Le centre de documentation pour le sport
Utilisez des guillemets pour trouver les documents qui contiennent l'expression exacte : "aérodynamique ET essais"
Le centre de documentation pour le sport

Ski de fond Canada —Marie Corriveau remporte l’épreuve féminine de sprint junior, Joey Foster est couronné champion junior au sprint—

WHITEHORSE—Dahria Beatty et Alex Harvey poursuivent leur lancée teintée d’or dans le Nord canadien.  Beatty a capturé sa deuxième victoire d’affilée, tandis que Harvey a complété un tour du chapeau mercredi, dans le cadre des épreuves sprint présentées par Buff aux Nationaux de ski Haywood à Whitehorse.  

Mentalement et physiquement épuisée suite à une longue saison de compétition dont l’un des points culminants a été le Ski Tour Canada, Beatty, âgée de 22 ans, a tout de même trouvé une autre vitesse pour remporter une deuxième médaille d’or consécutive au Championnat canadien de ski de fond.  Elle a devancé la meilleure fondeuse au pays mercredi lors de l’épreuve de sprint style libre disputée sur le parcours où elle a fait ses débuts en ski.   

« Je me sentais tellement épuisée lors de la qualification ce matin et j’ai eu de la difficulté à tout mettre de l’avant, mais je me suis améliorée au fur et à mesure que la journée avançait, » a dit Beatty, qui a enregistré sa première victoire hier à l’épreuve de 10km style libre et qui a également remporté une médaille d’argent la fin de semaine dernière.  « Je suis emballée de remporter une autre victoire chez moi.  Il y avait tellement d’écoliers venus pour nous encourager et le soutien de la foule de Whitehorse est fantastique. »  

Beatty s’est alignée aux côtés de cinq sprinteuses canadiennes pour disputer la finale féminine.  Les skieuses devaient compléter deux tours de la boucle de 600m qui était composée d’une montée, de plusieurs virages serrés et d’une descente vers le stade avant d’arriver à la ligne d’arrivée positionnée en amont. 

Reconnue pour avoir des départs lents aux épreuves de sprint style libre, Beatty s’est retrouvée en troisième position lors du premier tour, derrière Olivia Bouffard-Nesbitt (Morin-Heights, Qc.) et Maya MacIsaac-Jones (Athabasca, Alb.).  Le groupe de six est resté ensemble lors de la première montée, mais c’est au moment de la deuxième montée que Beatty et Bouffard-Nesbitt ont attaqué le groupe.  Beatty s’est retrouvée à l’avant lors de la dernière descente et n’a jamais regardé par dessus son épaule pour remporter le sprint à l’arrivée. 

Bouffard-Nesbitt a remporté la médaille d’argent, tandis que MacIsaac-Jones, qui a également enregistré un top-30 lors du récent Ski Tour Canada, a pris le troisième rang. 

Depuis les trois dernières semaines, la génération future de fondeurs d’élite canadiens s’exécute en sol canadien et Beatty et les autres ont démontrés qu’ils sont prêts à faire le saut vers le prochain niveau de compétition.  L’une des celles qui a décroché une meilleure performance en carrière lors du Ski Tour Canada, Beatty en a surpris plus d’un lorsqu’elle s’est qualifiée pour le sprint de style classique à Canmore en Alberta où elle a obtenu une 15e place, son meilleur résultat en carrière. 

« Je crois que le Tour est fantastique et une bonne façon d’améliorer ma confiance, » a dit Beatty qui était épuisée.  « Ça me démontre que si je suis consciente de trouver une autre vitesse, et que je donne tout ce que j’ai, je peux obtenir de bons résultats.

« Emily (Nishikawa) est une skieuse très forte, mais je crois que notre groupe de filles est prêt à aller la rejoindre sur le circuit de la Coupe du monde.  Nous sommes certainement prêtes à essayer.  Je pense qu’il est temps d’avoir une équipe féminine complète en Europe, ce qui nous rendra plus fortes puisque nous pourrons nous pousser mutuellement. »

Nishikawa, membre de l’équipe olympique de 2014 et également native de Whitehorse, a capturé les deux premières victoires de la compétition nationale.  Nishikawa était la seule athlète féminine canadienne à participer régulièrement aux épreuves de la Coupe du monde cette saison. 

