Le centre de documentation pour le sport
Utilisez des guillemets pour trouver les documents qui contiennent l'expression exacte : "aérodynamique ET essais"
Le centre de documentation pour le sport

L’Association canadienne de ski acrobatique – Oslo, Norvège – Cassie Sharpe (Comox, C.-B.) a aujourd’hui remporté sa première médaille d’or en carrière aux X Games d’Oslo, en Norvège, en superpipe féminin.
 
Sharpe a tenu tête à la championne olympique et quadruple médaillée d’or aux X Games, Maddie Bowman (É.-U.) avec l’imposante marque de 88.33 qui lui a valu la victoire. Bowman a quant à elle mérité 85.33 pour l’argent tandis que la Japonaise Ayana Onozuka s’emparait du bronze en 83.66.
 
Les X Games se tenaient à Oslo pour la toute première fois, et n’avait pas eu lieu en Europe depuis 2013.
 
« Je suis au septième ciel! Je savais que j’avais une chance de médaille ici, mais je ne croyais jamais pouvoir battre une athlète comme Maddie Bowman », d’indiquer Sharpe. « Je suis tellement heureuse… C’est complètement fou. Quand j’étais plus jeune, les X Games représentaient un rêve pour moi… le plus important événement qui soit avant que notre sport ne soit admis aux Olympiques. Je suis tellement heureuse d’être ici et d’avoir l’occasion de performer devant une telle foule. »
 
Sharpe a été dominante du début à la fin avec trois solides descentes qui ont impressionné les juges et lui ont valu la plus haute note. Son pointage le moins élevé, 86.00 obtenu à son premier passage, aurait suffi pour lui donner la victoire.
 
Son entraîneur chef, Trennon Paynter avait élaboré un plan avec Sharpe pour qu’elle exécute ses plus grosses descentes chaque fois. Plus tôt cette année aux X Games d’Aspen, Sharpe n’avait pas réussi d’aussi gros sauts à sa première descente et ça lui avait coûté le podium alors qu’elle avait terminé au quatrième rang.
 
« J’ai suivi les conseils de Trennon d’ouvrir la machine à fond à chacune de mes descentes et ce fut la bonne décision », de confier Sharpe. « Il m’a dit que j’aurais pu monter sur le podium à Aspen si j’avais eu cette approche; alors je l’ai écouté. Ma première descente a été vraiment excellente alors la pression est retombée un peu. Suite à cette descente, j’étais vraiment motivée, prête à en donner encore plus. À ma deuxième descente, j’y suis allée encore plus fort mais pour ma troisième et dernière descente, j’ai vraiment fait de trop grosses manœuvres et j’ai manqué de terrain, c’est pourquoi ma note était moins élevée. Je suis vraiment ravie du déroulement de la journée et du dénouement bien sûr. »
 
Sharpe est la première Canadienne à remporter l’or en superpipe aux X Games depuis les deux victoires de Roz Groenewoud en 2012, à Aspen et à Tignes. Elle s’inscrit donc sur la courte liste des Canadiennes qui ont mérité l’or en superpipe aux X Games qui comprend aussi Sarah Burke, qui a gagné cinq fois le titre, soit quatre fois à Aspen et une fois à Tignes.
 
« J’ai grandi en regardant les X Games et j’admirais Sarah (Burke) qui dominait la demi-lune. De me retrouver ici à mon tour et de réussir ce même exploit est complètement surréel », de confier Sharpe. « Ces filles sont des pionnières de mon sport. Je ne pourrais être plus fière de représenter le Canada de la même façon qu’elles. Ça me donne une énorme dose de confiance. Je suis vraiment fière de leur emboiter le pas. »
 
Sharpe et le reste de l’équipe de demi-lune se préparent maintenant à leur prochaine épreuve, une Coupe du monde FIS à Tignes, en France, prévue les 9-10 mars.

Résultats détaillés des femmes.

 

Événements à venir (mars)

  • Coupe du monde FIS – Mars 4-5 – Silvaplana – Slopestyle
  • Coupe du monde FIS – Mars 5 – Moscou – Bosses en parallèle
  • Coupe du monde FIS – Mars 9-10 – Tignes – Demi-lune
Pour en savour plus ou pour les demandes de renseignement des médias, veuillez contacter :

Dominique Ladouceur, Gestionnaire, Relations avec les athlètes
Cell.: 514.576.2379
Courriel : dominiqueladouceur@freestyleski.com

George Fadel, Gestionnaire, Communications
Cell.: 647.285.1819
Courriel : georgefadel@freestyleski.com

L’Association canadienne de ski acrobatique (ACSA) est l’organisme qui régit le sport du ski acrobatique au Canada. Avec le soutien de ses précieux partenaires corporatifs ainsi que du gouvernement du Canada, du comité olympique canadien et du programme À nous le Podium, l’ACSA forme des champions olympiques et des champions du monde dans toutes les disciplines du ski acrobatique. Pour plus d’information sur l’ACSA, visitez-nous en ligne sur www.freestyleski.com/fr.