Utilisez des guillemets pour trouver les documents qui contiennent l'expression exacte : "aérodynamique ET essais"

À la suite de l’affaire COVID, beaucoup d’entre nous se sont sentis seuls ou isolés. La recherche indique que le fait d’assister à des événements sportifs en direct pourrait contribuer à atténuer ces sentiments. Une étude récente montre qu’il existe des associations positives de bien-être subjectif et de réduction de la solitude à la suite de la participation à des événements sportifs.

Une société internationale retenue pour pourvoir au poste de secrétaire général; Paulo Senra nommé chef des communications et du contenu

Canada Soccer a annoncé quelques mises à jour importantes au sein de son équipe de haute direction, notamment le calendrier entourant l’embauche du prochain ou de la prochaine secrétaire général(e) et du prochain entraîneur-chef de l’équipe nationale masculine.

Au terme d’un important processus de demande de proposition (DP), le conseil d’administration de Canada Soccer a choisi la société internationale de conseil en organisation Korn Ferry pour diriger le processus de recherche du nouveau ou de la nouvelle secrétaire général(e). La recherche du ou de la titulaire du poste opérationnel le plus important de l’organisation devrait conduire à une nomination d’ici la fin de l’année.

“Compte tenu de la vaste empreinte mondiale de cette société et des récents placements de haut niveau dans le sport canadien, nous sommes heureux de travailler avec Korn Ferry et nous faisons entièrement confiance à sa capacité de se mettre immédiatement au travail pour pourvoir ce poste névralgique au sein de notre organisation.” ​-Charmaine Crooks, présidente, Canada Soccer

Le conseil d’administration a aussi pris la décision de pourvoir le poste d’entraîneur-chef de l’équipe nationale masculine après la nomination du nouveau ou de la nouvelle secrétaire général(e).

En poste depuis 2018 comme adjoint à l’entraîneur-chef John Herdman, Mauro Biello restera l’entraîneur par intérim de la formation jusqu’à ce qu’un nouvel entraîneur permanent soit embauché. Biello est un ancien international canadien et il a été entraîneur-chef de l’Impact de Montréal de 2015 à 2017.

Nommé entraîneur-chef par intérim de l’équipe nationale masculine le 28 août 2023, Biello a passé les dernières semaines à pourvoir aux postes au sein de son personnel d’entraîneurs et à prendre contact avec les joueurs de l’équipe nationale masculine. Le Canada continue de se préparer en vue de son prochain match international amical, le 13 octobre 2023 contre le Japon, qui occupe le 20e rang du Classement mondial de la FIFA.

“C’est l’occasion d’une vie et je remercie Jason ainsi que tout le conseil d’administration de Canada Soccer pour leur soutien et leur confiance. Je suis vraiment honoré de pouvoir jouer ce rôle d’entraîneur alors que notre programme masculin entame une importante période de qualification pour la Copa América 2024.” ​-Mauro Biello, entraîneur-chef par intérim, équipe nationale masculine

​Canada Soccer a aussi annoncé aujourd’hui la nomination de Paulo Senra comme nouveau chef des communications et du contenu où il sera responsable de la direction stratégique globale et des activités quotidiennes.

“Paulo a travaillé auprès et au sein de certaines des plus importantes marques de sport, de divertissement et de produits de consommation au pays et dans le monde. L’ajout d’un communicateur et d’un raconteur de son calibre entraînera de véritables répercussions alors que nous continuons de bâtir et de moderniser notre organisation.” ​-Jason deVos, secrétaire général par intérim, Canada Soccer

Récemment, Senra a contribué à l’établissement d’OverActive Media, une entreprise de e-sport et de jeux vidéo, participant à son entrée à la bourse de Toronto (TSX). Il a aussi été responsable des relations publiques de DAZN, collaborant avec des propriétés sportives de grande envergure comme la NFL, la MLS et l’UEFA. Avant cela, Senra a contribué aux succès de la LCF, notamment dans le cadre de trois éditions de la Coupe Grey et il a travaillé avec le Comité olympique canadien où il a amplifié le récit des athlètes olympiques aux Jeux olympiques d’hiver de Sotchi 2014 et en route vers les Jeux panaméricains de Toronto 2015.

