Le centre de documentation pour le sport
Le centre de documentation pour le sport

Voici le troisième et dernier billet d’une série sur le développement positif des jeunes dans le sport. Si c’est la première fois que vous consultez cette série, prenez quelques instants pour lire les deux autres billets : Conseils sur la façon d’offrir un programme sportif de qualité pour les jeunes et Enseigner les aptitudes de vie par le sport.

Le transfert des aptitudes de vie est défini comme un processus continu où une personne applique une compétence acquise dans un contexte à un autre (Pierce, Camiré et Gould, 2017). Dans le sport, cela peut impliquer l’application de compétences comme le travail d’équipe, la communication ou l’honnêteté appris sur le terrain de jeu à des situations à la maison, à l’école ou au travail. Le transfert des aptitudes de vie est essentiel pour aider les jeunes athlètes à s’épanouir dans le sport et au-delà.

À l’instar du développement des aptitudes de vie, les athlètes peuvent vivre le transfert de façon implicite (c.-à-d. sans le soutien des entraîneurs) ou explicite (c.-à-d. actions délibérées des entraîneurs pour appuyer le transfert; Turnnidge, Côté et Hancock, 2014). Toutefois, les données probantes appuient une approche intentionnelle du transfert des aptitudes de vie afin d’aider les athlètes à mieux connaître et comprendre le processus de transfert (p. ex. Bean, Kramers, Forneris et Camiré, 2018).

Voici quatre stratégies que les entraîneurs peuvent utiliser intentionnellement pour aider les athlètes à transférer les aptitudes de vie au-delà du sport, d’après la documentation croissante sur le sujet (p. ex. Allen, Rhind et Koshy, 2015; Bean et coll., 2018; Chinkov et Holt, 2016; Jørgenson, Lemyre et Holt, 2019; Kendellen, Camiré, Bean, Forneris et Thompson, 2017; Pierce et coll., 2017; Pierce, Kendellen, Camiré et Gould, 2018). Un exemple de chaque stratégie est fourni ci-dessous en utilisant l’habileté de relaxation liée à la régulation émotionnelle.

  1. Soutenez le processus de transfert des athlètes
    • Favorisez la maîtrise des aptitudes de vie chez les athlètes en leur offrant un environnement sécuritaire et positif.
    • Discutez du transfert des aptitudes de vie avec les athlètes afin de mieux les sensibiliser et de les aider à mieux comprendre les occasions potentielles d’appliquer ces aptitudes dans le sport et au-delà.
    • Reconnaissez que le transfert est un processus qui sera différent pour chaque athlète; certains athlètes peuvent prendre plus ou moins de temps à intérioriser certaines habiletés ou peuvent avoir besoin d’un soutien pour répondre à des besoins spécifiques. 
    • Exemple : Demandez aux athlètes de décrire ce dont ils ont besoin pour se sentir détendus, comme écouter de la musique pendant une compétition sportive ou pendant qu’ils se préparent pour un test.
  2. Encouragez les athlètes à réfléchir sur les expériences de transfert
    • Offrez aux athlètes des occasions structurées d’examiner comment le transfert peut se faire ou s’est fait au moyen d’exercices de débreffage et de réflexion pendant les pratiques et les compétitions. Encouragez la tenue d’un journal hebdomadaire sur des expériences de transfert spécifiques pour aider les athlètes à comprendre les circonstances qui ont empêché le transfert.
    • Sachez que les capacités des athlètes à s’engager dans la réflexion peuvent changer au fil du temps et avec la maturité cognitive.
    • Exemple : Demandez aux athlètes de partager avec leurs coéquipiers des exemples de moments où ils ont réussi ou échoué à se détendre avant un événement important (p. ex. faire un tir de pénalité, parler en public), et encouragez la réflexion sur le processus et/ou la performance en fonction de ces expériences.
  3. Créez des occasions pour les athlètes d’appliquer les aptitudes de vie au-delà du sport
    • Organisez des activités et des événements qui donnent aux athlètes l’occasion d’appliquer leurs habiletés acquises à l’extérieur du sport dans un environnement de soutien, comme les activités de financement d’équipe.
    • Soyez conscient des contextes dans lesquels les athlètes s’engageront et établissez des liens entre eux, par exemple en tant que membres d’une équipe sportive ou dans le cadre de projets de groupe à l’école. La congruence entre les contextes d’apprentissage est importante pour le développement et le transfert des aptitudes de vie.
    • Exemple : Lors de la fête de fin de saison, demandez aux athlètes de préparer un court discours pour remercier leurs parents/tuteurs pour leur soutien continu tout au long de la saison. Encouragez les athlètes à utiliser les habiletés qu’ils ont apprises dans le sport liées à la relaxation pour les aider à se préparer à parler devant un groupe.
  4. Développez des partenariats dans la communauté
    • Établissez des liens avec les parents/tuteurs, les enseignants et les membres de la communauté pour développer une compréhension commune de la façon dont les athlètes peuvent transférer les aptitudes de vie, notamment en appliquant ces processus et en offrant aux athlètes des occasions de mettre en pratique leurs compétences.
    • Créez des occasions structurées pour impliquer l’équipe dans la communauté, par exemple en faisant du bénévolat à une soupe populaire ou à un événement communautaire. Les athlètes peuvent mettre en pratique leurs aptitudes de vie, comme le leadership ou les aptitudes de communication, au sein de la communauté avec les adultes qui les soutiennent.
    • Invitez d’anciens athlètes, des athlètes professionnels ou des membres reconnus de la communauté à partager leurs propres expériences de transfert avec les athlètes de votre équipe.
    • Exemple : Communiquez avec les parents/tuteurs et/ou les enseignants de vos athlètes pour partager les stratégies de relaxation pratiquées dans le sport afin de favoriser leur transfert dans d’autres contextes, par exemple lorsque vous faites vos devoirs ou avant un test.

