Le centre de documentation pour le sport
Utilisez des guillemets pour trouver les documents qui contiennent l'expression exacte : "aérodynamique ET essais"
Le centre de documentation pour le sport

Étape majeure pour la qualification aux JO de Tokyo 2020, le Grand Prix de Sabre de Montréal s’est achevé dimanche par une troisième et dernière journée de compétition forte en émotion avec les épreuves d’élimination finales du sabre féminin.

RÉSULTATS | JOUR 3

Tableau du sabre féminin

Directement qualifiée au tableau de 64 grâce à son tour de poules parfait, la canadienne Gabriella PAGE a rencontré dimanche matin la Française Malina VONGSAVADY et s’est malheureusement inclinée sur le score de 15-11. Après un bon début de match de la part de PAGE, la Française a remonté au score et s’est finalement imposéeCe résultat renforce la position de Gabriella pour les JO.

Finales

Le Grand Prix de Sabre a été remporté par l’ukrainienne Olga KHARLAN qui confirme sa place au 1er rang mondial, avec une victoire 15-7 contre la russe Olga NIKITINA, 13e au classement mondial. 

Le podium a été complété par Yaqi SHAO (China) et Charlotte LEMBACH (France).

Ces finales ont conclu cette compétition internationale d’envergure, appréciée  tant par le public, les délégations étrangères, que par les athlètes locaux : « Je suis heureux d’avoir pu participer à cette compétition unique et historique à la fois car le niveau le plus élevé de l’escrime était au rendez-vous à Montréal, mais aussi car c’est exceptionnel de participer à la maison et d’entendre une foule t’encourager » témoigne Joseph Polossifakis, qui termine 20e au classement du Grand Prix de Montréal.

Le Grand Prix n’aurait pu être réalisé sans l’aide de nos partenaires ainsi que de nombreux bénévoles qui ont contribué à la réussite de cet événement.

Les résultats officiels complets de l’évènement peuvent être consultés ici sur le site de la Fédération internationale d’escrime, et les deux finales comprenant tous les matchs des huit meilleurs peuvent être  visionnées en cliquant sur les liens ci-dessous.
Revoir les finales du sabre féminin du Grand Prix de Montréal
Revoir les finales du sabre masculin du Grand Prix de Montréal
 

-30-

Le Centre Panaméricain a accueilli l’Open nord-américain 2019. Un événement Premium Plus totalisant des prix de 75 000$, tout près de 150 athlètes de 25 pays.

Des événements comme ceux-ci créée de bonnes expériences de compétitions internationales pour nos jeunes athlètes canadiens, jouant à un haut niveau contre différents styles, dans un environnement professionnel. Ce fût 5 jours d’action concentré de tennis de table pour nos 18 athlètes canadiens compétitionnant dans les épreuves de simple et de double.  Le fait saillant fût sans contredit le match de quart de finale dans le simple hommes joué par Eugene Wang.

« En tant que président de TTCAN et au nom du conseil d’administration, je suis très fier de tous nos athlètes qui ont compétitionné à ce tournoi et en particulier des performances remarquables de Eugene Wang. Je remercie également nos officiels canadiens qui ont contribué au tournoi en tant qu’arbitres et juges-arbitres. C’est une excellente expérience pour tous nos joueurs, entraîneurs et officiels en sol canadien. » – Adham Sharara, président de Tennis de Table Canada.

Pour plus d’informations à propos de cet événement, vous pouvez consulter le site internet de l’ITTF pour les IMAGES et le RÉSULTATS. Consultez notre page FB pour des citations, plus d’images et des histoires du tournoi.

Au nom de TTCAN, nous tenons à remercier  ITTF Amérique du nord pour l’organisation et le financement de l’Open nord-américain 2019 à Markham, Ontario.

Montréal, 9 décembre 2019 – Elle n’a peut-être que 18 ans, mais Elizabeth Hosking s’impose déjà comme une athlète expérimentée de l’équipe canadienne dans le monde du surf des neiges. La spécialiste de la demi-lune amorcera d’ailleurs sa troisième saison en Coupe du monde, cette fin de semaine, à Copper Mountain, au Colorado. Et, le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle ne manque pas d’ambition pour la campagne à venir.

Entrevue vidéo avec Elizabeth Hosking.