“Avec une Coupe du monde qui sera bientôt disputée à domicile, le profil et le partage des histoires à propos de notre sport, de nos programmes et de nos joueurs, de la base jusqu’aux équipes nationales, augmenteront en importance. Canada Soccer devient rapidement une des marques sportives mondiales les plus palpitantes au pays et c’est un privilège absolu d’accepter ce rôle. J’ai hâte de travailler avec un groupe aussi dévoué et exceptionnel de personnes.” ​​-Paulo Senra, chef des communications et du contenu, Canada Soccer

Philomène Sully-Bitsi
Communications Coordinator | Coordonnatrice des communications, Canada Soccer
Email: sullybitsip@canadasoccer.com

Marianne Gagné
Women’s National Team Communications Manager | Responsable des communications de l’équipe nationale féminine, Canada Soccer
Email: mgagne@canadasoccer.com
Mobile: (613) 402-3869

La quête pour des places olympiques aux Jeux de Paris 2024 se poursuit

TORONTO (20 septembre 2023) – Voile Canada et le Comité olympique canadien ont dévoilé la composition de l’équipe canadienne de voile nommée pour participer aux Jeux panaméricains de Santiago 2023.

Voici les membres de l’équipe de voile d’Équipe Canada pour les Jeux panaméricains de Santiago 2023 :

Athlètes
49er (Skiff, hommes)
Justin Barnes (Pickering, ON)
Will Jones (Jerseyville, ON)

49er FX (Skiff, femmes)
Mariah Millen (Toronto, ON)
Ali ten Hove (Kingston, ON)

ILCA 6 (Dériveur, femmes)
Sarah Douglas (Toronto, ON)

ILCA 7 (Dériveur, hommes)
Fillah Karim (Vancouver, C.-B.)

iQFOil (Planche à voile, Femmes)
Rebecca Heller (Ottawa, ON)

Formula Kiteboarding (Kite, Femmes)
Emily Bugeja (Vancouver, C.-B.)

Formula Kiteboarding (Kite, Hommes)
Mac Morrin (Kingston, ON)

Nacra 17 (Multicoque, mixte)
Madeline Gillis (Halifax, N.-É.)
Galen Richardson (Toronto, ON)

Sunfish (Dériveur, hommes)
Lee Parkhill (Oakville, ON)

Lightning (Dériveur, mixte)
Rachel Green (Burlington, ON)
Jessica Hirschbold (Victoria, C.-B.)
Luke Ramsay (Vancouver, C.-B.)

Sarah Douglas, médaillée d’or en dériveur chez les femmes (ILCA 6) aux Jeux de Lima en 2019, cherchera à vivre ses Jeux panaméricains d’une autre façon à sa deuxième présence à cette compétition.

“Je suis emballée d’être de retour aux Jeux panaméricains, a déclaré Douglas. C’est toujours un honneur de représenter le Canada. La dernière fois en 2019, j’étais malade et je devais me reposer au lit le plus possible, mais j’ai quand même été en mesure d’aller chercher la médaille d’or. Cette fois, j’espère être en bonne santé et pouvoir vraiment savourer l’expérience. 

“Étant donné que j’ai déjà qualifié le Canada pour les Jeux olympiques de Paris 2024 en ILCA 6, je n’aurai pas de pression sur les épaules à Santiago et je vais aborder le tout comme une compétition de préparation olympique, d’autant plus que nous allons nous retrouver dans un contexte particulier, celui de Jeux multisports.”

Douglas a écrit une page d’histoire à ses débuts comme Olympienne aux Jeux de Tokyo 2020, où elle a pris la sixième place dans l’épreuve (qui portait alors le nom de Laser Radial), y obtenant le meilleur résultat olympique jamais obtenu par une Canadienne dans une épreuve individuelle de voile. Elle est l’une des quatre athlètes dans l’équipe à avoir remporté au moins une médaille dans des éditions précédentes des Jeux panaméricains.

Les autres médaillés des Jeux panaméricains qui font partie de l’équipe sont Luke Ramsay, deux fois médaillé d’argent en Sunfish, aux Jeux de Toronto 2015 puis à Lima en 2019; Lee Parkhill, médaillé de bronze en dériveur chez les hommes (ILCA 7) à Toronto en 2015; et Justin Barnes, médaillé de bronze en skiff masculin (49er) à Lima en 2019 en compagnie de son ancien partenaire d’équipage Alex Heinzmann.

