Commotions cérébrales

Les quatres R de la gestion des commotions cérébrales

RECONNAÎTRE

les signes et les symptômes de la commotion cérébrale.

RETIRER

l’athlète du jeu ou de la pratique.

RÉFÉRER

l’athlète vers un expert médical.

RETOURNER

l’athlète aux études puis au jeu selon les recommandations d'un expert médical.

Nous savons quelles limites repousser et lesquelles respecter.

Nous ne laisserons pas une blessure à court terme devenir une lutte de longue haleine.
Nous prenons les commotions cérébrales au sérieux. Et vous le devriez aussi.

REGARDER LE VIDÉO TÉLÉCHARGER LA BOÎTE À OUTILS

 

Reconnaître

Un athlète qui démontre ou rapporte des symptômes d’une commotion cérébrale ou qui ne se sent tout simplement « pas bien » doit être retiré du jeu et examiné par un expert médical.

Meilleures ressources

 

Toutes ces ressources sont recommandées par Sport Canada et par l’Agence de la santé publique du Canada. 

 

Retirer

Afin de traiter et de gérer adéquatement la commotion cérébrale, il est important de retirer immédiatement l’athlète du jeu ou de la pratique s’il ou elle a subi une commotion cérébrale. Toutefois, retirer l’athlète du jeu n’est pas une décision facile à prendre. C’est pourquoi il est important de mettre en œuvre des politiques et des procédures pertinentes afin de protéger les athlètes.

Meilleures ressources

Nous comprenons que seul un expert médical peut diagnostiquer une commotion cérébrale, et qu’il est rare qu’un expert médical se trouve sur le terrain de jeu. Après avoir retiré du jeu l’athlète ayant subi une commotion cérébrale, dirigez-le vers un expert médical qui pourra livrer un diagnostic éclairé et proposer un plan de rétablissement.

Meilleures ressource

Les athlètes qui reprennent leurs activités avant de se remettre d’une commotion cérébrale sont plus susceptibles de subir une deuxième commotion cérébrale dont les symptômes seront plus sévères. Toutefois, après une guérison complète du cerveau et avec l’approbation d'un expert médical, l’athlète peut reprendre graduellement les activités physiques. 

Il faut faire preuve de patience, d’attention et de prudence pour retourner au jeu en toute sécurité, et chaque athlète vivra cette expérience différemment.

Meilleures ressources

Consulter la liste ci-dessous pour découvrir si un représentant de votre discipline sportive a publié des protocoles concernant la lutte contre les commotions cérébrales.  

 

Canada Alpin Canada Équestre Patinage de vitesse Canada Volleyball Canada
Badminton Canada Freestyle Canada Taekwondo Canada Water Polo Canada
Bobsleigh Skeleton Lug  Hockey Canada Saut à Ski Canada Canoë Kayak Canada
Curling Canada Natation Canada Canada Soccer Judo Canada
  • « ... en parlant de protocoles, nous devons en avoir un. Veillons à ce qu’il soit le plus simple, solide et pertinent possible. »

    Eric Lindros, joueur de la LNH, médaillé d’or des Jeux olympiques, membre du Temple de la renommée du hockey, lors d’une allocution à la Conférence du gouverneur général sur les commotions cérébrales dans le sport

  • « Nous nous préoccupions des ecchymoses et du sang sur son genou, sans réaliser que sa blessure la plus sérieuse était à la tête. »

    Gordon Stringer, père de Rowan Stringer (Loi Rowan)

  • « Il faut apprendre à guérir intelligemment. Pour pratiquer un sport à long terme, il faut parfois s’accorder de courtes périodes d’arrêt. »

    Rosie MacLennan, double médaillée d’or des Jeux olympiques

  • « Vous ne pouvez pas demander aux athlètes ayant subi une commotion cérébrale de s’en rendre compte par eux-mêmes. »

    Karolina Wisniewska, huit fois médaillée des Jeux paralympiques, ski alpin

  • « Je crois que même si les athlètes savent qu’ils devraient s’arrêter, ils ont très peur que ce temps d’arrêt leur fasse perdre les progrès de leur entraînement. »

    Tara Whitten, médaillée de bronze des Jeux olympiques, cyclisme

  • « Lorsque tu as une commotion cérébrale, tu ne sais pas que tu répètes tes mots. Tu ne réalises pas à quel point tu es touché. »

    Mercedes Nicoll, planchiste olympique canadienne

  • « En tant qu'athlète et mère, j'avais un choix à faire: parler de tous les symptômes que je ressentais ou les cacher. C'était important pour moi d'en parler et d'informer les autres que j'avais besoin d'aide. »

    Robbi Weldon, cycliste olympique canadienne

Lignes directrices canadiennes sur les commotions cérébrales dans le sport

Les plus récentes nouvelles SIRC en matière de commotion cérébrale

  • Ringette athlete with hashtag TononteteCanada

    Voici comment la ringuette valorise la gestion des commotions cérébrales

     

    Chaque organisme de sport est confronté à des décisions difficiles quant à l’affectation de son budget et de ses ressources humaines limitées.