« Mon but est de terminer dans le top-6 au classement mondial, alors je pense y aller vraiment fort! » a-t-elle déclaré d’entrée de jeu lors de la 25e édition de La Rencontre au Sommet Telus en octobre dernier.

Quinzième au classement de la Coupe du monde en 2018-19, la planchiste Longueuil n’a pas chômé au cours de la saison morte, participant à plusieurs camps d’entraînement qui, l’espère-t-elle, lui permettront de de prendre sa place parmi l’élite mondiale.

« J’essaie de faire du snow le plus possible! Les journées de repos sont aussi nécessaires, mais je suis souvent une des premières à commencer et une des dernières à finir », poursuit celle qui a également profité de ses longues heures passées dans les demi-lunes pour pratiquer le front side double 1080, une manœuvre « très payante » qu’elle tente d’ajouter à son arsenal.

« Je ne l’ai pas encore atterrie, mais je l’ai essayée plusieurs fois à mon camp en Suisse, il y a quelques semaines. C’est vraiment juste avec la pratique que je vais le réussir, mais je pense que je me rapproche », a-t-elle expliqué au sujet de cette figure maîtrisée par une seule autre athlète en demi-lune, soit l’actuelle championne du monde, l’Américaine Chloe Kim.

D’adolescente à jeune adulte

Elizabeth Hosking avait à peine 16 ans lorsqu’elle a pris part aux Jeux olympiques d’hiver 2018, faisant d’elle la plus jeune athlète de la délégation canadienne présente Pyeongchang.

Près de deux ans plus tard, bien des choses ont changé pour celle qui avait conclu ses premiers grands Jeux avec une 19e place. De ses propres dires, elle se voit dorénavant comme étant « beaucoup plus mature » tant sur les pistes, qu’à l’extérieur.

« À Pyeongchang, j’étais encore nouvelle et fraîche au niveau international. Maintenant, je m’y connais plus et je fais beaucoup d’entraînement physique hors neige, alors je suis vraiment plus prête à affronter les saisons et à être dans les meilleures. »

Une chose est sûre : l’avenir s’annonce prometteur pour Hosking qui possède tous les atouts nécessaires pour démontrer son talent et atteindre les plus hauts sommets de la planète snowboard

– 30 –

Rédaction: Mathieu Fontaine
 
Information : 514-990-0966 ou 1-866-990-0966
www.sportcom.qc.ca

 

Patinage Canada a des nouvelles excitantes pour ses partisans de patinage artistique, à propos des Championnats du monde ISU de patinage artistique 2020! En raison d’une demande accrue de billets pour le vendredi 20 mars et le samedi 21 mars, Patinage Canada offrira une sélection de places au niveau supérieur 300. Ces billets, appelés P6 sur la carte du site, se vendront au coût de 96 $ (billet de 80 $ + 16 $ de frais du site) et seront mis en vente à compter du jeudi 5 décembre 2019, à 10 h (HE) sur les sites Web www.montreal2020.com et www.evenko.ca.

Ces billets au niveau supérieur 300 (P6) seront mis en vente par blocs, à partir du centre de la glace. Selon la demande, au besoin, Patinage Canada continuera à offrir au public d’autres places au niveau supérieur 300. Cette offre est sous réserve des disponibilités et des quantités limitées sont offertes pour l’achat.

Les Championnats du monde auront lieu l’an prochain, du 16 au 22 mars 2020, au Centre Bell, à Montréal, dans la province du Québec, au Canada. Nous avons hâte que vous soyez des nôtres!

RENSEIGNEMENTS MIS À JOUR SUR LES BILLETS

À compter du 5 décembre 2019, les Championnats du monde offriront sept catégories de prix de billets d’une journée pour le vendredi 20 mars et le samedi 21 mars, situés aux niveaux 100, 200 et 300 du Centre Bell. Pour voir une carte du site, veuillez cliquer ici.

Pour les autres jours de compétition, les Championnats du monde offrent six niveaux de forfaits de billets d’une journée, situés aux niveaux 100 et 200 du Centre Bell, jusqu’à ce que la demande augmente.

Le système de billetterie du Centre Bell compte deux façons d’acheter des billets :

Chaque billet d’une journée offre l’accès à la compétition de la journée et aux séances d’entraînement en début de journée (sauf la séance d’entraînement de la Remise des prix de patinage de l’ISU, dimanche, qui est fermée au public).

