Le centre de documentation pour le sport
Le centre de documentation pour le sport

Alors que les équipes et les ligues professionnelles ont des équipes spécialisées dans les relations avec les médias et les médias sociaux qui se consacrent à maintenir une présence virtuelle pour les partisans tout au long de l’année, la plupart des organismes de sport amateur ont une ou deux personnes qui s’occupent des communications et du marketing parmi d’autres tâches. Trop souvent, les personnes chargées de faire la promotion des athlètes et des équipes sont trop axées sur les résultats. Bien que la publication des scores finaux et d’un compte rendu des matchs semble être la communication de base, ces résultats sont éphémères dans un environnement au rythme effréné et au contenu lourd. En effet, dès le début du match suivant, on les a pratiquement oubliés et ils se retrouvent loin dans le fil d’actualités des partisans.

Pensez aux médailles que le Canada a remportées aux derniers Jeux olympiques et paralympiques. Quels ont été les scores ou les résultats des gagnants? Si vous n’êtes pas intimement lié à un sport en particulier, vous ne connaissez probablement la réponse. Nous pouvons donc améliorer la façon dont nous faisons la promotion du sport. Nous devons inciter les lecteurs et les téléspectateurs à prêter attention aux athlètes et, par conséquent, à leurs matchs ou leur saison. Malgré la pratique et les efforts considérables qui sont nécessaires pour devenir un champion, la reconnaissance de ces athlètes est souvent inconstante.

Les cinq conseils ci-dessous vous aideront à adopter une approche plus stratégique pour vos activités de communication afin d’établir des liens solides entre votre organisme, vos partisans, les principaux intervenants (p. ex. les financeurs, les anciens athlètes) et les athlètes, les entraîneurs et le personnel de soutien.

Cinq conseils pour promouvoir votre équipe

1.         Fixez un objectif

Quelles sont vos attentes par rapport à votre contenu? Voulez-vous accroître le nombre de spectateurs? Voulez-vous rehausser l’exposition du sport? Quel que soit cet objectif, gardez-le en tête pour élaborer un plan et du contenu qui permettront de l’atteindre. Les pointages et les résumés sont éphémères, comme nous l’avons mentionné. Pour faire un compte rendu pertinent des actualités et atteindre votre objectif, il est essentiel de considérer les vidéos, blogues, images, GIF, montages Snapchat et d’autres types de présentation de vos athlètes, entraîneurs et sports.

2.         Soyez créatif

Sortez des sentiers battus pour élaborer du contenu créatif afin de présenter les faits, établir le profil de la culture de l’organisation ou de l’équipe et mobiliser votre public. Créez des vidéos de présentation des athlètes et du personnel clé pour qu’on apprenne à les connaître. Rédigez un billet de blogue hebdomadaire pour susciter de l’intérêt envers les objectifs de l’équipe. Montrez des vidéos de prouesses athlétiques (ou des « bloopers » amusants) d’athlètes maîtrisant des exercices de coordination ou d’équilibre. Assemblez un montage de faits saillants ou d’athlètes qui chantent leur chanson inspirante préférée. Publiez des gazouillis contenant les mantras d’équipe ou des citations inspirantes.

3.         Préparez-vous

Passez en revue votre programme sportif et élaborez un plan d’attaque pour toute la saison. L’objectif est d’avoir une « fluidité contrôlée ». Développez des gabarits pour les communiqués de presse, les photos et les vidéos afin d’accélérer votre flux de travail et de maintenir un thème visuel fort. La production de contenu de base pendant les camps d’entraînement ou au début de la saison vous permettra d’avoir à votre disposition une banque de contenu à diffuser tout au long de l’année et de vous libérer lors de la période occupée de la saison pour vous concentrer sur les nouvelles occasions qui contribueront à vos objectifs de communication.

4.         Choisissez un public

Évidemment, vous voulez cibler le public le plus vaste et le plus diversifié possible, mais la clé est d’avoir en tête un groupe précis à qui fournir votre contenu. Les différences de sexe, d’âge et de caractéristiques démographiques sont des facteurs à considérer lors de la création de contenu. Votre objectif et votre auditoire devraient se compléter l’un l’autre. Si vous voulez de nouveaux partisans, quels types de personnes visez-vous? Comment pouvez-vous susciter leur intérêt? Envisagez d’organiser de petits groupes de discussion de ce groupe démographique afin d’identifier le contenu qu’ils veulent voir et qu’ils vont consommer.

5.         Passez à l’action

Quel que soit le type de contenu que vous produisez, faites-le de façon impeccable. Si vous voulez créer une vidéo, demandez conseil à un professionnel sur le type de contenu que vous voulez développer. Si vous voulez voir recours à la photographie, désignez quelqu’un qui sera le seul responsable de la prise de photos. N’ayez pas peur de réorienter le contenu afin d’accélérer le flux de travail et d’accroître votre portée par rapport à votre public cible sur différentes plateformes.

Lorsque les équipes gagnent des championnats, les entraîneurs sont souvent cités après le match et mentionnent ce qui les attend déjà pour la saison suivante. À bien des égards, les amateurs de sport et les observateurs se ressemblent. En suivant certains de ces conseils, vos partisans et autres intervenants recevront du contenu qui complète les pointages et garde votre équipe ou votre sport dans le fil de discussion des gens. Faire de la promotion stratégique des athlètes qui coïncide avec votre calendrier sportif demande de la prévoyance et de la discipline. N’est-ce pas ce que nous demandons à nos athlètes et entraîneurs?

Vous cherchez des exemples? Jetez un coup d’œil à ces communications vidéo de sport uniques.

  • Promotion des Championnats de natation du SIC 2016

Oubliez les graphiques, et vous avez là une vidéo promotionnelle solide que vous pouvez ajouter à un flux de médias sociaux et qui captivera l’intérêt du public.

https://youtu.be/yIbdbHEO6F8

  • Profil du joueur

Vous n’avez peut-être pas un extrait vidéo du président des États-Unis, mais il s’agit d’un profil de joueur simple, efficace et convaincant.

https://youtu.be/STOaD_esmh0

  • Profil du joueur no 2

Ce profil met en évidence le fait que vous n’avez pas seulement besoin d’utiliser les faits saillants pour faire un profil de joueur. Allez au fond de la conversation et laissez les athlètes vous parler d’eux-mêmes.

https://www.youtube.com/watch?v=lQh6Oyn6VU4

  •  « Mic’d Up »

C’est toujours plaisant d’aller dans les coulisses quand on le peut. Ces vidéos sont souvent captivantes et inspirantes et peuvent avoir une portée qui va au-delà du jeu.

https://youtu.be/eWZtq5HlmfA

  • Amusez-vous bien avec les médias sociaux!

N’hésitez pas à avoir du plaisir avec votre équipe. Prenez des risques calculés (protégez toujours votre marque) et créez un contenu unique et différent. Cette vidéo a été tournée pour un public mobile, en particulier Instagram.

https://www.youtube.com/watch?v=3xiIJx4HTNc


A propos de(s) l'auteur(s)

Sam Charles a couvert le sport universitaire en tant que commentateur et journaliste pendant plus de vingt ans. Il a été sélectionné à deux reprises comme vidéographe de l’Équipe Canada pour l’Universiade d’été de la FISU. En dehors du sport, M. Charles est un professionnel des communications qui travaille dans des contextes institutionnels et corporatifs en développant du contenu permettant de développer des marques grâce à des histoires dynamiques et engageantes. M. Charles travaille pour la School of Engineering du campus Okanagan de l’Université de la Colombie-Britannique, où il agit aussi comme commentateur du Heat de la UBCO.