Du côté du sprint masculin, les titans canadiens s’affrontaient.   Plusieurs des meilleurs du sport étaient prêts à se mesurer les uns aux autres sur le parcours de 1,2km.

Le Torontois Lenny Valjas était déterminé à stopper la série de victoires d’Alex Harvey à Whitehorse. Le duo canadien s’est mesuré l’un à l’autre en finale mais c’est finalement Harvey, de Saint-Ferréol-les-Neiges au Québec,  qui a eu le dessus, pour remporter sa troisième victoire en autant d’épreuves.  Il a enregistré une avance de 0,19 secondes sur son coéquipier de la Coupe du monde, Valjas. 

« Je savais qu’Alex tenait à bien performer à chaque jour et était un peu nerveux pour le sprint.  Ça m’a donné une motivation supplémentaire pour que ma journée se déroule bien.  J’ai tout fait pour rendre la vie dure à Alex aujourd’hui, » a dit Valjas.  « J’ai mis les gaz tout au long de la course et j’espérais pouvoir me distancer de lui.  J’ai attaqué la première montée mais il m’a eu lors de la dernière montée.  Ça lui a donné une avance que je n’ai pu surmonter par la suite. »

Il s’agit de la deuxième médaille d’argent remportée par Valjas derrière le meneur de l’équipe nationale cette semaine.  Il a aussi terminé deuxième derrière Harvey lors de l’épreuve de 15km classique. 

« Nous avons eu une semaine très sérieuse et tout le monde skie à un très haut niveau.  Nous sommes tous des coéquipiers, mais quand le signal de départ retentit, nous voulons tous monter sur la plus haute marche du podium,» a rajouté Valjas.  « Whitehorse est, selon moi, l’un des meilleurs endroits pour tenir les Nationaux.  Quand la météo est belle, il est difficile de trouver meilleure place au Canada.  Les bénévoles organisent un événement sensationnel pour nous. »

Julien Locke, de Nelson en Colombie-Britannique, a remporté la médaille de bronze de l’épreuve masculine.  

Marie Corriveau, de Saint-Ferréol-les-Neiges au Québec, a remporté le sprint junior féminin.  Joey Foster de Midland en Ontario a été le meilleur sprinteur junior masculin de la journée.

Les résultats détaillés de toutes les catégories d’âge se retrouvent surwww.zone4.ca.

Les catégories juvéniles garçons et filles prendront le départ des épreuves sprint jeudi.  Les dernières épreuves élites sont prévues samedi avec les distances traditionnelles de 30 et 50km avec départ de masse.  Pour obtenir plus de renseignements sur les Nationaux de ski Haywood, veuillez visiter   

http://www.skinationals2016.com/race-schedule

SFC est l’organisme directeur du ski de fond au Canada; sport d’hiver et activité de loisir par excellence pratiqué annuellement par plus d’un million de Canadiens.  Ses 60 000 membres, regroupent des athlètes, des entraîneurs, des officiels et des skieurs de tous âges et de tous niveaux y compris ceux des équipes nationales de ski de fond et de ski paranordique.  Avec le soutien de ses partenaires d’entreprise,  Haywood Securities Inc., AltaGas et Mackenzie Investments ainsi que le gouvernement du Canada, le Comité olympique canadien, le Comité paralympique canadien, À nous le podium et B2Dix, SFC forme des champions olympiques, paralympiques et mondiaux.  Pour plus d’information sur SFC, veuillez nous visiter à www.cccski.com.

*****

POUR DE PLUS AMPLES RENSEIGNEMENTS:

Chris Dornan

Médias et relations publiques 

Ski de fond Canada

T: 403-620-8731