Le centre de documentation pour le sport
Utilisez des guillemets pour trouver les documents qui contiennent l'expression exacte : "aérodynamique ET essais"
Le centre de documentation pour le sport

Sept prix présenté à des personnes qui ont représenté le Canada sur la glace et en dehors à Beijing 2022 lors du gala samedi

Credit: Tjerk Bartlema 

Photos

QUÉBEC, QUÉBEC – Plus de 100 membres de la communauté du patinage de vitesse canadien se sont rassemblés à Québec, samedi, pour rendre hommage aux olympiens de leur sport qui ont représenté le Canada à Beijing 2022.
 
L’édition inaugurale du Gala de célébration olympique – qui a eu lieu conjointement avec l’AGA et congrès de Patinage de vitesse Canada – était l’occasion de revenir sur les succès de la dernière saison et de rendre hommage aux formidables réalisations de nos athlètes, entraîneurs et officiels olympiques.
 
Le gala regroupait des parties prenantes de tous les secteurs de la communauté du patinage de vitesse, incluant les membres du personnel et les bénévoles de Patinage de vitesse Canada et de ses 13 associations provinciales et territoriales de patinage de vitesse, de même que plus d’une trentaine d’athlètes, entraîneurs, officiels et membres du personnel de soutien ayant pris part aux derniers Jeux olympiques.
 
Dans le cadre des festivités de samedi, Patinage de vitesse Canada a présenté sept prix à des personnes qui ont représenté le Canada sur la glace et en dehors à Beijing 2022. Les récipiendaires des autres prix qui seront décernés cette année seront dévoilés sur les réseaux sociaux de l’organisation dans les prochaines semaines.
 

Athlète masculin de l’année en longue piste: Laurent Dubreuil

Laurent Dubreuil (Lévis, Qué.) a fait face à bien des écueils durant la dernière saison, mais le vétéran de 10 ans avec l’équipe nationale a continué d’afficher une attitude positive et il a surmonté l’adversité pour obtenir les meilleurs résultats de sa carrière. Après avoir raté le podium olympique de peu au 500m – une distance où il était un des favoris –, il a rebondi de belle façon en mettant la main sur l’argent au 1000m. Sur le circuit international, l’athlète de 29 ans a décroché neuf médailles de la Coupe du monde et il a été couronné champion du classement général du 500m, tout en rééditant le record national du 500m que détenait Jeremy Wotherspoon depuis 14 ans pour ainsi devenir le premier Canadien à passer sous la barre des 34 secondes dans cette distance. Dubreuil obtient le Prix Jeremy Wotherspoon remis à l’Athlète masculin de l’année en longue piste pour la deuxième fois de sa car

rière, lui qui a aussi remporté cet honneur en 2021.

Athlète féminine de l’année en longue piste: Isabelle Weidemann

La saison a été mémorable pour la spécialiste des distances de fond Isabelle Weidemann (Ottawa, Ont.), qui devenue seulement le deuxième athlète canadien de l’histoire à décrocher l’ensemble complet des médailles aux mêmes Jeux olympiques. À Beijing 2022, elle a raflé le bronze au 3000m, l’argent au 5000m et elle a été sacrée championne olympique en poursuite par équipe chez les femmes aux côtés de ses coéquipières Ivanie Blondin et Valérie Maltais. Ses performances aux Jeux lui ont valu le remarquable honneur d’être porte-drapeau du Canada à la cérémonie de clôture. L’athlète de 26 ans a par ailleurs mis la main sur six médailles de la Coupe du monde cette saison et aidé le Canada à terminer au premier rang du classement général en poursuite par équipe. Weidemann devient ainsi récipiendaire pour la deuxième fois du Prix Catriona Le May Doan remis à l’Athlète féminine de l’année en longue piste, ayant auparavant reçu cet honneur en 2019.

Athlète masculin de l’année en courte piste: Steven Dubois

Steven Dubois (Lachenaie, Qué.) a connu des succès remarquables à l’occasion des premiers Jeux olympiques de sa jeune carrière, alors qu’il est revenu de Beijing 2022 avec le statut d’olympien canadien le plus décoré chez les hommes. L’athlète de 25 ans a remporté le bronze au 500m, l’argent au 1500m et il a été un membre-clé du relais masculin qui a raflé l’or, aux côtés de Charles Hamelin, Pascal Dion, Jordan Pierre-Gilles et Maxime Laoun. Il a par ailleurs décroché cinq médailles de la Coupe du monde à l’automne et a accédé au podium à l’occasion de la dernière compétition de la saison, les Championnats du monde qui ont eu lieu à Montréal, alors qu’il a obtenu le bronze au relais masculin. Dubois remporte le Prix Marc Gagnon remis à l’Athlète masculin de l’année en courte piste pour la deuxième fois, l’ayant aussi reçu en 2020.

