Le centre de documentation pour le sport
Utilisez des guillemets pour trouver les documents qui contiennent l'expression exacte : "aérodynamique ET essais"
Le centre de documentation pour le sport

Ski de fond Canada —Emily Nishikawa termine 34e, Harvey occupe le 15e rang du classement général du Tour—

OBERSTDORF, Allemagne—Alex Harvey a mené la charge canadienne dans des conditions chaudes et enneigées qui ont posé un défi pour le fartage, pour terminer 14e de l’épreuve masculine de 15 km de ski de fond, marquant la quatrième étape du Tour de Ski à Oberstdorf, en Allemagne, mercredi.

Les fortes averses de neige ont considérablement ralenti le peloton de tête des meilleurs skieurs nordiques au monde, mais le fondeur originaire de St-Ferréol-les-Neiges, au Québec, était à l’aise pour compléter les six tours de la boucle de 2,5 km et enregistrer un temps de 45: 39.3.

«Il neigeait beaucoup pendant tout le trajet, donc il était très difficile de s’échapper, mais je me sentais vraiment bien aujourd’hui», a déclaré Harvey, qui occupe désormais le 15e rang du classement général du Tour.

«Ce fut une journée difficile pour tout le monde, mais notre équipe a vraiment fait du bon travail. Tout ce que nous craignions est arrivé avec beaucoup de neige et des températures près de zéro, mais nos gars ont relevé le défi et nous avions de très bons skis. »

Les 15 premiers athlètes étaient séparés d’un écart de seulement neuf secondes. Harvey a franchi la ligne d’arrivée avec un groupe de cinq athlètes, dont les places ont été déterminées par un photo finish.

«Tout le monde skiait dans le même tracé. La piste extérieure était donc beaucoup plus lente, ce qui a augmenté la difficulté des échappées et des remontées », a déclaré Harvey. «C’est le mieux que je me suis senti dans une course de distance cette année. Je ressentait toujours un labeur, alors de bien me sentir pour toute la course m’aidera beaucoup pour la confiance. L’objectif de cette année a toujours été les Championnats du monde, c’est ce que je vise maintenant plus que les résultats. »

Harvey s’est retrouvé dans le peloton de tête pendant les 10 premiers kilomètres avant de perdre contact avec le groupe de tête pour les deux derniers tours.

«Nous avons eu à nous battre pour rester à l’avant. Je n’ai pas fait un bon travail au cinquième tour, mais j’ai pris le tracé extérieur (plus lent) pour le sixième tour et j’ai probablement utilisé un peu plus d’énergie pour le faire, mais je me sentais très bien », a ajouté Harvey. « Bien sûr, je veux plus et veux être dans le top 10, le top cinq, mais j’y vais une étape à la fois. »

Le Norvégien Emil Iversen a été le premier à franchir la ligne d’arrivée, remportant l’étape avec un temps de 45: 30,3. L’Italien Francesco De Fabiani a terminé deuxième en 45: 31,2, tandis que le Russe Sergey Ustiugov a terminé troisième en 45: 32,3.

Bob Thompson, de Thunder Bay, en Ontario, a continué d’acquérir une expérience précieuse lors de son premier Tour de Ski, se classant au 64e rang avec un chrono de 47: 12,8. Len Valjas, de Toronto, a terminé 67e avec un temps de 47: 56,4.

Terminant les qualifications hors du top 30 dans les deux courses de sprint de la première moitié du Tour, il s’agit de la deuxième 14e place en autant de courses de distance pour Harvey, âgé de 30 ans, qui a accueilli la première épreuve avec départ groupé de l’événement de sept courses à travers l’Europe.

«C’était vraiment amusant aujourd’hui. C’est mon type de course préféré, alors c’était bien de se retrouver avec le peloton et de skier à l’avant », a déclaré le triple olympien. «Il y avait quelques points en prime pour les sprints intermédiaires que j’ai réussi aujourd’hui. Je suis bien placé avec quelques gars près de qui je veux être pour l’épreuve de poursuite alors j’espère pouvoir revenir dans le top 10 et même le top cinq.

«Il faut toujours commencer les épreuves de poursuite avec plus de vitesse. Tout le monde essaie d’attraper les gars devant. Il faut sortir fort dans ces courses. Je me croise les doigts en espérant que mon corps récupérera de la première poussée et pourra s’accrocher. Si je me sens comme aujourd’hui, cela ne devrait pas poser de problème. »

Résultats complets de la quatrième étape des hommes: http://medias4.fis-ski.com/pdf/2019/CC/4220/2019CC4220RL.pdf

Emily Nishikawa était la seule Canadienne à participer à l’épreuve féminine de 10 km style classique avec départ groupé en Allemagne.

L’athlète de 29 ans s’est installée au milieu du peloton où elle a réalisé un temps de 34: 27,6.

La double olympienne a grimpé de sept places dans la deuxième moitié de la course pour terminer à la 34e place, le meilleur résultat de son premier Tour de ski en carrière.

La Norvégienne Ingvild Flugstad Oestberg a dominé deux athlètes russes pour la première place du podium féminin de la quatrième étape. Oestberg a remporté l’étape avec un temps de 32: 08,9. Natalia Nepryaeva a terminé deuxième en 32: 09,0, tandis qu’Anastasia Sedova s’est classée troisième en 32: 14,2.

Résultats complets de la quatrième étape des dames: http://medias4.fis-ski.com/pdf/2019/CC/4219/2019CC4219RL.pdf

Le Tour se poursuit jeudi à Oberstdorf, en Allemagne, avec les courses de poursuite masculine et féminine

La 13e édition annuelle du Tour de Ski est composée de sept étapes réparties sur neuf jours dans trois pays. L’événement vedette du calendrier nordique, en dehors des Jeux olympiques et des championnats du monde,  met physiquement et mentalement au défi les meilleurs athlètes au monde afin de couronner le roi et la reine du ski de fond lorsqu’ils franchiront la ligne d’arrivée du Tour, qui se termine par une ascension de 425 mètres au sommet de l’Alpe Cermis à Val di Fiemme, en Italie, le 6 janvier.

SFC est l’organisme directeur du ski de fond au Canada; sport d’hiver et activité de loisir par excellence pratiqué annuellement par plus d’un million de Canadiens.  Ses 60 000 membres  regroupent des athlètes, des entraîneurs, des officiels et des skieurs de tous âges et de tous niveaux y compris ceux des équipes nationales de ski de fond et de ski paranordique.  Avec le soutien de ses partenaires d’entreprise,  Haywood Securities Inc., AltaGas Swix et Lanctôt Sports, ainsi que le gouvernement du Canada, le Comité olympique canadien, le Comité paralympique canadien, À nous le podium et B2Dix, SFC forme des champions olympiques, paralympiques et mondiaux.  Pour plus d’information sur SFC, veuillez nous visiter à www.cccski.com

*****

 POUR DE PLUS AMPLES RENSEIGNEMENTS:

Chris Dornan

Médias et relations publiques and Public Relations

Ski de fond Canada