RENSEIGNEMENTS SUR L’ÉVÉNEMENT

Événement tenu annuellement à divers endroits dans le monde, les Championnats du monde ISU de patinage artistique attirent plus de 300 millions de téléspectateurs, à l’échelle internationale, et mettent en vedette 200 des meilleurs athlètes de 50 pays dans quatre disciplines : hommes, femmes, patinage en couple et danse sur glace. Un événement de cette envergure ne pourrait avoir lieu sans la contribution du gouvernement du Canada, du gouvernement du Québec, de la ville de Montréal et de Tourisme Montréal.

Les Championnats du monde de 2020 marqueront la onzième fois que le Canada accueille ces championnats et la deuxième fois que Montréal est la ville hôte, les ayant accueillis la dernière fois en 1932, année qui était aussi la toute première fois que le Canada présentait l’événement. C’est en 2013 que les Championnats ont eu lieu la dernière fois au Canada, à London, en Ontario.

Résumé de la dernière journée de compétition aux Championnats canadiens de boccia 2019

Victoria, Colombie-Britannique (4 décembre 2019) – Les compétitions par équipe, de double et dans la catégorie ouverte venaient conclure les Championnats canadiens de boccia 2019. Le Québec a dominé les épreuves par équipes BC1/BC2 et de double BC3 et BC4 en remportant l’or dans chaque catégorie, tandis que les athlètes hôtes de la Colombie-Britannique ont pris possession du podium dans la catégorie ouverte.

Composée des membres de l’équipe nationale d’entraînement Danik Allard (Bois-des-Filion, Qc), Dave Richer (Montréal, Qc), Éric Lefebvre (Montréal, Qc) et Josée Lamothe (Trois-Rivières, Qc), l’équipe BC1/BC2 du Québec était pleine de talent et a été en mesure de gagner l’or. Les quatre membres de l’équipe s’entraînent actuellement à l’Institut national du sport du Québec (INS Québec).

Dans la catégorie combinée BC4/BC5, Marco Dispaltro (Saint-Jérôme, Qc), Guy Simard (Montréal, Qc) et Alexandre Lemaire (Kingsey Falls, Qc) ont beaucoup impressionné en étant invaincus durant le tournoi pour ainsi gagner l’or.

La première expérience de Simard aux Championnats canadiens a été très spéciale : « J’en étais à mes premiers [Championnats canadiens] et c’était fantastique, d’autant plus que j’ai partagé cette expérience avec mon fils… Ça fait maintenant dix ans que [les médecins] m’ont dit que je devrais rester dans un fauteuil roulant. Dix ans plus tard, finir en deuxième place dans ma catégorie et premier à la compétition par équipe à cet événement est vraiment satisfaisant. »

La Colombie-Britannique a été bien représentée dans la catégorie ouverte, une épreuve individuelle. Mildred Thomas (Surrey, C.-B.), qui a fait son retour au boccia il y a trois ans après une pause de sept ans, a mis la main sur la médaille d’or. Elle a également été sacrée championne de la catégorie ouverte au Western Challenge et aux Championnats provinciaux de la Colombie-Britannique plus tôt cette année. Son objectif en prenant part aux Championnats canadiens de boccia 2019 était « d’apprendre des autres athlètes », avait-elle expliqué avant la compétition, puisqu’elle en était à sa première participation.

« Ma première expérience a été géniale. Regarder tous les athlètes compétitionner avec des handicaps différents a été incroyable et m’a vraiment ouvert les yeux. Ça m’a pris beaucoup de détermination durant le tournoi et j’ai essayé de rester confiante. C’était un peu stressant, mais j’ai continué à travailler d’arrache-pied pour au moins obtenir un classement, ce que j’ai finalement réussi. »

Kylie Waters (Victoria, C.-B.) a terminé deuxième et remporté l’argent, tandis que la médaille de bronze est allée à Daniel Hutchison (Victoria, C.-B.).

Le Québec a continué sa domination dans la catégorie BC3. L’équipe A de double, formée d’Éric Bussière (Verchères, Qc), Joëlle Guérette (Montréal, Qc) et Samuel Lafleur (Saint-Dominique, Qc), a terminé première de sa catégorie, alors que l’équipe Québec B de Marylou Martineau (Québec, Qc) et Philippe Lord (Blainville, Qc) a obtenu l’argent. Il s’agissait de la deuxième médaille de la compétition pour Bussière, Lord et Martineau, car ils avaient tous les trois atteint le podium en compétition individuelle plus tôt dans le tournoi.

