Le centre de documentation pour le sport
Utilisez des guillemets pour trouver les documents qui contiennent l'expression exacte : "aérodynamique ET essais"
Le centre de documentation pour le sport

Curling Canada – BÂLE, Suisse — Un homme qui a fait une contribution remarquable au sport de curling, sur la glace et ailleurs, a été mis à l’honneur à l’échelle internationale aujourd’hui.
 
Le Canadien Warren Hansen a été intronisé au Temple de la renommée mondial du curling dans le cadre du Mondial 2016 de curling masculin, présenté pour Ford du Canada, durant l’éliminatoire Page 1 vs 2, dans l’aréna St. Jakobshalle.
 
Hansen, qui a occupé pendant longtemps le poste de directeur des événements et des opérations chez Curling Canada, et qui fait actuellement fonction de consultant auprès du conseil des gouverneurs de cet organisme, a participé au sport en tant que joueur, administrateur, officiel, entraîneur et promoteur. Il a été intronisé au Temple de la renommée du curling canadien au mois de juin dernier, après une carrière de 42 ans chez Curling Canada.
 
«Nous sommes vraiment ravis pour Warren, puisqu’on ne pourrait sous-estimer ce qu’il a fait pour le sport de curling, non seulement au Canada, mais au monde entier,» a déclaré Hugh Avery, président du conseil des gouverneurs de Curling Canada. «Warren a consacré sa vie au curling, et nous ne laissons pas de remarquer les fruits de ses efforts alors que notre sport continue son essor et gagne en popularité, tant chez les spectateurs que chez les participants.»
 
Hansen a été champion au Brier 1974 sur l’équipe albertaine de Hec Gervais. Par coïncidence curieuse, sa seule participation au championnat du monde s’est faite en Suisse, où Hansen et l’équipe canadienne ont été défaits par la Suède aux demi-finales du Tournoi 1974 Air Canada Silver Broom à Berne.
 
Hansen a eu une encore plus grande incidence dans les coulisses du sport; il a été l’un des principaux architectes des normes et des guides en matière d’entraînement, arbitrage et préparation de la glace, et il a enseigné le sport à des débutants aux quatre coins du monde.
 
«Cela me fait plaisir d’annoncer l’intronisation de Warren Hansen au Temple de la renommée mondial du curling,» a déclaré la présidente de la Fédération mondiale de curling, Kate Caithness. «Son engagement total pour développer notre sport, au Canada et au monde entier, est l’une des raisons pourquoi le curling est en pleine forme aujourd’hui. À bon nombre des bornes importantes que nous avons passées dans notre sport, comme par exemple l’intégration du curling au mouvement olympique, les efforts et la présence de Warren ont laissé leur marque.»
 
Au Canada, Hansen a travaillé inlassablement pour transformer les championnats canadiens de curling masculin et féminin — les tournois Brier et Scotties — en événements qui transcendent le curling. Il a certainement réalisé cette mission, puisque tous deux sont devenus des entreprises de sports et divertissement qui attirent des légions de passionnés chaque année.
 
Au-delà de cet effort, Hansen tenait à amener le curling à un niveau d’athlétisme encore plus poussé. Il a prôné la valeur du conditionnement physique tout en décourageant les mauvaises habitudes, et il visait à balayer les stéréotypes traditionnels rattachés au curling, en vue de renforcer le profil de ce sport aux Jeux Olympiques.
 
Il a travaillé de près avec des partisans du curling de tout autour du monde pour encourager le Comité international olympique à ajouter le curling au programme officiel des Jeux Olympiques, et cet objectif s’est achevé aux Jeux d’hiver de 1998 à Nagano, Japon.
 
Il a également joué un rôle dans l’intégration de la discipline de doubles mixtes au programme olympique; il a été parmi le groupe des concepteurs de la discipline courante de doubles mixtes, qui a été introduite à la Coupe Continentale 2002 à Regina.
 
«L’intronisation au Temple de la renommée mondial du curling est le plus grand honneur qu’on puisse recevoir dans les cercles de curling,» a déclaré Hansen. «Je suis très fier de partager cet honneur avec les quinze autres Canadiens et Canadiennes précédemment intronisés.»
 
C’est la cinquième année où la Fédération mondiale de curling accepte des candidatures à l’intronisation au Temple de la renommée mondial du curling, un honneur qui est décrit comme «la mention la plus élevée ‘hors compétition’ que la Fédération mondiale de curling peut remettre; cette mention reconnaît et célèbre une contribution extraordinaire au sport de curling, que ce soit sur la glace ou hors la glace.»
 
Avant 2012, la FMC a remis le Prix Freytag de curling mondial, qui porte le nom du défunt Elmer Freytag de la U.S. Curling Association, un des membres fondateurs de la Fédération internationale de curling (la présete FMC).
 
Les anciens lauréats canadiens du Prix Freytag sont : Ray Kingsmith (2011), Sandra Schmirler (2009), Shirley Morash (2001), Ernie Richardson (2000), Colin Campbell (1990), Bob Picken (1987), Don McLeod (1985), Mabel Deware (1983), Doug Maxwell (1981) et Ken Watson (1978).
 
Les Canadiens intronisés depuis 2012 incluent Ron Northcott et Don Duguid en 2013; Randy Ferbey en 2014; et Ray Turnbull et Russ Howard en 2015.
 
Pour en savoir plus sur le Temple de la renommée mondial du curling, visitez le : www.worldcurling.org/world-curling-hall-of-fame.
 
-30-
 
 
Pour en savoir plus, veuillez communiquer avec :
 
Al Cameron
Directeur, Communication et relations avec les médias
Curling Canada
403-463-5500
acameron@curling.ca
 
Cameron MacAllister
Relations avec les médias
Fédération mondiale de curling
media@worldcurling.org