Le centre de documentation pour le sport
Le centre de documentation pour le sport

Si vous regardez régulièrement du sport, vous avez probablement vu les rubans colorés que portent souvent les athlètes. Évidemment, ces rubans multicolores ne servent pas qu’au spectacle; de nombreux athlètes utilisent les rubans kinésiologiques principalement pour traiter et prévenir les blessures musculo-squelettiques ou pour améliorer leur performance.

Tout d’abord, de quoi s’agit-il et quelle est son utilité?

Le ruban kinésiologique est fait d’un tissu mince, léger et élastique, habituellement une combinaison de coton et d’élastique, qui colle à la peau afin de donner de la stabilité aux muscles et articulations à proximité. Il est habituellement imperméable pour qu’il ne se décolle pas si l’athlète transpire ou s’entraîne dans l’eau. Les amateurs du ruban kinésiologique prétendent que ce dernier peut contribuer à une multitude de fonctions du corps :

• la circulation;

• la gestion de la douleur et des blessures;

• le soutien anatomique;

• l’amplitude des mouvements;

• et la performance, pour n’en nommer que quelques-unes.

Parmi les problèmes relatifs à l’utilisation du ruban kinésiologique, on compte le fait d’avoir des réactions allergiques, trop étirer le ruban ou le laisser trop longtemps sur la peau.

Mais fonctionne-t-il vraiment?

Une partie de l’enjeu de prouver que le ruban fonctionne, c’est que les observations concernent de nombreuses parties du corps, à un point tel qu’il faut beaucoup de temps pour vérifier toutes les applications possibles. À l’heure actuelle, il n’y a pas de preuves scientifiques concluantes qui prouvent que le ruban kinésiologique est efficace pour gérer ou prévenir les blessures sportives. Bien qu’il ne soit pas établi que le ruban peut vous aider sur le plan physique, des observations démontrent que le ruban peut aider les athlètes sur le plan psychologique.

La puissance de la conviction

L’effet placebo (ou l’effet de croyance) est l’utilisation d’un traitement inactif qui peut parfois améliorer la condition d’une personne tout simplement par la conviction que le traitement a fonctionné. Il n’a pas un effet physiologique direct, mais il peut être avantageux si un athlète associe les avantages à un meilleur résultat.

Malgré le fait qu’il y ait peu de preuves qui appuient le fait que le ruban kinésiologique prévient ou traite les blessures, de nombreux athlètes continuent de l’utiliser. Avant d’utiliser le ruban, assurez-vous qu’il soit appliqué avec une bonne technique par un professionnel formé ou que vous ayez vous-même suivi une formation. En bout de ligne, tant et aussi longtemps que vous évitez d’avoir des attentes déraisonnables en ce qui concerne la capacité du ruban, vous constaterez que c’est facile à utiliser, qu’il ne vous fera pas de mal, qu’il est peu coûteux et qu’il peut vous aider à mieux performer simplement par le fait de croire que ça fonctionne.

Références de la collection de SIRC:

COKER P. KINESIOLOGY TAPE: THE LOW DOWN. Sportex Dynamics. April 2012;(32):7-9.

Farquharson C, Greig M. TEMPORAL EFFICACY OF KINESIOLOGY TAPE VS. TRADITIONAL STRETCHING METHODS ON HAMSTRING EXTENSIBILITY. International Journal Of Sports Physical Therapy. February 2015;10(1):45-51.

GIIBBONS J. KINESIOLOGY TAPING: THE BRIGHTLY COLOURED TAPE THAT’S MAKING A BIG STATEMENT. Sportex Dynamics. July 2014;(41):8-12.

JIN TAE H, JUNG-HOON L. Effects of Kinesiology Taping on Repositioning Error of the Knee Joint after Quadriceps Muscle Fatigue. Journal Of Physical Therapy Science. June 2014;26(6):921-923.

WHAT IS IT? KINESIOLOGY TAPE. Road Bike Action. January 2013;7(1):78-79.



Les informations présentées dans les blogues du SIRC et les articles du SIRCuit sont exacts et vérifiées à la date de publication. Les développements qui surviennent après la date de publication peuvent avoir un impact sur l'exactitude actuelle de l'information présentée dans un blogue ou un article publié précédemment.