L’équipe du Québec, contingent le plus représenté à ces Championnats canadiens, a montré beaucoup de fierté au terme du tournoi avec ses populaires chants « Allez les bleus ». « Nous sommes très fiers de notre équipe et nous sommes un groupe très uni », a expliqué Jonathan Manseau, le partenaire de performance de Guérette. « Lors des compétitions, nous sommes énergiques et nous nous soutenons et à l’extérieur de celles-ci, nous sommes tous des coéquipiers et amis proches. »

À la conclusion des Championnats canadiens de boccia 2019, plusieurs athlètes sont rentrés à la maison avec des médailles obtenues lors de la dernière journée de compétition à Victoria, en Colombie-Britannique, incluant :

Équipe BC1/BC2

OR : Québec (Danik Allard, Bois-des-Filion, Qc; Dave Richer, Montréal, Qc; Éric Lefebvre, Montréal, Qc; Josée Lamothe, Trois-Rivières, Qc)
ARGENT : Terre-Neuve-et-Labrador (Hayley Redmond, Saint John’s, T.-N.-L.; Kristyn Collins, Saint John’s, T.-N.-L.; Mike Mercer, Saint John’s, T.-N.-L.; Stephen Westcott, Saint John’s, T.-N.-L.)
BRONZE : Ontario (Jim Davis, Niagara, Ont.; Lance Cryderman, Sudbury, Ont.; Maggie Julien, Sudbury, Ont.)

Double BC3

OR : Québec A (Éric Bussière, Verchères, Qc; Joëlle Guérette, Montréal, Qc; Samuel Lafleur, Saint-Dominique, Qc)
ARGENT : Québec B (Philippe Lord, Blainville, Qc; Marylou Martineau, Québec, Qc)
BRONZE : Nouvelle-Écosse/Alberta (Jennica Gagne, Dartmouth, N.-É.; Ryan Rondeau, Edmonton, Alb.)

Double BC4

OR : Québec A (Alexandre Lemaire, Kingsey Falls, Qc; Guy Simard, Montréal, Qc; Marco Dispaltro, Saint-Jérôme, Qc)
ARGENT : Ontario (Josh Gautier, Niagara, Ont.; Gio De Sero, Guelph, Ont.)
BRONZE : Québec B (Iulian Ciobanu, Montréal, Qc; Marc-Antoine Goupil, Honfleur, Qc)

Ouverte (Catégorie individuelle)

OR : Mildred Thomas (Surrey, C.-B.)
ARGENT : Kylie Waters (Victoria, C.-B.)
BRONZE : Daniel Hutchison (Victoria, C.-B.)

Consultez le site Web de Boccia Canada pour voir les résultats finaux dans les catégories individuelles (BC1, BC2, BC3, BC4, BC5, ouverte), par équipe et de double.

Visitez la page Facebook de Boccia Canada pour des photos du tournoi.

Canada Soccer – La saison 2019 des Festivals de soccer Premier Challenge a pris fin et cette année 141 clubs de soccer communautaires ont accueilli des festivals remplis de plaisir dans presque toutes les provinces et territoires aux quatre coins du pays. Au cours de la dernière année, le plus important programme de soccer local au pays a rassemblé près de 100 000 participants Premier Challenge de moins de 12 ans et plus de 215 000 personnes au total sur place, notamment les familles, les bénévoles et les entraîneurs dans l’ensemble de la communauté du soccer canadien.

Comme principal programme de soccer local au Canada, les Festivals de soccer Premier Challenge offrent des ressources financières, promotionnelles et techniques contribuant à l’accueil de célébrations de soccer communautaire en collaboration avec les clubs de soccer communautaires. Canada Soccer désire reconnaitre et remercier les clubs de soccer communautaire partenaires du programme qui ont investi beaucoup de temps et d’énergie afin de créer la meilleure expérience possible pour les jeunes joueurs de soccer et leurs familles, encourageant la participation au ballon rond pour la vie.

