Le centre de documentation pour le sport
Utilisez des guillemets pour trouver les documents qui contiennent l'expression exacte : "aérodynamique ET essais"
Le centre de documentation pour le sport

Jeux de la Francophonie – Abidjan, 31 juillet 2017 (Sportcom) – Le rideau est tombé dimanche soir sur les VIIIes Jeux de la Francophonie au terme de la cérémonie de clôture qui s’est déroulée à même le village des participants, à Abidjan, en Côte d’Ivoire.

C’est la basketteuse Julie Brosseau et l’artiste en création numérique Hugues Clément qui ont mené, à titre de porte-drapeaux, la délégation québécoise dans cette dernière soirée ivoirienne.

En totalisant 21 médailles, dont cinq d’or, les Jeux de la Francophonie 2017 deviennent pour Équipe Québec la deuxième meilleure récolte de son histoire. Seuls les Jeux de Paris en 1997 dépassent cette marque avec 27 podiums.

« Nous sommes fiers de tous les athlètes qui ont représenté dignement le Québec tant sur le terrain qu’à l’extérieur », s’est réjoui Eric Pilote, chef de mission – sports d’Équipe Québec.

Vingt médailles ont été obtenues dans le volet sportif tandis que le volet culturel a récolté une médaille. « Vingt médailles en sport, c’est un grand succès. Nous doublons la récolte des derniers Jeux », a renchéri Eric Pilote.

En 2013, aux Jeux de la Francophonie de Nice, dix des douze médailles amassées par la délégation venaient des sports. « Des médailles par équipe ont été remises cette année en cyclisme, ce qui n’était pas le cas il y a quatre ans, a expliqué le chef de mission. Il faut également souligner la performance extraordinaire des joueuses de basketball qui se sont rendues en finale et ont décroché la médaille d’argent. Nous ne nous attendions à aucune médaille en athlétisme et nous en avons finalement remporté trois dont une d’or. »

Volet culturel

Même si une seule médaille a été remportée par le volet culturel, l’expérience a été très enrichissante pour chacun des 12 artistes d’Équipe Québec. « Ils ont pu échanger avec les autres artistes qui viennent de tous les horizons de la Francophonie et de découvrir d’autres langages artistiques, de manières de faire et de sources d’inspiration. C’était également l’occasion pour eux de rayonner à l’international auprès de professionnels et diffuseurs auxquels ils n’auraient pas accès directement », a raconté Marie-Pierre Dolbec, chef de mission – culture. « Mais il y a eu de gros défis sur le plan de l’organisation », a-t-elle ajouté.

Hugues Clément a remporté la médaille de bronze en création numérique. « C’est la première fois que le Québec présentait une candidature dans ce concours alors nous sommes extrêmement fiers. La province est reconnue mondialement dans ce créneau et nous l’avons prouvé encore une fois. »

Bilan positif

Beaucoup de travail a été réalisé par le pays hôte afin d’être prêt à recevoir les délégations présentes. « Les Ivoiriens ont fait un travail colossal en très peu de temps pour bâtir un village fonctionnel et accueillant, l’un des meilleurs dans l’histoire des Jeux »,  a mentionné  Eric Pilote.

« Notre inquiétude en termes de transport, de restauration et d’hébergement s’est rapidement estompée, a-t-il renchéri. Le comité organisateur a rempli sa mission malgré de multiples changements organisationnels au fil des années. »

Au-delà des médailles et des résultats, le passage de la délégation québécoise à Abidjan a marqué ses représentants. « Participer à des Jeux en Afrique a été une expérience humaine et culturelle sans pareil qui a favorisé plusieurs échanges entre les délégations », a-t-il conclu.

Les prochains Jeux de la Francophonie auront lieu à Moncton-Dieppe, au Nouveau-Brunswick, à l’été 2021.

Les médaillés d’Équipe Québec aux VIIIes Jeux de la Francophonie

Or

Laurence Beauregard – lutte libre -55 kg

Emily Burt – judo -63 kg

Pascale Dumont – lancer du javelot

Veronica Keefe – lutte libre -75 kg

Louis Krieber-Gagnon – judo -90 kg

 

Argent

Basketball féminin

Cyclisme – équipe féminine

Frédérick Choquette – lutte libre, 125 kg

Marc-Antoine Lafrenaye-Dugas – lancer du disque

Vincent de Marinis – lutte libre,  -65 kg

Linda Morais – lutte libre,  -63 kg

Gueorgui Poklitar – judo,  -66 kg

Alix Renaud-Roy – judo,  -70 kg

 

Bronze

Cyclisme – équipe masculine

Lex Albrecht – cyclisme sur route

Antoine Bernadet – tennis de table, simple

Patrick Cantin – judo, -73 kg

Hugues Clément – création numérique

Jean-François Ouellet – judo, 100 kg

Alex Porlier-Langlois – lancer du poids

Guseym Ruslanzada, lutte libre -74kg

 

Mention spéciale

Gabriel Morest – sculpture-installation

-30-

Source :
Émilie Bouchard Labonté
+225 67 90 00 40

Suivez l’équipe du Québec sur Facebook
Pour connaître les membres de la délégation québécoise, cliquez ici

#Abidjan2017