Pour Ali ten Hove et Mariah Millen, le principal enjeu sera de décrocher une place olympique au profit du Canada en skiff féminin (49er FX).

“C’est un honneur pour nous de représenter le Canada à nos deuxièmes Jeux panaméricains ensemble comme équipe, a déclaré Millen. Cette régate est importante puisque nous aurons alors l’occasion de qualifier une place pour le pays l’été prochain en vue des Jeux olympiques de Paris 2024.”

“Cette compétition représente tout un défi avec une si petite flotte d’embarcations de haut niveau! Nous sommes emballées de pouvoir disputer cette course et d’avoir cette occasion de donner notre meilleur effort pour procurer une médaille et une place olympique au Canada, a ajouté ten Hove. Nous sommes particulièrement fières des efforts inlassables que Mariah a faits pour se remettre de sa blessure au genou et pouvoir participer à cette compétition, et aussi de la remarquable équipe de soutien qui nous entoure et qui a rendu tout cela possible !”

Pour les classes olympiques (ce qui exclut le Lightning et le Sunfish), les Jeux panaméricains représenteront la deuxième de cinq possibilités offertes aux athlètes canadiens de qualifier des embarcations pour les Jeux olympiques de Paris 2024. Aux Championnats du monde de voile 2023 tenus au mois d’août dernier à La Haye, aux Pays-Bas, Sarah Douglas a décroché une place olympique pour le Canada en dériveur féminin (ILCA 6).

Afin de se qualifier pour Paris 2024 dans les autres catégories olympiques à Santiago 2023, les navigateurs canadiens devront réaliser ce qui suit :

En planche à voile (iQFOil) chez les hommes et les femmes, kite masculin (formule kite), dériveur masculin (ILCA 7), dériveur mixte (470) et multicoque mixte (Nacra 17) : obtenir le meilleur classement parmi les athlètes / équipages d’Amérique du Nord et des Caraïbes.

En kite féminin (formula kite), skiff masculin (49er) et skiff féminin (49erFX) : obtenir le meilleur classement parmi les navigateurs/équipages d’Amérique du Nord et les Caraïbes, à l’exception des États-Unis, qui ont déjà qualifié des places dans ces épreuves à l’occasion des Championnats du monde de voile 2023.

La liste complète des pays d’Amérique du Nord et des Caraïbes se trouve ici : https://fr.sailing.ca/sc_event/jeux-panamericains-2023/

L’équipe compte plusieurs navigateurs aguerris – incluant les Olympiens de Tokyo 2020 que sont Douglas, ten Hove, Millen et Will Jones –, mais certains membres en seront à leurs premiers Jeux multisports internationaux d’importance. L’un d’entre eux est Mac Morrin, qui fera ses débuts aux Jeux panaméricains alors que le kite fera partie du programme olympique pour la première fois à Paris. 

“J’en serai à mes premiers jeux d’importance et je suis reconnaissant d’avoir cette occasion de représenter le Canada, a affirmé Morrin. Ces Jeux sont importants pour moi parce que c’est une chance de faire connaître le sport que j’adore à un plus grand public, surtout que le kite sera disputé aux Jeux olympiques pour la première fois à Paris, et je vais aussi avoir l’occasion de qualifier le pays pour les Jeux olympiques l’an prochain.”

Les épreuves de voile se dérouleront du 28 octobre au 4 novembre (jours 8 à 15) au Cofradía Náutica del Pacífico à Algarrobo.

“Olà, l’équipe de voile ! Bienvenue aux Jeux panaméricains, où les vents et les vagues sont vos alliés dans cette aventure aquatique, a déclaré Christine Girard, chef de mission d’Équipe Canada aux Jeux panaméricains de Santiago 2023. Dans mon rôle, je suis enchantée de voir vos voiles gonflées avec promesse et vos embarcations fendre l’eau avec finesse. Que votre talent vous permettra de naviguer vers le succès sur les eaux de ces Jeux panaméricains, et que votre parcours vous rapproche de votre destination ultime : les Jeux de Paris. Bon vent et bonne mer!”