« Les Festivals de soccer Premier Challenge offrent un environnement accueillant, amusant et de développement adapté pour les jeunes joueurs afin qu’ils expérimentent le soccer, affirme Jason deVos, directeur du développement de Canada Soccer. Les enfants qui ont des occasions de jouer gratuitement pour expérimenter le plaisir du jeu sont ceux qui présentent le meilleur potentiel de développement d’une passion du sport pour la vie. »

La saison 2019 du festival a permis aux commanditaires nationaux de Canada Soccer, soit Toyota et Allstate de contribuer à l’expérience positive des participants avec des activations touchant collectivement plus de 45 festivals, notamment avec la tenue de concours nationaux comme le concours « Gagnez un voyage » d’Allstate, des démonstrations de véhicules Toyota interactifs et d’autres concours. Les participants aux festivals ont profité de cadeaux offerts par Canada Soccer et ses partenaires, notamment les sacs-filets, les tatouages temporaires et les certificats de participation de Canada Soccer. 

L’année 2020 marquera la 24e saison du programme qui a touché plus de quatre millions de Canadiens. L’inscription devrait s’ouvrir en février. Alors que le calendrier des festivals devrait se remplir assez rapidement, les clubs sont encouragés à soumettre leur demande tôt afin d’obtenir une subvention d’accueil de festival à la date qu’ils préfèrent au calendrier. Pour des mises à jour régulières du programme, notamment l’ouverture de l’inscription en 2020 et des annonces spéciales des partenaires du programme, visitez le site canadasoccer.com.

À propos des Festivals de soccer Premier Challenge de Canada Soccer
Les Festivals de soccer Premier Challenge sont un programme de subventions conçu pour fournir aux clubs de soccer communautaires des ressources pour accueillir une célébration du soccer dans leur communauté. Pour présenter leur demande de subvention, les représentants des clubs doivent simplement remplir un formulaire en ligne pour fournir les détails sur leur événement. Les clubs recevront une trousse pour un festival qui comprend des certificats de participation individuels, et une vaste gamme de cadeaux promotionnels des commanditaires nationaux du programme. Pour de plus amples renseignements sur le programme des Festivals de soccer Premier Challenge et pour apprendre comment organiser un festival pour votre club et votre communauté, visitez la page Web du Festival de soccer Premier Challenge.

 

Brad Fougere

Corporate Communications | Communications corporatives
bfougere@canadasoccer.com
m. +1 613.299.1587

Richard Scott
National Teams Program | Programme de l’équipe nationale
rscott@canadasoccer.com
m. +1 613.818.0305

Today Mezi tested the news piece procedures to see if they were intuitive for anyone to learn how to properly upload news.

  1. Select the “Start writing or type/to choose a block” and copy and paste the body of the news in the “Body” section. Format as necessary (WordPress will automatically format for you). You can also select the down () menu and click on Clear formatting which will strip the text of the original formatting. 

Canada Soccer – Le Canada affrontera la Suède en huitième de finale de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™ après avoir terminé deuxième au sein du Groupe E avec six points. Le Canada a vaincu le Cameroun et la Nouvelle-Zélande avant de s’incliner 2:1 face aux Pays-Bas dans le dernier match de la phase de groupes. La joueuse du match Christine Sinclair a égalisé le score 1-1 à la 60e minute, avant que la Néerlandaise Lineth Beerensteyn ne marque le but gagnant à la 75e minute. Anouk Dekker a ouvert le pointage pour les Pays-Bas à la 54e minute.

Le match des huitièmes de finale aura lieu lundi le 24 juin au Parc des Princes à Paris à 21h, heure locale. Le match éliminatoire sera diffusé en direct sur RDS, CTV et TSN à 15h HE. Les partisans sont invités à suivre l’équipe nationale féminine de Canada Soccer sur les plateformes numériques en utilisant le mot-clic #CANWNT.

« Je sais que si nous jouons de notre mieux, nous pouvons battre n’importe qui et ça inclut tous ceux que nous pourrions affronter dans les prochaines rondes, a affirmé Kenneth Heiner-Møller, l’entraîneur-chef de l’équipe nationale féminine. Nous avons essayé de remporter ce match parce que c’est ce que nous faisons et nous le faisons vraiment bien. Nous devons apprendre de ce match, et nous concentrer rapidement sur notre prochaine tâche. Nous avons hâte. »

Le match Canada-Pays-Bas a été maintenu à un pointage nul 0-0 jusqu’à la mi-temps, même si les Canadiennes pensaient avoir obtenu un penalty dans les premières minutes du match. Une faute a été commisse à l’encontre de Janine Beckie dans la surface de but, mais l’aide de l’arbitre assistant vidéo (VAR) a déterminé que la faute avait été commise tout juste à l’extérieur de la surface. Sur le coup franc qui a suivi, le tir de Christine Sinclair a été bloqué par la défense néerlandaise.

