Le centre de documentation pour le sport
Utilisez des guillemets pour trouver les documents qui contiennent l'expression exacte : "aérodynamique ET essais"
Le centre de documentation pour le sport

Para-athlétisme – Montréal, 23 juillet 2017 (Sportcom) – Déjà couronné champion du monde au 200 m, 400 m et 800 m cette semaine, le Dorvallois Brent Lakatos n’avait pas fini d’épater les spectateurs présents au Stade olympique de Londres, en Grande-Bretagne. Le para-athlète de la classe T53 en a remis dimanche en remportant l’or au 100 m.

« Je pensais que le 100 m et le 800 m était mes meilleures chances de médailles d’or. Finalement, j’ai gagné avec la photo d’arrivée par environ un millième de seconde au 200 m et j’ai vaincu le Thaïlandais Pongsakorn Paeyo au 400 m. Je savais que dans ces deux courses il avait aussi des chances de gagner. Je suis très content d’avoir les quatre médailles d’or! »

Le Québécois a été le plus rapide à rallier l’arrivée en arrêtant le chrono à 14,52 s. Le Britannique Mickey Bushell (14,85 s) a fini deuxième et le Thaïlandais Pongsakorn Paeyo (14,88 s) a pris le troisième rang.

« Le but est de gagner et non de faire un chrono rapide. Nous avions un vent de face, alors nos temps ont été ralentis. La piste n’est pas non plus très rapide. Je suis content de mon chrono », a commenté le champion de 37 ans.

 

En matinée, Brent Lakatos avait aussi terminé premier de sa vague de qualifications avec un chrono de 14,98 s. Par ailleurs, il détient toujours le record du monde sur cette distance de 14,10 s enregistré en Suisse, en mai dernier.

« C’est tellement excitant de faire une compétition ici. Il y a toujours plein de gens dans les estrades. Ma femme, mon père et ma mère étaient présents. C’était une semaine magique! » a-t-il ajouté.

Ilana Dupont dans le top-10

Sur cette même distance, mais du côté féminin, Ilana Dupont (T53) a conclu en septième place avec un chrono 18,16 s. La Canadienne Jessica Frotten (18,64 s) est neuvième.

« Je suis contente de mon résultat. J’aurais aimé être un peu plus rapide au départ, mais en général, c’était une bonne course. Je suis contente de mes résultats aux mondiaux même si je dois m’améliorer pour terminer avec un plus haut classement. Maintenant, je retourne à la maison et je vais pouvoir voir ma fille, ce qui me rend très heureuse! » a commenté la para-athlète de Saint-Georges-de-Clarenceville.

La finale a été remportée par la favorite locale, la Britannique Samantha Kinghorn (16,65 s). Elle a devancé l’Australienne Angela Ballard (16,84 s) et la Chinoise Zhou Hong zhuan (16,92 s, un record personnel cette saison).

– 30 –

Rédaction: Audrey Clément-Robert
 
Information : 514-990-0966 ou 1-866-990-0966
www.sportcom.qc.ca
 
www.facebook.com/SportcomQc
www.twitter.com/SportcomQuebec
Skype : sportcom-pupitre