    « La situation est la même pour la ringuette, mais nous avons constaté qu’en mettant nos valeurs au premier plan, cela peut en fait...Lire la suite

  • Les commotions cérébrales dans le sport : Transformer les données probantes en action

    Qu'il s'agisse de terrains de jeu ou de podiums internationaux, des millions de Canadiens et de Canadiennes participent chaque jour à des activités sportives. Bien que les avantages pour la santé et les avantages sociaux de la participation au sport l'emportent de loin sur les risques potentiels...Lire la suite

  • Retour à l’apprentissage des élèves-athlètes après une commotion cérébrale

    Lorsqu’un élève-athlète d’école secondaire subit une commotion cérébrale*, il est important que tous les adultes qui interagissent avec lui sachent comment établir le meilleur environnement pour son retour à...Lire la suite

  • Faits essentiels sur les commotions cérébrales

    Une commotion cérébrale* est une blessure à la tête courante, aussi appelée...Lire la suite

Cas de réussite

Il est rare que l’on retrouve « commotion cérébrale » et « succès » dans la même phrase. Grâce aux efforts collaboratifs d’organisations à travers le Canada et à des lignes directrices harmonisées, les athlètes canadiens sont, mieux que jamais, protégés contre les risques à long terme d’une commotion cérébrale.

Voici quelques cas de réussite d’athlètes et d’organisations du sport au Canada :

 

Télécharger votre boîte à outils sur les commotions cérébrales

Ressources promotionnelles

Dans ces fichiers, vous trouverez des outils de communication prêts à l’usage pour diffuser les messages de la campagne au sein de votre organisation. N’hésitez pas à communiquer avec nous si vous souhaitez créer des versions comarquées.

Vidéo de la campagne
Dépliant bilingue expliquant les quatres R
Dépliant francophone petit format

MODÈLE POWERPOINT

Taille 16:9 écran large
Taille 4:3 plein écran

ANNONCES PUBLICITAIRES – IMPRIMÉ

5 po x 7 po
8 po x 10 po

ANNONCES PUBLICITAIRES – BANNIÈRE WEB

728x90
300x250
160x600

AFFICHES

8 ½ po x 11 po
11 po x 17 po

CONTENU POUR LES MÉDIAS SOCIAUX

Contenu préparé pour les médias sociaux (fichier ZIP)

Ressources éducationnelles

Nous avons assemblé plusieurs ressources importantes de sensibilisation aux commotions cérébrales et de prévention, offertes par nos partenaires. Téléchargez-les et utilisez-les pour vous inspirer et créer vos propres outils.

Découvrez les signes et les symptômes d’une commotion cérébrale (PDF) (Parachute Canada)
Outils d'identification des commotions cérébrales (en anglais seulement)
Commotions cérébrales : fiche de renseignements pour les entraîneurs (en anglais seulement)
L’ABC de la commotion cérébrale : un guide pour les enfants et les parents (en anglais seulement)
Les commotions cérébrales sportives : de l’information pour les parents, les entraîneurs et les moniteurs
Modèle de protocole canadien harmonisé sur les commotions
Lettre confirmant le diagnostic médical
Lettre d’autorisation médicale
Outil d’évaluation des commotions cérébrales dans le sport – 5e édition (SCAT5)
Outil d’évaluation des commotions cérébrales dans le sport chez les enfants – 5e édition (Child-SCAT5)
Liste de vérification du protocole canadien harmonisé sur les commotions
Fiche éducative transmise avant le début de la saison
Étapes à suivre en cas de commotions cérébrales
Outil d’adaptation de la Stratégie de retour au sport spécifique à un sport
Quel est votre Q.I. sur les commotions cérébrales ?
Comment se produit une commotion cérébrale?
Pocket CRT (Concussion Recognition Tool)
Code de conduite du joueur
Carte visant les commotions cérébrales
Hockey Canada : Réunions d’équipe
Hockey Canada : Un plan d’action en cas d’urgence pour le hockey

Applications et modules d’apprentissage en ligne sur les commotions cérébrales

Téléchargez des outils pratiques pour savoir identifier et gérer les commotions cérébrales.

Concussion Ed

Créée par Parachute Canada, l’application Concussion Ed offre aux parents, aux jeunes et aux éducateurs canadiens l’accès à des ressources gratuites sur les commotions cérébrales.

Sensibilisation aux commotions cérébrales

Un outil conçu par Hockey Canada pour tous ceux qui souhaitent en savoir davantage sur la prévention, la détection et le traitement des commotions cérébrales. L’application inclut un protocole sur le retour au jeu responsable.

Gestion des commotions cérébrales par World Rugby

L’application sur les commotions cérébrales de World Rugby est conçue pour toutes personnes s’intéressant au rugby : joueurs, entraîneurs, parents, enseignants, arbitres, spectateurs ainsi que toutes personnes impliquées dans le jeu ou s’y intéressant.

Prendre une tête d'avance

 

Les modules d’apprentissage en ligne conçus par l’Association canadienne
des entraîneurs vous renseigneront sur la sécurité dans les sports et sur les commotions cérébrales avec des vidéos de 60 à 90 minutes.