Utilisez des guillemets pour trouver les documents qui contiennent l'expression exacte : "aérodynamique ET essais"

Ski de fond Canada —Les Canadiens positifs face à leur condition physique malgré la douche froide du début de saison—

RUKA, Finlande—Le 25e rang n’était pas le résultat qu’Alex Harvey recherchait à la première Coupe du monde à Ruka en Finlande mais il est encouragé par les éléments positifs qui sont ressortis de l’épreuve de samedi.

« Il est certain que de terminer 25e me laisse en reste mais la concurrence à Kuusamo est toujours très relevée.  C’est probablement l’une des plus compétitive de la saison, avec plusieurs athlètes qui ne cherchent qu’à obtenir leur laissez-passer pour le weekend suivant.  Il n’y a pas de place à l’erreur et la différence est très mince pour accéder aux rondes suivantes.  C’est très serré, » a dit Harvey âgé de 28 ans.

C’est certain.

L’athlète originaire de St-Férréol-les-Neiges au Québec a accédé aux vagues d’élimination en compagnie des 30 meilleurs de la qualification après avoir enregistré le 28e meilleur temps sur la piste de sprint de 1,4km.  Sa journée s’est terminée rapidement après s’être retrouvé dans la vague quart de finale la plus rapide, où il a traversé la ligne d’arrivée en cinquième position, décidée par photo finish pour départager les quatre athlètes qui se sont étirés à la ligne en espérant gagner leur place en demi finale.  Les deux premiers athlètes de chaque vague passent à la ronde suivante, en plus des deux athlètes suivants en fonction des temps les plus rapides.

« L’objectif était de progresser aussi loin que possible dans les vagues, mais je crois que le positif à retenir est d’avoir pu accéder aux vagues, » a dit Harvey.  « Les skis étaient fantastiques et très rapides aujourd’hui.  La neige mouillée qui est tombée durant la nuit a rendu le choix des skis plus difficile.  Nous avons mis une légère couche de glisse en qualification et nous étions limite pour la dernière montée qui était très abrupte.  Nous avons appliqué plus de fart d’adhérence dans les vagues pour les montées.  C’était un peu plus lent mais je savais que je pouvais sillonner dans les descentes.  J’étais beaucoup plus fort dans les montées et j’ai bien terminé mais il m’en manquait un peu. »

« C’est une amélioration face à l’année dernière alors que je ne m’étais même pas qualifié.  Les résultats aux épreuves sprint avant Noël sont parfois indéterminés pour moi.  Les épreuves de distance mesurent l’endurance tandis que le sprint est toute la puissance et la vitesse qui sont mises à l’épreuve.  Avec cette concurrence, un retard d’une ou deux secondes empêche de passer la qualification puisque le niveau est tellement compétitif. Chaque athlète est différent, mais ça me prend parfois un peu de temps avant d’atteindre ma condition optimale.  La bonne nouvelle est que la forme est au rendez-vous et c’Est ce que je retire d’aujourd’hui. »

Les deux meilleurs du classement final de l’épreuve étaient de la vague quart de finale de Harvey.  Celui qui allait remporter la médaille d’or, le Norvégien Paal Golberg, a devancé Harvey à la ligne pour s’emparer d’une place de « perdant chanceux » dès la première vague.  Le Suédois Calle Halfvarsson, qui a remporté la vague dans laquelle était Harvey, a terminé au deuxième rang.  Le Norvégien Johannes Hoesflot Klaebo a décroché la médaille de bronze.    

Six autres canadiens étaient inscrits à la première épreuve de la saison mais n’ont pu accéder aux éliminatoires.  Len Valjas (Toronto) s’est qualifié au 54e rang; Devon Kershaw (Sudbury, Ont.) 63e ; Knute Johnsgaard (Whitehorse) a pris le 69e rang; Bob Thompson (Thunder Bay, Ont.) était 80e ; tandis que Jesse Cockney (Canmore, Alb.) a terminé 83e ; et Andy Shields (Thunder Bay, Ont.) 91e.

Le Canada était représenté par deux de ses vedettes montantes féminines qui en sont à leur première saison en Coupe du monde cette année.

Dahria Beatty (Whitehorse) a été la meilleure canadienne du sprint, se qualifiant au 50e rang.  L’athlète âgée de 22 ans avait impressionné la saison dernière lorsqu’elle avait enregistré une 15e place au sprint classique du Ski Tour Canada à Canmore en Alberta.

L’autre canadienne, Cendrine Browne âgée de 21 ans de Saint-Jérôme au Québec a pris le 62e rang. 

La Suédoise Stina Nilsson a repris la saison où elle avait laissé l’année dernière, sur la plus haute marche du podium.  Deux Norvégiennes se sont emparé des médailles d’argent et de bronze.  Maiken Caspersen Falla en deuxième place et Heidi Weng en troisième.  

La Coupe du monde se poursuit dimanche à Ruka en Finlande avec les épreuves féminine et masculine de 10km et 15km style classique.

SFC est l’organisme directeur du ski de fond au Canada; sport d’hiver et activité de loisir par excellence pratiqué annuellement par plus d’un million de Canadiens.  Ses 60 000 membres, regroupent des athlètes, des entraîneurs, des officiels et des skieurs de tous âges et de tous niveaux y compris ceux des équipes nationales de ski de fond et de ski paranordique.  Avec le soutien de ses partenaires d’entreprise,  Haywood Securities Inc., AltaGas et Mackenzie Investments ainsi que le gouvernement du Canada, le Comité olympique canadien, le Comité paralympique canadien, À nous le podium et B2Dix, SFC forme des champions olympiques, paralympiques et mondiaux.  Pour plus d’information sur SFC, veuillez nous visiter à www.cccski.com.

Résultats des cinq meilleurs et résultats canadiens:

1. Paal Golberg, NOR; 2. Calle Halfvarsson, SWE; 3. Johannes Hoesflot, NOR; 4. Teodor Peterson, SWE; 5. Alexander Panzhinskiy, RUS

Résultats canadiens:

25. Alex Harvey, Saint-Ferréol-les Neiges, QC; 54. Len Valjas, Toronto; 63. Devon Kershaw, Sudbury, Ont.; 69. Knute Johnsgaard, Whitehorse; 80. Bob Thompson, Thunder Bay, ON; 83. Jesse Cockney, Canmore, AB.; 91. Andy Shields, Thunder Bay, ON;

Résultats des cinq meilleures et résultats canadiens:

1. Stina Nilsson, SWE: 2. Maiken Caspersen Falla, NOR; 3. Heidi Weng; 4. Natalia Matveeva, RUS; 5. Krista Parmakoski, FIN

Résultats canadiens:

50. Dahria Beatty, Whitehorse; 62. Cendrine Brown, St-Jérôme, Que.

*****

POUR DE PLUS AMPLES RENSEIGNEMENTS:

Chris Dornan

Médias et relations publiques  

Ski de fond Canada

T: 403-620-8731