Athlète féminine de l’année en courte piste: Kim Boutin

Après s’être donné un répit du patinage de vitesse durant la pandémie afin de prendre soin de sa santé mentale, Kim Boutin (Sherbrooke, Qué.) a fait un impressionnant retour en force au cours de la dernière saison. Elle a été la seule athlète du Canada en patinage de vitesse courte piste à obtenir une médaille chez les femmes à Beijing, raflant le bronze au 500m pour s’emparer de la quatrième médaille olympique de sa carrière. Elle a remporté trois médailles dans des distances individuelles et deux autres au relais sur le circuit de la Coupe du monde, complétant la saison au deuxième rang du classement général du 500m. Elle a par ailleurs décroché trois médailles d’argent aux Championnats du monde à Montréal, en route vers le titre de vice-championne. Boutin obtient le Prix Nathalie Lambert remis à l’Athlète féminine de l’année en courte piste pour la troisième fois de sa carrière, ayant également reçu cet honneur en 2018 et 2020.

Champion communautaire de l’année: Gilmore Junio 

Gilmore Junio (Calgary, Alb.) est largement reconnu pour ses qualités exceptionnelles en termes d’esprit sportif et de leadership, autant sur la glace qu’en dehors. Il a conquis les coeurs des Canadiens avec son généreux geste d’esprit sportif à Sotchi 2014 – alors qu’il avait cédé sa place au 1000m à son coéquipier et éventuel médaillé d’argent Denny Morrison – et il est devenu depuis un remarquable modèle à suivre pour un grand nombre de jeunes athlètes. Loin de l’anneau de glace, il s’implique activement dans la communauté et il se sert de sa tribune pour plaider en faveur de la diversité et de l’inclusion, en plus de chercher à inspirer les jeunes afin de les amener à pratiquer un sport. Il a été porte-parole pour les Jeux de l’Alberta et il est présentement un ambassadeur pour le programme Classroom Champions, qui lui permet d’agir comme mentor pour des enfants afin de les aider à s’épanouir mentalement et académiquement. Junio devient le tout premier récipiendaire du nouveau prix Impact de l’athlète remis au Champion communautaire de l’année, qui reconnaît un champion communautaire dont l’impact a été positif pour les gens de son entourage, autant sur la glace qu’en dehors.

Entraîneur de l’année: Remmelt Eldering

Remmelt Eldering a rejoint les rangs du programme de l’équipe nationale longue piste après PyeongChang 2018 et il a été le chef de file des patineuses canadiennes spécialisées dans les épreuves de fond et de demi-fond depuis ce temps. Il a notamment été l’entraîneur de patineuses comme Isabelle Weidemann et Ivanie Blondin, les aidant à remporter des dizaines de médailles de la Coupe du monde et des Championnats du monde dans des distances individuelles, en plus d’avoir permis le retour de la formation féminine canadienne de poursuite par équipe au sommet du classement mondial dans cette discipline où le Canada avait jadis été dominant. À Beijing, ses athlètes ont remporté quatre médailles, dont le bronze au 3000m (Weidemann), l’argent au 5000m (Weidemann), l’argent en départ groupé (Blondin) et l’or en poursuite par équipe (Weidemann, Blondin, Maltais). Eldering remporte le Prix Jack Walters remis à l’Entraîneur de l’année pour la première fois de sa carrière.

Officiel de l’année: Trevis Boyd

Un vétéran du circuit national et international de patinage de vitesse, Trevis Boyd (Winnipeg, Man.) a officié à des compétitions de la Coupe du monde et des Championnats du monde au cours des sept dernières années. L’homme de 62 ans a obtenu la formidable opportunité d’officier au plus haut niveau de son sport quand il a été affecté au poste d’arbitre adjoint en longue piste à Beijing, devenant seulement un des deux Canadiens à officier aux Jeux olympiques qui ont eu lieu cette année. Il s’implique dans le milieu du patinage de vitesse depuis plus de 20 ans, oeuvrant comme bénévole à des compétitions de tous les niveaux et agissant comme mentor pour d’autres officiels, tout en partageant ses connaissances au moyen de cliniques de développement et d’opportunités de formation pour officiels. Boyd remporte le Prix René Marleau remis à l’Officiel de l’année pour la première fois de sa carrière.

PERSONNE RESSOURCE
Alain Brouillette
Patinage de vitesse Canada
communications@speedskating.ca
613-601-2630