A propos de l'auteur

Sara Kramers est étudiante au doctorat à l’Université d’Ottawa à l’École des sciences de l’activité physique. Ses recherches portent sur l’enseignement et le développement des aptitudes de vie dans le contexte du sport chez les jeunes, la formation des entraîneurs, ainsi que l’évaluation et la qualité des programmes sportifs destinés aux jeunes.

Mme Corliss Bean est boursière postdoctorale à l’Université de la Colombie-Britannique Okanagan au sein de la School of Health and Exercise Sciences. Elle est également spécialiste de la recherche et de l’évaluation au Youth Research and Evaluation eXchange de l’Université York. Ses recherches se sont concentrées sur l’évaluation des programmes de sport pour les jeunes. Mme Corliss est fortement impliquée dans la recherche au sein de la communauté et a travaillé avec des organismes aux niveaux municipal et national pour élaborer des programmes d’études et évaluer les programmes.

Références

Allen, G., Rhind, D. et Koshy, V. (2015). Enablers and barriers for male students transferring life skills from the sports hall into the classroom. Qualitative Research in Sport, Exercise and Health, 7, 53 à 67.

Bean, C., Kramers, S., Forneris, T. et Camiré, M. (2018). The implicit/explicit continuum of life skills development and transferQuest, 70, 456 à 470.

Chinkov, A. E., & Holt, N. L. (2016). Implicit transfer of life skills through participation in Brazilian jiu-jitsu. Journal of Applied Sport Psychology, 28, 139 à 153.

Jørgensen, H., Lemyre, P. N. et Holt, N. (2019). Multiple learning contexts and the development of life skills among Canadian junior national team biathletesJournal of Applied Sport Psychology (publication en ligne avancée).

Kendellen, K., Camiré, M., Bean, C., Forneris, T. et Thompson, J. (2017). Integrating life skills into Golf Canada’s youth programs: Insights into a successful research to practice partnershipJournal of Sport Psychology in Action, 8, 34 à 46. doi:10.1080/21520704.2016.1205699

Pierce, S., Gould, D. et Camiré, M. (2017). Definition and model of life skills transfer. International Review of Sport and Exercise Psychology, 10, 186 à 211.

Pierce, S., Kendellen, K., Camiré, M. et Gould, D. (2018). Strategies for coaching for life skills transfer. Journal of Sport Psychology in Action, 9, 11 à 20.

Turnnidge, J., Côté, J. et Hancock, D. J. (2014). Positive youth development from sport to life: Explicit or implicit transfer? Quest, 66, 203 à 217. doi:10.1080/00336297.2013.867275