En deuxième demie, le Pays-Bas a profité d’un coup franc pour compter un premier but à la 54e minute. Le Canada a été en mesure d’égaliser à la 60e minute, après que Jordyn Huitema ait fait parvenir le ballon à Ashley Lawrence et que celle-ci ait envoyé une passe centrale à Christine Sinclair. Sinclair a ainsi marqué son 182e but internationale, la plaçant à trois buts du record mondial de tous les temps.

Lineth Beerensteyn a marqué le but gagnant à la 75e minute sur une passe centrale de Danielle Van Lunteren.

« Nous avons un match important dans quatre jours, donc d’une certaine façon c’est un rappel alors que nous allons en huitièmes de finales, a affirmé Sinclair. L’équipe néerlandaise est très talentueuse et compte certaines joueuses de classe mondiale. Ça nous a pris un peu de temps à trouver notre rythme. Nous sommes déçues du résultat, mais aussi fières de comment nous avons grandi pendant ce match. »

L’alignement partant du Canada comprenait Stephanie Labbé devant le filet, Ashley Lawrence, Kadeisha Buchanan, Shelina Zadorsky et Allysha Chapman à la défense, ainsi que Desiree Scott, Sophie Schmidt, Jordyn Huitema, Janine Beckie, Jessie Fleming et Christine Sinclair en milieu de terrain et à l’attaque. En deuxième demie, Adriana Leon a remplacé Sinclair (68e), Jayde Rivier a remplacé Chapman (69e) et Rebecca Quinn a remplacé Scott (79e).

LE CANADA À LA COUPE DU MONDE FÉMININE DE LA FIFA, FRANCE 2019™
Après la phase de groupes, deux ou trois nations du groupe du Canada passeront en huitièmes de finale, qui seront disputées du 23 au 25 juin. Les équipes gagnantes de cette première ronde éliminatoire passeront en quarts de finale, qui seront disputés du 27 au 29 juin. Les demi-finales suivront les 2 et 3 juillet, tandis que la Finale de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™ sera présentée le 7 juillet.

Les partisans sont invités à participer au parcours du Canada à la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™ jusqu’au 7 juillet, en regardant tous les matchs en direct sur les ondes de RDS et de TNS. Les partisans peuvent aussi suivre l’équipe nationale féminine sur les plateformes numériques de Canada Soccer, notamment CanadaSoccer.com, Facebook, Twitter et Instagram.

MÉDAILLÉES OLYMPIQUES ET CHAMPIONNES DE LA CONCACAF
Le Canada a remporté deux fois la médaille de bronze olympique (2012 et 2016) et est deux fois champion de la Concacaf (1998 et 2010). En tout, le Canada a participé à sept éditions consécutives de la Coupe Féminine du Monde de la FIFA™ (de 1995 à 2019) et à trois éditions consécutives du Tournoi olympique de football féminin (de 2008 à 2016). À Rio 2016, l’équipe nationale féminine de Canada Soccer a été la toute première équipe canadienne de sport collectif à remporter des médailles consécutives à des Jeux olympiques d’été en plus d’un siècle.

Les équipes féminines juvéniles de Canada Soccer ont remporté quatre titres de la Concacaf : le Championnat féminin U-20 de la Concacaf en 2004 et 2008, le Championnat féminin U-17 de la Concacaf en 2010 et le Championnat féminin U-15 de la Concacaf en 2014. Le Canada s’est qualifié à sept éditions de la Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA (incluant une médaille d’argent à Canada 2002) et à six éditions de la Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA.

ENSEMBLE, VISONS HAUT
Les équipes nationales du Canada se lancent dans un mois incroyable de compétition avec la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™ et la Gold Cup de la Concacaf 2019. Les équipes nationales sont unies alors qu’ensemble, nous visons haut pour porter notre sport à des sommets inégalés. Nous encourageons les Canadiens à se rallier derrière nos équipes nationales alors que notre Nation Canada Soccer s’efforce d’obtenir les meilleures performances à ces deux compétitions importantes.

ENSEMBLE, VISONS HAUT: https://www.canadasoccer.com/together-we-rise-p162202

Deux équipes, un écusson.