Les entraîneurs et les membres de l’équipe de soutien de l’équipe de voile pour les Jeux panaméricains de Santiago 2023 sont :

Entraîneurs
Federico Alonso (Gijon, Espagne) – Entraîneur
Ken Dool (London, ON) – Entraîneur national de performance
Vaughn Harrison (Aurora, ON) – Entraîneur
Andrew Lewis (Port Of Spain, Trinité-et-Tobago) – Entraîneur

Personnel de soutien
Mike Milner (Peterborough, ON) – Directeur de la haute performance
Alice Sobiesiak (Toronto, ON) – Thérapeute du sport

Avant d’être confirmés comme membres d’Équipe Canada, tous les athlètes nommés sont soumis à l’approbation du comité de sélection de l’équipe du Comité olympique canadien quand toutes les nominations ont été reçues des organismes nationaux de sport.

Vous pouvez trouver une liste mise à jour de la formation d’Équipe Canada pour les Jeux de Santiago 2023 en cliquant ici.

-30-

CONTACTS POUR LES MÉDIAS

Patrick Godbout, gestionnaire des communications
Voile Canada
Tél. : 514-213-9897
Courriel : patrick@sailing.ca 

Tara MacBournie
Responsable des communications sportives d’Équipe Canada aux Jeux de Santiago 2023
Comité olympique canadien
Cell. : 647-464-4060
Courriel : tmacbournie@olympique.ca

Canada Soccer a dévoilé la composition de sa formation masculine des moins de 17 ans en vue d’une série de deux matchs amicaux contre le Brésil, champion sud-américain en titre dans cette catégorie d’âge. Dans le cadre des préparatifs pour la Coupe du Monde U17 de la FIFA Indonésie 2023, le Canada jouera contre le Brésil le vendredi 29 septembre et le dimanche 1er octobre à São Paulo.

“Nous avons une série de deux matchs contre le Brésil, ce qui sera le type de test qui sert de fondation pour la Coupe du Monde U17 de la FIFA, indique Andrew Olivieri, directeur du programme national jeunesse Excel de Canada Soccer. C’est une belle occasion pour nos joueurs de jouer contre le Brésil au Brésil, puisqu’ils sont les champions du CONMEBOL et champions en titre de la Coupe du Monde U17 de la FIFA.”

Le Canada s’est qualifié pour l’édition bisannuelle de la Coupe du Monde U-17 de la FIFA Indonésie 2023 au Championnat U17 de la Concacaf 2023 disputé au mois de février au Guatemala. Il s’agira de la première Coupe du Monde U-17 de la FIFA depuis la pandémie mondiale quand le Canada et le Brésil se sont croisés dans le match d’ouverture à Gama, dans le cadre du tournoi Brésil 2019. Les hôtes brésiliens ont remporté ce tournoi trois semaines plus tard dans le même stade.

“Il y a près de sept mois que nous nous sommes qualifiés pour ce tournoi et les joueurs font tout au sein de leurs clubs pour se préparer pour vivre l’occasion de disputer la Coupe du Monde U17 de la FIFA”, ajoute Olivieri.

Le programme masculin EXCEL de Canada Soccer permet de regrouper les joueurs d’exception au pays en les faisant évoluer dans les meilleurs cadres de développement au soccer. Le Parcours Canada Soccer travaille de concert avec nos partenaires provinciaux et territoriaux ainsi qu’avec les clubs professionnels et les académies. Dans le cas des joueurs canadiens de niveau élite, le programme met l’accent sur le développement des joueurs dans le cadre de leur parcours vers l’équipe nationale canadienne masculine à l’échelle internationale.

PROGRAMME DE L’ÉQUIPE NATIONALE MASCULINE DE CANADA SOCCER
L’équipe nationale masculine de Canada Soccer a été couronnée championne de la Concacaf à trois reprises, ayant remporté jusqu’ici le Championnat de la Concacaf 1985, la Gold Cup de la Concacaf 2000 et les Qualifications de la Concacaf 2021-2022. Le Canada s’est tout récemment qualifié pour la Coupe du Monde de la FIFA Qatar 2022 en plus d’avoir auparavant participé aux Jeux olympiques de 1976 et 1984, à la Coupe du Monde de la FIFA de 1986 et 2022, et à la Coupe des Confédérations de la FIFA 2001.

