Le centre de documentation pour le sport
Utilisez des guillemets pour trouver les documents qui contiennent l'expression exacte : "aérodynamique ET essais"
Le centre de documentation pour le sport
Erika

Je m’appelle Erika, je suis l’épouse de Jeff et la mère de deux garçons : Jack, qui a presque 10 ans, et Hunter, qui a presque 7 ans. Je n’ai pas toujours été active. J’ai fait du sport au secondaire, mais pendant la majeure partie de ma vie d’adulte, je n’ai pas intégré le sport ou la forme physique dans ma routine. Ce n’est que lorsque notre famille a été confrontée à une situation stressante et difficile en juillet 2015 que cela a changé. Traversant l’une des périodes les plus stressantes de ma vie, il m’est apparu que je devais prendre soin de ma propre santé – physique et mentale – et je savais que l’exercice était un bon moyen d’y parvenir. Je me souviens clairement du moment où j’ai pris cette décision; c’était un soir de juillet 2016 et je me suis inscrite à un gym populaire près de mon travail, et je me suis promis de commencer à y aller régulièrement pendant mon heure de dîner. J’ai respecté mon engagement et je me suis rendue régulièrement au gym, complétée par de longues promenades en poussant mon petit dernier dans sa poussette les fins de semaine quand je ne pouvais pas aller au gym. Un jour ensoleillé d’octobre 2016, j’ai décidé de transformer une partie de ma marche en jogging… et j’ai aimé ça! J’ai alterné entre la marche et le jogging pendant bien plus d’une heure. J’ai pensé à me fixer un objectif fou : m’entraîner à courir un demi-marathon l’année suivante! Je ne sais pas d’où ni pourquoi cet objectif m’est venu, mais cette décision a changé la trajectoire de ma vie.

J’ai créé un plan, et je m’y suis tenu. J’ai rencontré d’autres coureurs en cours de route qui m’ont incroyablement soutenu dans mon objectif et j’ai soudainement eu le sentiment de faire partie d’une communauté. Ce sentiment d’appartenance m’a vraiment aidée à surmonter les difficultés que je rencontrais dans ma vie personnelle avec la maladie d’un être cher. Non seulement j’ai terminé le demi-marathon mais, en 2017, j’ai couru ma toute première course de 5 km, de 10 km, de 10 milles et DEUX demi-marathons! Le sentiment de fierté que j’ai ressenti après chacun de ces défis était indescriptible. Je me réjouissais de partager mes réalisations avec ma famille et de la voir m’encourager à la ligne d’arrivée de ces événements. J’ai inscrit mes enfants à des courses à pied pour qu’ils puissent ressentir le même sentiment de travailler avec acharnement et de se lancer des défis que j’avais intégrés dans ma vie. En nous mettant au défi, nous avons appris que nous pouvions réussir des épreuves ardues et surmonter des moments difficiles. J’ai remarqué des parallèles entre la course d’endurance et les défis de la vie : il y a des moments où l’on a l’impression d’être au sommet du monde, d’autres où l’on a mal mais où l’on continue, et d’autres encore où l’on a l’impression de ne pas pouvoir continuer… mais on le fait. On s’en sort toujours. Il se peut qu’on doive ralentir, que ce ne soit pas ce à quoi on s’attend, mais on continue de persévérer. Ce processus m’a semblé rassurant.

En 2018, j’ai ajouté la course en sentier, le tennis et le ski de fond à ma routine. Mes enfants ont également commencé à jouer au tennis et nous aimons aller ensemble sur les courts de notre quartier. L’année dernière, en 2020, je me suis mise au vélo de montagne. Cette année, j’ai hâte que mon aîné se joigne à moi pour des randonnées sur des sentiers fluides à piste unique autour d’Ottawa! C’est un autre avantage énorme de se lancer dans un style de vie actif : l’opportunité de se connecter avec la nature et la paix intérieure que cela apporte! Il y a tellement d’endroits magnifiques que je n’aurais jamais vus ou découverts si je n’avais pas couru ou fait du vélo de montagne! La forme physique et le sport n’ont pas seulement été bénéfiques pour moi sur le plan physique et mental, mais ils m’ont apporté bien d’autres choses : de la confiance, des amitiés incroyables, une vision positive, le sentiment que je peux accomplir tout ce que je décide, l’appréciation du sport, la connexion avec la nature et, surtout, le bon exemple que je donne à mes enfants et l’assurance que nous avons une vie de famille active, amusante et épanouissante.