Le centre de documentation pour le sport
Utilisez des guillemets pour trouver les documents qui contiennent l'expression exacte : "aérodynamique ET essais"
Le centre de documentation pour le sport

VANTAA, Finlande (7 août 2022) – Un placement de 26 verges de Laura Pulkkinen avec 1:11 à jouer dans la rencontre a propulsé l’équipe hôte de la Finlande vers une victoire surprise de 19-17 contre le Canada au Championnat du monde féminin de l’IFAF 2022 à Vaanta, en Finlande, dimanche. Le botté de placement de Pulkkinen, son deuxième de la journée, a couronné une séquence de huit jeux sur 41 verges qui s’est écoulée sur 4:29 après que le Canada ait pris les devants sur un touché de Ricki Obed.

Après n’avoir inscrit aucun point au premier quart, le Canada s’est mis en marche à la suite d’une course d’une verge de Sarah Wright (Saskatoon, SK) à peine 24 secondes après le début du deuxième quart. Les Canadiennes, qui ont amorcé le tournoi en tant que deuxième tête de série, ont prolongé leur avance à 10 points grâce à un placement de 24 verges de Kristie Elliott (North Vancouver, C.-B.). Juste avant la mi-temps, Pulkkinen a réduit l’avance à 10-3 avec son premier placement de la rencontre, celui-ci juste avant la mi-temps.

La Finlande a pris les devants au troisième quart, alors que la quart-arrière Emilia Raty y est allée d’une faufilade du quart à deux reprises – les deux fois à une verge de la zone des buts – pour mettre les siennes en avance par la marque de 16-10 avec 12 minutes à jouer.

Le Canada a repris les devants au quatrième quart, alors que Maude Lacasse (Montréal, QC) a trouvé Obed (Saskatoon, SK) dans la zone des buts sur une passe de sept verges avec 5:44 à faire. Ce touché a couronné une séquence de quatre jeux sur 33 verges pour les Canadiennes. Sur la séquence suivante, le Canada semblait avoir récupéré un échappé qui l’aurait remis dans le siège du conducteur, mais une pénalité de hors-jeu a donné aux Finlandaises un premier essai, une deuxième chance et quatre jeux plus tard, les points gagnants du pied de Pulkkinen.

La Finlande a eu le dessus sur le Canada en récoltant 262 verges contre 193, la Finlande en a amassé 210 au sol, tandis que le Canada en avait cumulé 163 par la voie des airs. La Finlande a su récolter 15 premiers essais, contre les 10 des Canadiennes, et a eu possession du ballon pendant 27:04 minutes de jeu alors que le Canada en a eu possession pendant 20:56 minutes.

Lacasse a cumulé 164 verges – un sommet personnel dans cette compétition– en complétant 17 de ses 30 passes. Elle a lancé une interception ainsi qu’un touché. Sa receveuse préférée a été Laurence Pontbriand (Montréal, QC), qui a réussi cinq attrapés pour 27 verges, tandis que Virginie Roussell (Montréal, QC) et Wright ont chacune réussi quatre réceptions.

Du côté finlandais, Raty a complété sept de ses 18 passes, récoltant 52 verges par la voie des airs. La Finlandaise Tytti Kuusinen a récolté 121 verges au sol sur 19 courses, tandis que Mari Jääskelä a porté le ballon à 12 reprises cumulant 84 verges. La meilleure porteuse de ballon du Canada a été Wright, qui a inscrit 20 verges sur 10 courses.

Du côté défensif, Emmarae Dale (Saskatoon, SK) a mené le Canada avec sept plaqués, dont un pour perte, et une interception. Haley Girolami (Saskatoon, SK) a réalisé l’autre interception du Canada. Pour la Finlande, Essi Saasatmoinen a mené les siennes avec sept plaqués et demi, tandis qu’Oona Tuomi a réussi six plaqués et la seule interception finlandaise.

Avec cette défaite, le Canada termine au quatrième rang. Le Canada montre maintenant une fiche de 7-5 dans le cadre d’un championnat du monde. Cette victoire donne à la Finlande la deuxième médaille de bronze de son histoire. Elles avaient déjà remporté le bronze en 2013, alors qu’elles avaient aussi accueilli l’événement.

SOMMAIRE

Premier quart

Aucun point

Deuxième quart

CAN – Touché de Wright course de 1 verge (Transformation d’Elliott) 0:24

CAN – Botté de placement d’Elliott 24 7:26

FIN – Botté de placement de Pulkkinen 26 11:52

Troisième quart

FIN – Touché de Raty course de 1 verge (transformation de Pulkkinnen) 7:01

FIN – Touché de Raty course de 1 verge (transformation ratée) 11:35

Quatrième quart

CAN – Touché d’Obed passe de 7 verges de Lacasse (Transformation d’Elliott) 6:16

FIN – Botté de placement de Pulkkinen 26 10:49

Finlande 0 3 13 3 – 19

Canada 0 10 0 7 – 17

Foule — 1315 spectateurs

STATISTIQUES

FIN CAN

Premier essai………………. 15 10

Verges au sol…………….. 210 29

Verges par la passe…………….. 52 164

Total à l’attaque…………….. 262 193

Passes réussies-tentées…………. 7-19 17-30

Verges de réception……………… 62 107

Interceptions-verges gagnées……….. 1-9 2-12

Échappées – Verges………….. 1-0 2-0

Sacs du quart…………………. 1 0

Dégagements-moyenne……………. 2-32.0 2-25.0

Pénalités-verges…………… 2-30 3-13

Temps de possession……….. 27:04 20:56

Individuel

AU SOL : FIN – Kuusinen 19-121, Jasskela 12-84, Pulkkinen 2-10, Soderholm, 1-0, Raty 3-(moins 5), . CAN – Wright 10-20, Lacasse 6-7, McEwen 1-2.

PAR LA PASSE : FIN – Raty 7-18, 52 verges, 0 touché, 52 int.; Pulkkinen 0-1-0-0-0. CAN – Lacasse 17-30-164-1-1.

RÉCEPTION : FIN – Kussinen 2-17, Soderholm 2-126, Jarn 2-14, Nirhamo 1-5; CAN – Roussel 4-43, Pontbriand 5-27, Wright 4-36, Obed 3-45, Chevrier 1-13.

À PROPOS DE FOOTBALL CANADA

Fondé en 1884, Football Canada est l’organisme national de régie du football amateur au Canada et un fier membre de la Fédération internationale de football américain (IFAF). Travaillant de près avec les associations provinciales de football, nous élaborons des programmes et des ressources pour les joueurs, les entraîneurs, les officiels dans les trois disciplines du football avec contacts, de flag-football et de touch-football. Football Canada fait la promotion du sport du football « du terrain de jeu au stade » où les joueurs peuvent prendre part à un match tout au long de leur vie de façon récréative, en compétition et sur la scène internationale