Le centre de documentation pour le sport
Le centre de documentation pour le sport

Faire partie d’une équipe peut représenter un des environnements offrant le plus de soutien qui permet aux athlètes d’apprendre et de grandir. Les coéquipiers veulent travailler ensemble pour réussir et se rendent parfois à des niveaux plus élevés que s’ils travaillaient individuellement. Cependant, quand les athlètes et les équipes poussent leurs limites pour s’améliorer, cela peut créer un environnement difficile. Le sport, par sa nature, est compétitif et rempli de conflits. Quand on travaille avec plusieurs personnalités et forces, des frictions se créent, de même que de la frustration et des malentendus entre coéquipiers. Et les conflits peuvent avoir une grande incidence sur la dynamique et la cohésion d’équipe. La réussite dépend alors de la façon dont on gère la discorde.

Que peut faire l’entraîneur pour éviter les conflits?

Même si l’équipe semble bien s’entendre, les conflits sont inévitables. Les jeunes athlètes sont encore en train de développer leurs habiletés pour gérer les enjeux complexes et émotifs. Et l’entraîneur joue un rôle important pour leur montrer des stratégies afin qu’ils travaillent bien en équipe.

  • Éduquez l’équipe : Fixez les attentes au début de la saison en assurant une communication ouverte, des interactions positives entre coéquipiers, et des mécanismes de résolution de conflits. Informez l’équipe des répercussions d’un conflit au sein de l’équipe et sur la réussite de celle-ci. En identifiant les facteurs de conflit, les athlètes pourront reconnaître les tensions tout au long de leur apprentissage, et ils se sentiront en confiance pour gérer les conflits. Les valeurs d’équipe axées sur la confiance et le respect permettent à l’équipe d’avoir une fondation solide qui mène à la réussite et qui évite les conflits.
  • Encouragez la communication : De nombreux conflits découlent d’une mauvaise communication ou d’une mauvaise interprétation. Lorsque l’environnement de l’équipe favorise une communication ouverte et honnête, les athlètes se sentent à l’aise de soulever les problèmes au lieu de laisser traîner des préoccupations, des frustrations et des tensions qui nuisent à la cohésion d’équipe.
  • Fixez un objectif commun : Encouragez l’équipe à établir des objectifs d’équipe simples au début de la saison. En ayant ces buts en place et en les gardant en tête en tout temps, vos athlètes se rappelleront d’aller au-delà des conflits et de recentrer leur énergie sur les objectifs d’équipe plutôt que sur leurs besoins personnels. Il est acceptable de ne pas être en accord avec tout ce qui se passe dans l’équipe, mais il est important de se rappeler que tout le monde souhaite la réussite de l’équipe. Les objectifs d’équipe doivent être la priorité de tous les joueurs.
  • Favorisez un climat positif : Les conflits créent un climat négatif. Il est donc important de recentrer les athlètes ou l’équipe sur des comportements positifs qui visent à résoudre les problèmes pour avancer et atteindre les objectifs de l’équipe.
  • Agissez comme modèle : Les jeunes athlètes sont conscients de leur environnement. Les entraîneurs et les parents peuvent servir de modèle pour éviter les conflits et résoudre les problèmes. Soyez un exemple à suivre sur le plan de l’honnêteté, des comportements calmes et de la résolution de conflits positive. Montrez aux athlètes qu’ils peuvent débattre et ne pas être en accord, mais de façon respectueuse. Si les jeunes voient des exemples de bons comportements, ils pourront suivre le pas dans l’avenir.

Que peuvent faire les athlètes pour résoudre les conflits?

On comprend tous qu’il y a certaines personnes dans nos vies qui ne seront jamais nos meilleurs amis, mais on peut quand même travailler avec elles pour atteindre un objectif commun. En tant qu’athlète, on peut adopter certaines mesures lorsqu’on a de la difficulté à s’entendre avec quelqu’un.

  • Être professionnel : Soyez calme et raisonné. Soyez « l’adulte » et ne vous laissez pas emporter par des comportements argumentatifs. Concentrez-vous sur l’équipe et travaillez ensemble. Essayez d’éviter les émotions personnelles. Prenez du temps en retrait pour respirer et vous concentrer sur une communication positive.
  • Être honnête : Si possible, essayez de résoudre le conflit avec l’autre personne. Expliquez le fait que l’enjeu n’est pas personnel, que cela peut nuire à l’équipe et que vous pensez qu’il faut résoudre le différend. Les athlètes doivent aller au-delà des questions personnelles afin d’assurer la réussite de l’équipe. Ne rendez pas les discussions personnelles et évitez de blâmer qui que ce soit.
  • Ne pas prendre de partis : Le seul parti à prendre est celui de l’équipe. En prenant des partis, on encourage des comportements diviseurs et on augmente les tensions et l’animosité.
  • Parler à l’entraîneur : Si les problèmes ne peuvent être résolus par la communication avec la personne, parlez à l’entraîneur pour avoir des conseils sur votre rôle et votre comportement. Vous pouvez aussi tirer profit de l’expérience de l’entraîneur pour convenir d’une solution.
  • Régler la question en dehors du terrain : Les enjeux personnels entre coéquipiers ne doivent pas être réglés sur le terrain, et les frustrations ne doivent pas avoir d’incidence sur l’équipe de manière à ce que ça nuise à la performance. Il faut appuyer tous les joueurs et l’équipe lors de compétitions et d’entraînements.

Les équipes travaillent bien ensemble lorsqu’elles bâtissent une solide fondation axée sur le respect et la confiance. Si un de ces deux éléments est négligé, l’équipe ne pourra pas performer au meilleur de ses compétences. Chaque membre de l’équipe a une responsabilité égale pour maintenir et renforcer l’esprit d’équipe. En travaillant ensemble et avec les entraîneurs pour établir une communication ouverte et fixer des objectifs communs, les athlètes peuvent éviter des conflits interpersonnels et assurer la réussite de l’équipe. Si des conflits surviennent, c’est en travaillant ensemble pour les résoudre et en mettant l’accent sur l’objectif commun que l’équipe peut se renforcer à long terme.

Sources

Bourgase, B. Conflits au sein des équipes. Entraîneur Brock Bourgase.

Dan. (2017). Faire la paix : conseils pour résoudre les conflits entre joueurs. Steellocker Sports.

Hedstrom, R. Entraîner les joueurs malgré les conflits : stratégies de communication efficaces. Association de la psychologie du sport appliquée.

Meredith J. (2016). Apprenez à vos jeunes athlètes à se battre. USA Football.

Snider, J. (2016). Quoi faire quand vous ne vous entendez pas avec un coéquipier. Camps d’été des futures étoiles.



Les informations présentées dans les blogues du SIRC et les articles du SIRCuit sont exacts et vérifiées à la date de publication. Les développements qui surviennent après la date de publication peuvent avoir un impact sur l'exactitude actuelle de l'information présentée dans un blogue ou un article publié précédemment.