Les équipes masculines juvéniles de Canada Soccer ont remporté deux titres de la Concacaf, soit ceux des Championnats jeunesse masculins de la Concacaf de 1986 et 1996. Le Canada s’est qualifié pour 16 tournois juvéniles masculins de la FIFA, soit huit éditions de la Coupe du monde U-20 de la FIFA et huit éditions de la Coupe du monde U-17 de la FIFA. Le Canada s’est récemment qualifié pour la Coupe du monde U-17 de la FIFA, Indonésie 2023, en février de cette année.

CANADA SQUAD
1- GK- Nathaniel Abraham | CAN / Toronto FC Academy
2- FB- Theo Rigopoulos | CAN / Toronto FC II
3- FB- Gaël de Montigny | CAN / Académie CF Montréal
4- M- Alessandro Biello | CAN / Académie CF Montréal
5- CB- Chimere Omeze | CAN / Toronto FC Academy
6- CB- Lazar Stefanovic | CAN / Toronto FC II
7- M- Taryck Tahid | CAN / Vancouver FC
8- M- Jeevan Badwal | CAN / Vancouver Whitecaps FC 2
9- F- Antoni Klukowski | POL / Pogoń Szczecin II
10- M- Philip Igbinobaro | CAN / Toronto FC Academy
11- F- Kevaughn Tavernier | CAN / Forge FC Hamilton
12- FB- Allen Saye Blegay | CAN / Simcoe Rovers FC
13- CB- Richard Chukwu | CAN / Toronto FC Academy
14- M- Tyler Londono | CAN / Toronto FC Academy
15- CB- Victor Fung | CAN / Inter Miami CF Academy
16- CB- Étienne Godin | CAN / Académie CF Montréal
17- M- Liam MacKenzie | CAN / Vancouver Whitecaps FC
18- GK- Alexander O’Brien | CAN / Toronto FC Academy
19- F- Kyler Vojvodic | CAN / Vancouver Whitecaps FC Academy
20- F- Lino Aklil | FRA / HSC Montpellier U-19
21- F- Lucas Ozimec | CAN / Toronto FC Academy

CANADA (A-Z)
Player | Age | City in which they grew up | Notable youth clubs
Nom de la joueuse | Âge | Lieu où elle a grandi | Début d’activité/premier clubAbraham, Nathaniel | 2007 | Toronto, ON, CAN | Vaughan SC Azzurri
Aklil, Lino | 2006 | Aix-en-Provence, FRA | US Puyricard
Badwal, Jeevan | 2006 | Surrey, BC, CAN | Surrey FC
Biello, Alessandro | 2006 | Montréal, QC, CAN | CS St-Léonard
Chukwu, Richard | 2008 | Toronto, ON, CAN | Bradford Eagles SC
de Montigny, Gaël | 2006 | Montréal, QC, CAN | CS Mascouche
Fung, Victor | 2007 | Caracas, VEN & Weston, FL, USA | Escuela Campo Alegre
Godin, Étienne | 2006 | Montréal, QC, CAN | CS Mont-Royal Outremont
Igbinobaro, Philip | 2006 | Toronto, ON, CAN | Glen Shields FC
Klukowski, Antoni | 2007 | Warsaw, POL & Palma Mallorca, ESP | Escola Varovia
Londono, Tyler | 2006 | Aurora & Toronto, ON, CAN | Hurricane Weston
MacKenzie, Liam | 2007 | Comox, BC, CAN | Comox Valley United SC
O’Brien, Alexander | 2006 | Toronto, ON, CAN | North Toronto SC
Omeze, Chimere | 2006 | Toronto, ON, CAN | Brampton East SC
Ozimec, Lucas | 2006 | Oakville, ON, CAN | Oakville SC
Rigopoulos, Theo | 2006 | London, ON, CAN | London Norwest
Saye Blegay, Allen | 2006 | Brampton & Barrie, ON, CAN | Brampton YSC
Stefanovic, Lazar | 2006 | Oakville, ON, CAN | Oakville SC
Tahid, Taryck | 2007 | Maple Ridge, BC, CAN | New Westminster Africa United FC
Tavernier, Kevaughn | 2006 | Brampton, ON, CAN | Brampton YSC
Vojvodic, Kyler | 2006 | Port Coquitlam, BC, CAN | Port Coquitlam Eurorite SA

