Les nageuses canadiennes s’imposent devant les Russes pour remporter le bronze au terme d’un relais emballant à l’Universiade d’été

Juillet 10, 2019

Natation Canada - NAPLES, Italie – Les nageuses canadiennes avaient gardé le meilleur pour la fin. En effet, mercredi, elles ont éclipsé la Russie pour remporter une spectaculaire médaille de bronze au relais 4 x 100 m quatre nages, leur dernière course de l’Universiade d’été 2019.

Ingrid Wilm, des Thunderbirds de l’UBC, commence par placer le Canada en troisième position à l’issue de la portion dos grâce à un temps de 1:01.04. Après la brasse et le papillon disputés respectivement par Nina Kucheran, de Sudbury, Ontario et Hannah Genich, de Cobourg, Ontario, le Canada s’est retrouvé à la quatrième place. Il revenait donc à la dernière relayeuse, Ainsley McMurray, de Montréal, la tâche de rattraper au moins 0,17 seconde avec la nage libre.

« Tout ce que j’avais à l’esprit pendant la dernière portion, c’était cette troisième place », raconte-t-elle.

McMurray a inscrit un temps de réaction de seulement 0,02 seconde lors de la prise de relais et un temps de passage de 54,78 secondes qui lui a permis de rattraper, puis de dépasser Mariia Baklakova, de la Russie, et de remettre le Canada à la troisième place.

« C’est mon meilleur 100 m libre à ce jour », poursuit McMurray. « Je savais que j’avais été beaucoup plus solide que la nageuse russe dans la deuxième moitié du parcours, et je lui ai dit en pensée : “Tu ne me rattraperas pas” ».

Les États-Unis ont remporté l’or en 59,77 secondes, suivis du Japon, qui a arrêté le chrono à 4:00.07 et des Canadiennes, troisièmes avec un temps de 4:03.32 et des Russes qui, avec un chrono de 4:03.55, ont dû se contenter de la quatrième place, ayant été évincées par le Canada.

Wilm dit que ses coéquipières et elle ne ressentaient pas une forte pression à l’idée de placer le Canada au tableau des médailles. Elles s’étaient également classées troisièmes à l’issue des préliminaires dans la matinée.

« C’était le moment d’y aller à fond », explique-t-elle. « Je me suis fait confiance et j’ai fait confiance à ma stratégie. Je me suis montrée forte au bon moment. Cela a réveillé notre combattivité pour la saison prochaine, lorsque nous essaierons d’obtenir notre place dans l’équipe olympique. »

L’entraîneur-chef de l’équipe canadienne, Derrick Schoof, de l’UBC, pense que les nageuses ont amplement mérité cette médaille.

« Tout le monde était content », raconte-t-il. « Nous avons lutté pendant toute la semaine et nous nous sommes rapprochés plus d’une fois du podium en terminant au quatrième ou au cinquième rang. Les quatre nageuses ont été finalistes (à des épreuves individuelles) et je savais que nous pouvions décrocher cette médaille. Avant la course, je leur ai seulement dit qu’elles avaient la chance de faire quelque chose de spécial ».

Le Canada conclut la portion natation des Jeux avec une médaille de bronze, six classements au top 5 et 11 participations en finale.

Wilm est celle qui s’est le plus rapprochée d’un podium individuel avec une quatrième place au 100 m dos féminin, dimanche. Elle a arrêté le chrono à 1:00.77, soit à tout juste 0,34 seconde de la troisième place. Wilm a également terminé septième au 50 m dos.

En 2015, Kylie Masse a représenté le Canada à l’Universiade avant de gagner une médaille olympique en 2016 et le titre mondial en 2017.

« Comme moi, Kylie est une spécialiste du dos, et toute la semaine, j’ai pensé au fait que ces Jeux avaient été un tremplin pour sa carrière. »

La médaillée olympique Kennedy Goss, de Toronto, est la nageuse de l’équipe qui a pris part au plus grand nombre de finales. Elle était membre des deux relais féminins qui se sont classés en cinquième position (4 x 200 m et 4 x 100 m libre), et mercredi, elle a également terminé cinquième, au 400 m libre et au 100 m dos, septième au 200 m dos et huitième au 200 m libre.

Les autres finalistes canadiennes de la semaine étaient Sophie Angus, qui a terminé mercredi au 50 m brasse, McMurray qui a pris la septième place au 100 m libre et Genich, qui a pris la huitième place au 100 m papillon.

En plus de Goss, les deux relais féminins qui ont conclu la compétition au cinquième rang étaient composés de Charis Huddle, de Cambridge, Ontario, Sarah Watson, de Winnipeg et McMurray au 4 x 100 m libre; de McMurray, Marit Anderson, de Calgary et Watson, au 4 x 200 m libre.

Résultats complets : https://www.fisu.net/results/summer-universiade/30th-summer-universiade-napoli-2019-main-results

Nathan White ネイサン・ホワイト
Senior manager, Communications, Swimming Canada
Gestionnaire supérieur des communications, Natation Canada
シニアマネージャー、
コミュニケーション
t. +1 613-260-1348 x2002 電話 | m. +1 613-866-7946 携帯電話 | nwhite@swimming.ca メール