Le centre de documentation pour le sport
Utilisez des guillemets pour trouver les documents qui contiennent l'expression exacte : "aérodynamique ET essais"
Le centre de documentation pour le sport
Institut canadien du sport de calgary – Danielle Lappage a connu de nombreuses déceptions pendant sa longue carrière de lutteuse. Juste après les championnats du monde de 2014, lors desquels elle a terminé huitième, elle a rompu le ligament croisé antérieur de son genou droit, ce qui a mené à une chirurgie reconstructive et à une longue convalescence. Ensuite, seulement quelques minutes avant son match d’ouverture aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro en 2016, elle a connu une rupture du tendon du jarret et a dû se retirer.
 
En 2014, on aurait dit que Danielle se destinait à la gloire. Cette année-là, la championne du monde junior de 2010 a aussi remporté les championnats nationaux, les Championnats du monde universitaires, les Jeux du Commonwealth et l’Open féminin d’Australie. D’emblée, revenir de sa convalescence à la suite de sa blessure au ligament croisé était tout un exploit. L’accident exceptionnel qui a gâché son rêve à Rio a été la goutte qui a fait déborder le vase.
 
« J’avais l’impression de vivre un cauchemar », se souvient Lappage, qui a 28 ans aujourd’hui. « Je ne m’en suis pas remise immédiatement, j’ai vécu un long processus d’adaptation. » La rareté de sa blessure a rendu le pronostic et l’issue à long terme incertains, et Danielle ne savait pas quoi faire. En combinant du coaching à l’Université Simon Fraser à des études en droit à l’Université de Calgary en 2017, elle a pu gérer sa récupération et le chemin menant à la compétition, chose qu’elle n’était pas certaine d’être capable de recommencer à faire.
 
Institut canadien du sport de calgary: @csicalgary
Rédigé par Kristina Groves: @kngrover
Photo crédit: Lutte Canada
18/10/18