiques d’hiver 2018 à Pyeong-Chang, Corée du Sud. Le pays d’accueil a droit à une de ces qualifications, et les 11 autres nations doivent se qualifier en vertu de leurs résultats aux Mondiaux 2015, 2016 et 2017 de curling en fauteuil roulant.

Le Canada a terminé au sixième rang au Mondial 2015 à Lohja, Finlande. Le classement de qualification le plus récent est accessible au : http://www.worldcurling.org/pyeongchang-2018-paralympic-winter-games

Le Canada a remporté trois titres au Mondial de curling en fauteuil roulant : en 2009 à Vancouver, en 2011 à Prague et en 2013 à Sochi. Armstrong, Gaudet et Forrest ont fait partie de toutes ces trois équipes, de même pour Rea.
 
-30-
 
Questions des médias :
 
Gerry Peckham
Directeur, Haute performance
Curling Canada
Bureau : 613-834-2076 x113
Mobile : 613-863-1880
gpeckham@curling.ca
 
Al Cameron
Directeur, Communication et relations avec les médias
Curling Canada
Tél : 403-463-5500
acameron@curling.ca