Le centre de documentation pour le sport
Utilisez des guillemets pour trouver les documents qui contiennent l'expression exacte : "aérodynamique ET essais"
Le centre de documentation pour le sport

Rio de Janeiro, Brésil (3 mai 2022) – Le double BC4 composé d’Alison Levine (Montréal, Qc) et Iulian Ciobanu (Montréal, Qc), classé quatrième mondial, s’est incliné lundi dans le match pour la médaille de bronze de la Coupe du monde de boccia Rio 2022. Le Canada quitte la compétition par équipe et en double les mains vides mais a tout de même deux médailles dans la compétition individuelle.

Ciobanu et Levine ont terminé en tête de leur pool après le tournoi à la ronde en battant l’Allemagne et le Portugal pour se qualifier pour les demi-finales. Là, ils ont affronté le duo Slovaque numéro un de Samuel Andrejcik et Michaela Balcova. Alors que la Slovaquie menait 4-1 à la dernière manche, le Canada avait l’occasion de voler la victoire. La Slovaquie avait épuisé ses balles et le Canada n’avait plus que quatre balles à lancer. Ciobanu a fait un excellent tir qui a poussé la balle de la Slovaquie hors du jeu, marquant un total de deux points avec deux balles restantes à lancer. Sur son avant-dernière balle, Ciobanu a marqué un autre point, égalisant ainsi le match. Cependant, le Canada n’a pas réussi à marquer avec la dernière balle, ce qui a entraîné une défaite au tie-break. Le Canada a ensuite affronté la Croatie dans le match pour la médaille de bronze, où il a perdu 4-2.  

Ciobanu a ainsi déclaré : « Nous avons beaucoup appris lors de cette compétition. Nous allons rejouer ici en décembre [aux Championnats du monde de boccia de Rio de Janeiro] et nous avons pu en apprendre davantage sur le climat, le terrain et ce que nous devons travailler. C’est une défaite dont nous allons certainement tirer des leçons ».

L’équipe BC1/BC2 de Danik Allard (Bois-des-Filion, Qc), Kristyn Collins (St. John’s, T.-N.-L.) et Lance Cryderman (Sudbury, On) ne s’est pas qualifiée pour les rondes éliminatoires après avoir commencé par deux défaites, contre l’Argentine et le Brésil respectivement, suivies d’une victoire 7-6 contre la France.  

L’entraîneur de l’équipe BC1/2, Ed Richardson, a retenu quelques points positifs de l’expérience à Rio: « À chaque match, nous semblions gagner en dynamisme et en confiance. Tout au long du tournoi, nous avons pu recueillir des informations précieuses que nous utiliserons pour nous entraîner en vue des prochains événements de l’année, à commencer par le Portugal, puis les Championnats du monde à Rio. J’ai été très heureux de la cohésion d’équipe qui s’est construite tout au long du tournoi et ce sera certainement un élément de référence pour nous à l’avenir ».

En double BC3, le duo formé par Éric Bussière (Verchères, Qc) et Marylou Martineau (Québec, Qc) ne s’est pas qualifié non plus pour les phases éliminatoires après avoir perdu toutes ses parties dans le tournoi à la ronde.

Plus tôt à Rio, Levine a remporté l’argent en BC4 individuel féminin et Collins le bronze en BC2 individuel féminin.

L’entraîneur en chef, César Nicolai, a fait part de son expérience à Rio de Janeiro: « Les athlètes canadiens ont vu qu’ils ont encore du travail à faire pour atteindre le sommet et le podium. Je suis convaincu que le programme a tout ce qu’il faut pour les soutenir et les aider à s’améliorer afin qu’ils puissent performer à l’avenir et, en somme, remporter des médailles ».

Les résultats complets sont disponibles ici

Pour connaître le classement international complet, visitez le site du World Boccia ici (mise à jour après la compétition).

À propos de Boccia Canada
Boccia Canada est le « maître d’œuvre » de l’Association canadienne de sports pour paralytiques cérébraux (ACSPC), l’organisme national de sport qui régit le boccia, un sport paralympique. Boccia Canada s’efforce d’offrir aux athlètes et aux individus, quels que soient leur âge et leur niveau d’aptitude, la chance de pratiquer un sport paralympique unique. En collaboration avec nos partenaires, L’ACSPC s’efforce de faire en sorte qu’un nombre de plus en plus élevé de Canadiennes et Canadiens ayant une paralysie cérébrale ou des limitations semblables pratiquent un sport ou une activité physique, tout en menant, développant et favorisant l’essor local du boccia dans le but former des champions du monde et paralympiques.

À propos du boccia
Le boccia est un sport paralympique de précision et de stratégie similaire au boulingrin ou au curling qui est pratiqué par des athlètes ayant une paralysie cérébrale, une dystrophie musculaire ou une déficience connexe. Il s’agit de l’un des deux seuls sports paralympiques n’ayant pas d’équivalent olympique. Les athlètes concourent dans l’une des six catégories existantes, en fonction de leur niveau et de leur déficience : BC1, BC2, BC3, BC4, BC5 et Ouverte. Pour d’amples renseignements sur le boccia, visiter www.bocciacanada.ca.