CONTACTS MÉDIAS

Marianne Gagné
Women’s National Team Communications Manager |
Responsable des communications de l’équipe nationale féminine
mgagne@canadasoccer.com
m. +1 613.402.3869

Philomène Sully-Bitsi
Communications Coordinator | Coordonnatrice des communications
media@canadasoccer.com

Paulo Senra
Head of Public Relations & Communications |
Responsable des relations publiques et des communications
psenra@canadasoccer.com

Ottawa – le 18 septembre 2023 – Le Centre canadien pour l’éthique dans le sport (CCES) est très heureux de présenter L’entraînement axé sur les valeurs : Une approche Sport pur, un cours interactif d’autoréflexion conçu pour les entraîneurs de tous niveaux. Dans un contexte où les interactions entre entraîneur et participant teintent grandement la pratique sportive, les valeurs et les pratiques de l’entraîneur peuvent être aussi bien une grande source de motivation, d’influence positive et de progrès qu’une cause d’abandon pour la vie.

L’entraînement axé sur les valeurs : Une approche Sport pur examine le parcours de l’entraîneur, ses connaissances et ses besoins dans son sport pour ensuite lui montrer comment exploiter les principes Sport pur afin de faire vivre à chaque participant une expérience sportive positive et enrichissante. L’entraîneur mène une réflexion personnelle sur ses valeurs, sa philosophie de l’entraînement et sa motivation, et obtient des outils pratiques et des ressources pour adopter une approche axée sur les valeurs. Le cours innovant approfondit en outre la notion de développement à long terme, et aborde les liens entre sport sécuritaire et Sport pur.

Continuer la lecture: www.cces.ca/fr/news/un-nouveau-cours-interactif-aide-les-entraineurs-adopter-une-approche-sport-pur

Le coût croissant de la pratique du sport chez les jeunes préoccupe depuis longtemps les parents et les décideurs. La façon dont les questions d’abordabilité se manifestent varie en fonction des réalités intersectionnelles du revenu, de la géographie, de la capacité, de l’accessibilité des espaces appropriés, et plus encore.

Ce blog s’appuie sur les résultats récents du portail de données ouvertes Change the Game. Nous réfléchissons aux résultats de l’étude concernant l’accessibilité financière, nous expliquons pourquoi il est important de donner la priorité aux opportunités gratuites ou peu coûteuses lorsqu’il existe une multitude d’obstacles et nous partageons des appels à l’action pour les financeurs du sport et les décideurs politiques.

La fumée des incendies de forêt contribue à la dégradation de la qualité de l’air, ce qui peut avoir un impact négatif sur la santé des personnes pratiquant des sports de plein air. En cas d’incendie, il est important de limiter l’activité physique en plein air. Certaines bonnes pratiques consistent à reporter les activités à une date ultérieure ou, si possible, à les déplacer à l’intérieur.

La recherche montre que les groupes démographiques, y compris les athlètes ayant un handicap et les athlètes 2SLGBTQI+, sont touchés de manière disproportionnée par les mauvais traitements dans le sport. C’est pourquoi les chercheurs préconisent que davantage d’organisations soient sensibilisées à des sujets tels que le racisme, le capacitisme et le sexisme dans leur sport, et qu’elles les intègrent dans leurs initiatives en faveur d’un sport sûr.

Le parasport est un terme utilisé pour décrire les sports pratiqués par des personnes souffrant d’un handicap physique ou intellectuel. Les étudiants se retrouvent souvent à devoir sacrifier une chose pour une autre, ce qui peut avoir un impact négatif sur leur santé. Ce blogue illustrera pourquoi l’activité physique est importante pour la santé mentale des étudiants postsecondaires et ce qui peut être fait pour améliorer les niveaux d’activité physique dans cette population.

« Ce n’est pas toi qu’ils injurient : c’est ton maillot » est le refrain que Nicole Pagliaro, responsable de la lutte au harcèlement pour la Huronia District Soccer Association, répète à ses jeunes arbitres, afin qu’elles et ils soient armés de défenses mentales pour faire face aux abus.

Mais de moins en moins d’officiels, jeunes et moins jeunes, estiment que les aspects positifs du travail compensent les abus et l’environnement stressant. De plus, la pandémie de COVID-19 a aggravé le déclin du nombre d’arbitres. Aujourd’hui, à travers le Canada, les sports font face à une crise de l’arbitrage.