Le centre de documentation pour le sport
Utilisez des guillemets pour trouver les documents qui contiennent l'expression exacte : "aérodynamique ET essais"
Le centre de documentation pour le sport

Natation Canada – TORONTO – Natation Canada annonce son équipe des Championnats du monde juniors FINA 2019 à la conclusion des Essais canadiens de natation 2019.

Une équipe de 19 nageurs (10 hommes, 9 femmes) représentera le Canada aux Championnats du monde juniors FINA qui auront lieu du 20 au 25 août à Budapest en Hongrie.

Ken McKinnon, entraineur national de l’équipe de développement de Natation Canada, constate que cette équipe a un énorme potentiel de médailles aux Championnats.

« En ce moment, plus de garçons que de filles sont dans la course aux médailles. Nous avons un excellent groupe de gars que nous avons amenés à des camps d’entrainement très exigeant. Nous commençons à voir les gains, » a dit McKinnon, qui agira comme chef d’équipe. « Nos filles sont habituellement très fortes et nous nous attendons à ce qu’elles brillent pour l’occasion. »

Les Championnats du monde juniors FINA ont été un véritable tremplin pour plusieurs de nos meilleurs athlètes canadiens. La double médaillée olympique Taylor Ruck est l’athlète la plus décorée des Championnats du monde juniors avec 13 médailles. Un an avant de remporter quatre médailles aux Jeux olympiques de Rio 2016, Penny Oleksiak s’était imposée sur la scène internationale en remportant six médailles aux Championnats du monde juniors FINA 2015.

Cette année, un grand nombre d’athlètes qui se rendront à Budapest aspirent aux Jeux olympiques de Paris 2024.

« Une poignée de ces nageurs peuvent sérieusement viser Tokyo 2020, » a dit McKinnon. « Ils n’auront peut-être pas d’impact en termes de médailles, mais probablement à Paris. »

Les premiers mondiaux juniors FINA ont eu lieu en 2006. La compétition est importante pour le développement de nos nageurs et de nos entraineurs.

« Nous avons toujours un excellent camp d’entrainement, » a dit McKinnon. « C’est très important pour les entraineurs d’acquérir cette expérience.

Ça permet aussi aux nageurs d’apprendre les rouages avant de se trouver sur l’équipe sénior. Nous utilisons les mêmes politiques et nous reflétons les mêmes comportements que l’équipe sénior, ils ne seront donc pas surpris. »

À l’édition de 2017 des mondiaux juniors, le Canada avait remporté 15 médailles, marquée par un balayage des relais féminins et cinq records du monde junior.
 

Nathan White
Senior Manager, Communications, Swimming Canada
Gestionnaire supérieur des communications, Natation Canada
t. +1 613-260-1348 x2002 | m. +1 613-866-7946 | nwhite@swimming.ca