Le centre de documentation pour le sport
Utilisez des guillemets pour trouver les documents qui contiennent l'expression exacte : "aérodynamique ET essais"
Le centre de documentation pour le sport

La caféine* a plusieurs effets sur l’organisme dont plusieurs nous sont connus. Les athlètes en consomment fréquemment pour améliorer leur performance, mais est-ce que ça fonctionne
vraiment?

Les études présentent une diversité de résultats, car les réactions des sujets à la caféine varient considérablement. Il est difficile de vérifier si l’athlète réalise une performance différente puisque les athlètes qui en consomment de façon régulière ont développé vraisemblablement une plus grande tolérance aux effets de la caféine comparativement aux athlètes qui n’en consomment pas du tout.

Effets bénéfiques de la caféine :

  • Diminue la perception de la fatigue (RPE)*
  • Stimule le système nerveux, ce qui peut améliorer la productivité
  • Diminue de 50 % la quantité de glycogène* (sucre) utilisé au cours des 15 premières minutes de l’exercice, ce qui retarde l’apparition de la fatigue
  • Augmente, selon des études, la force et la puissance des contractions musculaires
  • Stimule le cerveau et contribue à une pensée plus claire et une meilleure concentration
  • Améliore de 6 à 9 % la performance en endurance

Même si la caféine a été retirée en 2004 de la liste des substances interdites par l’Agence mondiale antidopage, elle est encore analysée afin de détecter les mauvaises utilisations. En cas de toute modification du régime alimentaire, il faut consulter un médecin au préalable.

Consommer trop de café suscite divers effets secondaires* :

  • Tremblements, palpitations cardiaques, trac
  • Nervosité, irritabilité
  • Malaises gastro-intestinaux

Si vous avez l’intention d’introduire la caféine dans votre programme d’entraînement, il faut y aller progressivement tout en surveillant votre performance et les réponses de votre organisme.

* Seulement disponible en anglais

Références de la collection de SIRC:

1. Ahrens J, Crixell S, Lloyd L, Walker J. THE PHYSIOLOGICAL EFFECTS OF CAFFEINE IN WOMEN DURING TREADMILL WALKING. Journal Of Strength & Conditioning Research (Allen Press Publishing Services Inc.). February 2007;21(1):164-168.
2. Goldstein E, Ziegenfuss T, Antonio J, et al. International society of sports nutrition position stand: caffeine and performance. Journal Of The International Society Of Sports Nutrition. January 2010;7:1-15.
3. Mickleborough T. Caffeine’s Effect on Time-Trial Performance. Triathlete . June 2010;(314):149-151.
4. SÖKMEN B, ARMSTRONG L, MARESH C, et al. CAFFEINE USE IN SPORTS: CONSIDERATIONS FOR THE ATHLETE. Journal Of Strength & Conditioning Research (Lippincott Williams & Wilkins). May 2008;22(3):978-986.
5. Tunnicliffe J, Erdman K, Reimer R, Lun V, Shearer J. Consumption of dietary caffeine and coffee in physically active populations: physiological interactions. Applied Physiology, Nutrition & Metabolism. December 2008;33(6):1301-1310.
6. Vanata D, Mazzino N, Bergosh R, Graham P. Caffeine Improves Athletic Performance among Division II Collegiate Swimmers. Journal Of The Academy Of Nutrition & Dietetics. September 2, 2012;112:A89.


Les informations présentées dans les blogues du SIRC et les articles du SIRCuit sont exacts et vérifiées à la date de publication. Les développements qui surviennent après la date de publication peuvent avoir un impact sur l'exactitude actuelle de l'information présentée dans un blogue ou un article publié précédemment.