Le centre de documentation pour le sport
Le centre de documentation pour le sport

Philippe Boucher skis to 50th, Rémi Drolet 52nd, Graham Ritchie 67th

OBERSTDORF, Allemagne— Russell Kennedy a su surmonter le temps chaud et la neige molle pour décrocher la dernière place dans le top 30 pour la toute première fois lors d’un championnat du monde mercredi.

L’athlète âgé de 30 ans originaire de Canmore, en Alberta, a arrêté le chrono à 36:22.8 lors de la course masculine de 15 kilomètres styel libre à départ individuel. Kennedy, olympien en 2018, a pris la 30e place avec 0,1 seconde d’avance sur l’Américain Simeon Hamilton.

“C’était une journée difficile. La neige fondue était super profonde, mais l’équipe de fartage m’a donné des skis formidables”, a déclaré Kennedy.

Kennedy est arrivé au Championnat du monde avec de grandes attentes, ayant obtenu deux résultats en Coupe du monde dans le groupe d’élite des 30 dans la saison écourtée pour l’équipe canadienne en raison de la COVID-19, malgré l’infection à l’oreille dont il souffre depuis son arrivée à Oberstdorf, en Allemagne.

“J’étais un peu nerveux ce matin au sujet de ma forme avec cette otite que j’ai depuis cinq jours et j’étais donc heureux de voir que, bien que ce ne soit pas parfait, c’est quand même bon”, a déclaré Kennedy. “Je me sens mieux maintenant et j’espère pouvoir faire un bon 50 km.

Les Norvégiens ont balayé le podium masculin. Hans Holund a établi le temps à battre à 33:48.7. Simen Krueger était à 20,2 secondes de la première place, avec un temps de 34:08.9 pour la médaille d’argent. Harald Amundsen a complété le balayage du podium pour les Norvégiens avec un temps de 34:24.3.

Trois autres Canadiens ont également participé à la course de demi-fond de mercredi. Philippe Boucher, de Lévis, au Québec, a été le deuxième meilleur Canadien en 50e place avec un temps de 37:48.9. Rémi Drolet, de Rossland, en Colombie-Britannique, a travaillé fort dès le départ etse trouvait en 12e place au premier temps intermédiaire de 1,8 kilomètre, mais il a glissé jusqu’au 52e rang avec un temps de 37:51,4. Graham Ritchie, de Parry Sound, en Ontario, a complété le contingent canadien en 67e position avec un temps de 39:04.0.

Les Championnats du monde de ski nordique se poursuivent jeudi à Oberstdorf avec l’épreuve féminine de relais 4×5 kilomètres. Le Canada sera représenté par Katherine Stewart-Jones, Dahria Beatty, Cendrine Browne et Laura Leclair.

Résultats détaillés du 15km masculin: http://medias4.fis-ski.com/pdf/2021/CC/2070/2021CC2070RL.pdf

Nordiq Canada est l’organisme directeur du ski para nordique et de fond au Canada; sport d’hiver et activité de loisir par excellence pratiqué annuellement par plus d’un million de Canadiens.  Ses 60 000 membres regroupent des athlètes, des entraîneurs, des officiels et des skieurs de tous âges et de tous niveaux.  Avec le soutien de ses partenaires d’entreprise, Haywood Securities Inc., AltaGas Swix et Lanctôt Sports, ainsi que le gouvernement du Canada, le Comité olympique canadien, le Comité paralympique canadien, À nous le podium et B2Dix, Nordiq Canada forme des champions olympiques, paralympiques et mondiaux.  Pour plus d’information sur Nordiq Canada, veuillez nous visiter à l’adresse www.nordiqcanada.ca.

*****

POUR DE PLUS AMPLES RENSEIGNEMENTS:

Chris Dornan

Nordiq Canada

T: 403-620-8731