Le centre de documentation pour le sport
Utilisez des guillemets pour trouver les documents qui contiennent l'expression exacte : "aérodynamique ET essais"
Le centre de documentation pour le sport

L’équipe nationale masculine de Canada Soccer occupe le premier rang du classement de la ronde finale de qualification de la Concacaf pour la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™ après avoir battu le Mexique 2-1 mardi soir devant 44 212 spectateurs au Stade du Commonwealth à Edmonton en Alberta. Cyle Larin (45e +2, 52e minutes) a inscrit les deux buts du Canada pour le Canada qui est toujours invaincu en qualification.

Atiba Hutchinson est devenu le meneur de tous les temps au sein de l’équipe nationale masculine en disputant son 90e match en carrière. Grâce à son doublé, Larin a rejoint Dwayne De Rosario au sommet des buteurs de l’histoire de l’équipe nationale masculine avec son 22e but international en carrière.

Déclaration

« Je sais que c’est difficile quand vous devez jouer en altitude au stade Azteca. Ces matchs en déplacement sont vraiment difficiles et chaque pays utilise ses côtés uniques comme avantage, a déclaré John Herdman, entraîneur-chef de l’équipe nationale masculine du Canada. Un grand merci à la Ville d’Edmonton. Les gens ont fait de cet endroit notre forteresse tout le temps que nous avons passé ici. »

« Je suis heureux d’égaliser le record et j’espère un jour le battre, mais cela n’aurait pas été possible sans mes coéquipiers. Je suis heureux d’arriver à ce point, mais ce sera encore mieux de pouvoir nous qualifier pour la Coupe du Monde, a déclaré Cyle Larin. Les partisans sont venus ici pour nous appuyer malgré le froid. Nous avons tous grandi avec ces conditions météos alors nous sommes habitués  ce temps. »

« Quelle soirée incroyable! L’atmosphère dans le stade était électrique et les gars sont sortis et ont joué avec leur cœur. Nous avons tout donné sur le terrain. Nous savions combien ce match était important et nous voulions fouler ce terrain et lancer un message clair, a déclaré Atiba Hutchinson. L’éthique de travail dont nous avons fait preuve est quelque chose de spécial. Je n’ai jamais rien vu de pareil. Le chemin est long, je n’aurais jamais cru pour disputer autant de matchs. C’est une grande réalisation. »

Dans les premières minutes de cette rencontre, la présence des canadiens se fait sentir alors que Doneil Henry s’impose physiquement et ce, à plusieurs reprises. Le premier coup franc de la rencontre est donné au Mexique à la 3e minute. 

À la 6e minute, c’est au tour du Canada de bénéficier de son premier coup franc alors que Richie Laryea est amené au sol.

À la 9e minute, Kamal Miller donne le ton à cette rencontre et montre qu’il est prêt à défendre notre surface du début à  la fin. Il récupère un ballon important qui permet au Canada de prendre possession, en trouvant ensuite Laryea dans le couloir opposé.

Un premier avertissement dans cette rencontre pour Doneil Henry à la 13e minute. Le défenseur canadien se voit montrer un carton jaune

Entre la 16e et la 18e minute, le Canada bénéficie de deux coups francs alors que le Mexique ne cesse de commettre des fautes afin de contrer leurs attaques. À la 16e minute, Richie Laryea et Tajon Buchanan combinent, permettant à ce dernier d’accélérer dans le couloir droit, mais il est trébuché. À la 18e minute, alors que Kamal Miller freine une contre-attaque du Mexique, il relance sur Samuel Adekugbe et il est amené au sol.

À la 20e minute, Tajon Buchanan récupère un ballon et s’aventure au dribble. Il décide de jouer à sa droite vers Richie Laryea, mais sa passe est un peu trop forte.

À la 22e minute, le Canada profite du premier coup de pied de coin de la rencontre suite à un centre de Samuel Adekugbe qui crée un moment de doute chez le Mexique. 

À la 36e minute, Adekugbe combine avec Alphonso Davies, permettant ainsi à ce dernier d’utiliser sa vitesse dans le couloir gauche. Une minute plus tard, c’est au tour de Stephen Eustáquio de récupérer et de trouver Tajon Buchanan. Il se retrouve dans la surface, mais son dernier dribble est contré.

La première substitution du match est faite par le Canada à la 37e minute, alors que Doneil Henry cède sa place pour Steven Vitória.

Dans les arrêts de jeu de cette première mi-temps, Cyle Larin ouvre la marque pour le Canada. Suite à une tentative de frappe de Alistair Johnston, Larin fait l’effort nécessaire pour profiter d’un ballon sortant dans la surface adverse. Son but est marqué à la 47e minute.

