Le centre de documentation pour le sport
Utilisez des guillemets pour trouver les documents qui contiennent l'expression exacte : "aérodynamique ET essais"
Le centre de documentation pour le sport

Athlétisme Canada est heureux de dévoiler le nom des 54 athlètes qui représenteront Équipe Canada aux Championnats du monde de World Athletics, du 15 au 24 juillet à Eugene en Oregon.

Le groupe est composé de 30 femmes et 24 hommes, qui ont remporté un total de 15 médailles olympiques et qui seront en action à la première édition des Championnats du monde depuis 2019 en raison de la pandémie.

« Nous nous attendons à ce que les athlètes donnent le meilleur d’eux-mêmes aux Championnats du monde – c’est notre équipe la plus forte, a déclaré l’entraîneur-chef de l’équipe canadienne Glenroy Gilbert.

Nous avons eu d’excellentes performances aux Championnats nationaux la semaine dernière dans une variété d’épreuves. Il nous manquait aussi quelques athlètes qui seront présents aux Mondiaux, alors nous anticipons d’excellents résultats dans l’ensemble à Eugene. »

La ville de Doha au Qatar a été l’hôte de la dernière présentation des Championnats du monde à l’automne 2019. Une équipe canadienne de 52 athlètes y a remporté une médaille d’argent et quatre médailles de bronze.

La deuxième place a été celle d’Andre De Grasse au 200 m. Le sprinteur de Scarborough a aussi décroché une médaille de bronze au 100 m, tout comme Mohammed Ahmed au 5000 m, Evan Dunfee au 50 km marche et Damian Warner au décathlon.

Tous les médaillés de 2019 seront de retour dans l’uniforme canadien à Eugene, tout comme plusieurs autres athlètes qui aspirent à une place sur le podium, formant ce que l’entraîneur Gilbert qualifie d’une équipe balancée et compétitive dans chaque épreuve. Récemment sacré champion canadien 2022 au 100 et au 200 m – ses neuvième et 10e titres nationaux – Aaron Brown en sera à ses cinquièmes Championnats du monde. L’athlète de 30 ans participera au 100 m, au 200 m et au relais 4×100 m, une épreuve où il a remporté la médaille de bronze en 2013 à Moscou puis en 2015 à Beijing. Cette fois, il est heureux de pouvoir concourir plus près de la maison.

« Ces Championnats du monde sont spéciaux puisqu’ils sont disputés en Amérique du Nord pour la première fois », raconte Brown.

« Hayward est toujours un endroit spécial où courir et j’espère que cette occasion sera saisie pour faire croître le sport dans notre coin du monde. »

Sarah Mitton est une autre athlète canadienne qui aspire au podium et qui compte bien se racheter cette année. La spécialiste du lancer du poids de 26 ans qui s’entraîne à North York en Ontario a pris le 24e rang à sa seule participation aux Championnats du monde, à Doha en 2019. Depuis, elle est devenue une Olympienne, une détentrice du record canadien et qui a récemment réalisé le troisième-meilleur lancer au monde cette année grâce à son jet de 20,33 m qui lui a valu la médaille d’or des Championnats canadiens.

« J’essaie de ne pas aborder la compétition différemment, affirme Mitton. Cependant, cette performance a transformé ma perception de ce que je pourrais réaliser. Mon objectif au début de l’année était de me hisser parmi les 12 meilleures, toutefois et peu importe le moment, franchir 20 mètres procure une place sur le podium. La confiance est élevée, mais je dois quand même traverser les qualifications alors l’objectif est de réaliser un bon lancer dans les trois premiers et réévaluer la situation à partir de là. »

LISTE D’ATHLÈTES