The Sport Information Resource Centre
Use double quotes to find documents that include the exact phrase: "aerodynamic AND testing"
The Sport Information Resource Centre

Escrime – Montréal, 22 janvier 2017 (Sportcom) – L’équipe masculine canadienne de fleuret, composée des Québécois Maximilien Van Haaster et Marc-Antoine Brodeur ainsi que de Blake Broszus et Kamil Karbonowski, a terminé au 15e rang du tournoi par équipe, dimanche, à la Coupe du monde de Paris, en France.

Le tournoi a été remporté par l’Italie, suivi de la France et des États-Unis.

Le quatuor canadien a amorcé la compétition par une victoire convaincante de 45-39 sur l’Autriche. Puis, le parcours des Canadiens dans le tableau principal a été arrêté par la puissante équipe américaine. La jeune équipe de l’unifolié a eu de la difficulté face aux escrimeurs d’expérience américains, s’inclinant par la marque de 45-20.

Relégués aux matchs de classements, les Canadiens ont tout d’abord subi une défaite de 45-29 face aux Britanniques dans un affrontement où ils n’ont pas été en mesure de se faire valoir face à une équipe sensiblement de la même force qu’eux. « C’est un match que nous aurions dû gagner. Les Britanniques sont bien classés, mais ils n’avaient pas leur équipe la plus forte ici », a commenté Maximilien Van Haaster.

Le Canada a par la suite perdu contre l’Ukraine par la marque de 45-30. Les quatre Canadiens ont toutefois terminé le tournoi sur une bonne note en disposant du Bélarusse par la marque de 45-37. « Les Biélorusses avaient eux aussi une équipe assez jeune, nous aurions été déçus de perdre contre eux. Au moins, nous avons fini la journée sur une bonne note avec une victoire », a admis Van Haaster.

« Notre objectif ici, en tant qu’équipe, était de prendre de l’expérience et d’essayer de nouvelles choses. Deux gars sur l’équipe, Broszus et Karnonowski, en étaient à leur première Coupe de monde senior. Aujourd’hui, ce n’est pas notre meilleure performance, mais ça augure bien pour l’avenir », a conclu le fleurettiste québécois.

Malinka Hoppe et l’équipe féminine d’épée 16es à Barcelone

Toujours dimanche, les épéistes canadiennes ont conclu le tournoi par équipe de la Coupe du monde de Barcelone au 16e rang.

L’équipe chinoise a pris le premier rang du tournoi. L’Estonie et la Russie ont terminé respectivement deuxième et troisième.

L’équipe canadienne formée par la Québécoise Malinka Hoppe, de Vanessa Lacas-Warrick et de Leonora Mackinnon, a débuté le tournoi par une victoire de 45-44 sur le Kazakhstan. Les Canadiennes ont ensuite été défaites 45-25 par les Chinoises, ce qui a mis fin à leur présence dans le tableau principal.

Lors des matchs de classement, les escrimeuses canadiennes ont perdu consécutivement contre le Japon 45-33, la Roumanie 45-40 et Hong Kong 45-39.

– 30 –

Rédaction: Audrey Lacroix
 
Information : 514-990-0966 ou 1-866-990-0966
www.sportcom.qc.ca
 
www.facebook.com/SportcomQc
www.twitter.com/SportcomQuebec
Skype : sportcom-pupitre