Une avance d’un but ne fait pas en sorte que le Canada baisse le rythme au début de cette deuxième mi-temps. À la 46e minute, une récupération de Johnston qui permet à Buchanan de contre-attaquer, supporter par Cyle Larin. Alors qu’il cherche Davies devant le but adverse, son centre est bloqué.

Le deuxième but du Canada est marqué par Cyle Larin à la 51e minute. Il confirme son doublé à la suite à un coup franc tiré par Stephen Eustáquio. 

À l’image du premier 45 minutes, Milan Borjan continue de faire des arrêts importants afin de garder son équipe concentrée dans la rencontre. À la 66e minute, il est alerte lors d’une déviation dans la surface et empêche le Mexique de réduire l’écart.

À la 69e minute, Cyle Larin continue de faire sentir sa présence, autant défensivement que offensivement. Il trouve Alphonso Davies en profondeur sur un long ballon, devancé par le gardien adverse.

À la 90e minute, le Mexique marque à son tour et réduit l’écart à un but. Le temps additionnel est annoncé et la tension est palpable. À la 94e minute, alors qu’on aurait pu croire que Borjan était battu de nouveau, le gardien canadien fait son arrêt le plus important de la rencontre en repoussant le ballon tout juste avant qu’il ne franchisse la ligne de but.

Milan Borjan a débuté dans le but pour le Canada, avec les défenseurs Samuel Adekugbe, Kamal Miller, Alistair Johnston et Doneil Henry devant lui. Stephen Eustáquio, Richie Laryea, Tajon Buchanan, Alphonso Davies et Atiba Hutchinson ont débuté au milieu de terrain, tandis que Cyle Larin était à l’attaque.

John Herdman a effectué quatre changements dans le match. Steven Vitória est entré pour Doneil Henry à la 37e minute, Jonathan David est entré pour Cyle Larin à la 73e minute tandis que Jonathan Osorio et Lucas Cavallini sont entrés pour Alphonso Davies et Jonathan David à la 88e minute.

PROGRAMME DE L’ÉQUIPE NATIONALE MASCULINE DE CANADA SOCCER
Le Canada s’est doté d’une bonne erre d’aller au cours d’une année remarquable pour le programme de l’équipe nationale masculine, au cours de laquelle un nombre record de 19 matchs internationaux seront disputés en incluant les matchs de qualification pour la Coupe du monde et la Gold Cup de la Concacaf. Le Canada a déjà disputé 17 de ces 19 rencontres, ce qui lui a valu d’afficher un bilan de 11-4-2 avec huit blanchissages et un total record de 52 buts marqués jusqu’ici. Le Canada a par ailleurs établi un nouveau record en signant huit victoires d’affilée et a atteint les demi-finales de la Gold Cup de la Concacaf pour la première fois depuis 2007.

Le Canada disputera huit de ses 14 matchs de la Ronde finale de qualification de la Concacaf pour la Coupe du Monde de la FIFA de septembre à novembre 2021: trois matchs en septembre, trois matchs en octobre et deux rencontres en novembre. Le Canada disputera ensuite trois autres matchs en janvier/février, puis trois autres encore en mars 2022. Outre le Honduras, les États-Unis et le Salvador, les autres adversaires du Canada en Ronde finale de la Concacaf seront le Costa Rica, la Jamaïque, le Mexique et le Panama.

Le Canada a réussi à atteindre la Ronde finale de la Concacaf en terminant au premier rang dans son groupe en ronde préliminaire contre Aruba, les Bermudes, les Îles Caïmans et le Surinam, puis a éliminé Haïti dans une série de deux matchs disputée au deuxième tour. C’est la première fois depuis 1997 que le Canada se retrouve en Ronde finale des qualifications de la Concacaf pour la Coupe du Monde de la FIFA.

L’équipe nationale masculine de Canada Soccer a été couronnée championne de la Concacaf à deux reprises, ayant remporté le Championnat de la Concacaf de 1985 et la Gold Cup de la Concacaf en 2000. Le Canada en sera cette année à sa 15e participation à la Gold Cup de la Concacaf depuis 1991. Outre la première place enregistrée en 2000, le Canada a atteint les demi-finales en 2002 et 2007. Au cours des cinq dernières années, de 2017 à 2021, le Canada fait partie d’un groupe de quatre pays seulement à avoir terminé parmi les six meilleurs des trois principaux tournois de la Concacaf, ayant pris le cinquième en Ligue des Nations A de la Concacaf et sixième dans les présentations de 2017 et 2019 de la Gold Cup de la Concacaf.

MEDIA CONTACT

Brad Fougere
Corporate Communications | Gestionnaire, Communications corporatives
bfougere@canadasoccer.com
m. +1 613.299.1587

Richard Scott
National Teams Program | Programme des équipes nationales
rscott@canadasoccer.com
m. +1 613.818.030