Le centre de documentation pour le sport
Utilisez des guillemets pour trouver les documents qui contiennent l'expression exacte : "aérodynamique ET essais"
Le centre de documentation pour le sport
Cyclisme Canada – Aguascalientes, MEX, le 10 octobre 2016. – Le Canada a terminé juste au pied du podium dimanche, le dernier jour des Championnats panaméricains de cyclisme sur piste de 2016, disputés à Aguascalientes, au Mexique. Kinley Gibson, d’Edmonton, a obtenu le meilleur résultat canadien de la journée, se classant quatrième du classement général de l’omnium féminin.
 
Gibson était troisième avant la dernière épreuve, la course aux points, avec seulement quatre points d’avance sur la Colombienne Yeny Colmenares. Mais Colmenares a eu une très bonne course aux points, s’y classant deuxième, tandis que Gibson ne pouvait faire mieux que quatrième, si bien qu’elle a terminé avec six points de retard sur sa rivale colombienne au classement général final, avec 193 points. La Cubaine Marlies Mejias a dominé la compétition, accumulant un total de 231 points qui lui conférait la médaille d’or.
 
Cameron Jennings, l’entraîneur d’endurance féminine pour ce projet de l’équipe nationale, a déclaré «En ce qui concerne les femmes, nous avons amené ici une équipe de développement, complétée seulement par Jasmin Glaesser de l’équipe d’élite. Alors, réaliser 4:21 à la poursuite par équipes [où les canadiennes ont remporté le médaille d’or] est un signe très encourageant pour nos filles, et le fait que Jasmin et Ariane [Bonhomme] sont toutes les deux montées sur le podium de la course aux points, et que Jasmin ait obtenu une médaille à la poursuite individuelle … Je pense que nous avons réalisé d’excellents Championnats panaméricains, et c’est très prometteur pour notre prochaine génération de coureuses.»
 
Au keirin masculin, Stefan Ritter (d’Edmonton, AB) et Joël Archambault (de Sainte-Christine, QC) ont tous les deux franchi les tours préliminaires pour se qualifier pour la finale pour l’attribution des médailles, regroupant six coureurs. Mais il s’agissait pour tous les deux de leur première expérience à ce niveau de compétition, et des coureurs plus expérimentés qu’eux se sont emparés des médailles, Ritter prenant finalement la cinquième place, et Archambault la sixième.
 
«Notre équipe de sprint a continué à dépasser les attentes» a expliqué Alex Ongaro, l’entraîneur de sprint pour ce projet, qui poursuit : «Stefan et Joël ont chacun remporté leur série préliminaire du keirin pour se qualifier pour la finale. Mais en finale, cela ne s’est pas passé aussi bien que nous l’aurions espéré, cependant nos deux représentants ont acquis beaucoup d’expérience pour l’avenir. Beaucoup de nos coureurs ont battu leur record personnel, et tout le monde a très bien performé pendant toute la durée des Championnats. Nos trois sprinteurs ont excellé dans tout ce qu’ils ont fait.»
 
Le Canada a en effet connu de très bons Championnats, avec un total de neuf médailles, dont trois d’or, ce qui lui a valu une troisième place au tableau des médailles. En outre, Stefan Ritter a établi deux nouveaux records du monde juniors aux contre-la-montre sur  1 000 m et sur 200 m, et cela souligne bien les efforts que Cyclisme Canada place sur ses programmes de cyclisme sur piste basés à Milton. Le Centre national de cyclisme de Mattamy continue à jouer un rôle sans précédent pour établir les fondations de la montée constante du Canada dans les rangs du cyclisme sur piste international. Le vélodrome et ses installations ont été essentiels pour cette récente croissance et ils vont servir de base pour les athlètes qui souhaitent concrétiser leurs rêves olympiques.
 
Erin Hartwell, entraîneur canadien de sprint, souligne que : «Les récentes réussites de Stefan, et notamment son titre de champion du monde junior au mois de juillet, et maintenant les deux records du monde qu’il vient d’établir au Mexique, concrétisent les nouvelles attentes de Cyclisme Canada, qui ont changé la donne depuis les Jeux panaméricains de l’été dernier. Ceci dit, je ne pourrais pas être plus fier de Stefan, vu le travail et le dévouement qu’il a consacrés à l’atteinte de ces résultats. Il a vraiment dépassé toutes nos attentes! Ces résultats démontrent que nos programmes sont au point pour développer des athlètes comme Stefan, Hugo Barrette, Kate O’Brien, Monique Sullivan, et bien d’autres, jusqu’à un niveau de tout premier plan mondial, et ce grâce à notre système … et pas malgré lui!»
 
À propos de Cyclisme Canada
Cyclisme Canada est l’organisme régissant le cyclisme de compétition au Canada. Fondé en 1882, Cyclisme Canada a pour objectif de mettre en place et de soutenir un système efficace qui forme des cyclistes canadiens de talent capables de décrocher des médailles aux Jeux olympiques, aux Jeux paralympiques et aux Championnats du monde. Avec la vision de devenir un des pays les plus performants en cyclisme d’ici 2020, jouissant de performances internationales améliorées, profitant d’une participation nationale accrue et organisant des événements de niveau mondial, Cyclisme Canada gère les équipes canadiennes, accueille des événements nationaux et internationaux, et administre les programmes communautaires visant à promouvoir le cyclisme au Canada. Les programmes de Cyclisme Canada sont rendus possibles grâce au soutien des partenaires corporatifs suivants : Global Relay, Lexus Canada, Mattamy Homes, Louis Garneau et Bear Mountain Resort, ainsi que par le gouvernement du Canada, À Nous le Podium, le Comité olympique canadien et le Comité paralympique canadien.
 
-30-

Source : Cyclisme Canada
Informations : Karine Bedard l Cyclisme Canada l 438-884-8771 l karine.bedard@cyclingcanada.ca