Créer un milieu sportif plus sécuritaire grâce à la règle de deux

Author: 
Michel Hachey – Association canadienne des entraîneurs

Mercredi, Juin 13, 2018 - 09:00

La création d’un milieu sportif sain et sécuritaire sur le terrain comme à l’extérieur profite à tous les participants. Que vous soyez un entraîneur, un administrateur ou un parent, nous avons tous un rôle à jouer pour que le sport offre à tous ceux qui le pratiquent une expérience amusante et enrichissante.

Cette série de trois billets vous présentera des outils et des ressources du mouvement Entraînement responsable (MER) pour renforcer la sécurité et les valeurs éthiques dans le sport. Bien que la majorité des entraîneurs soient dévoués au mieux-être de leurs athlètes, le mouvement Entraînement responsable est un appel à l’action qui a le potentiel de toucher tous les organismes sportifs et entraîneurs du Canada en protégeant les athlètes, particulièrement les mineurs, contre les abus, le harcèlement et les autres risques pour leur sécurité.

Le mouvement Entraînement responsable est une initiative de l’Association canadienne des entraîneurs et du Centre canadien pour l’éthique dans le sport. Des consultations des milieux sportifs ont mis au jour un certain nombre de lacunes qui ont contribué à des cas de comportement contraires à l’éthique, notamment l’absence de politiques uniformes, le roulement des bénévoles dans les clubs, les capacités limitées de ceux-ci, la mauvaise communication, des lacunes dans les mécanismes de suivi des entraîneurs et le manque d’une approche coordonnée en matière de promotion de pratiques d’entraînement responsable.

Le mouvement Entraînement responsable a été conçu pour ces raisons et comprend trois éléments visant à favoriser la sécurité dans le sport :

  • la règle de deux;
  • la vérification des antécédents;
  • la formation sur le respect et l’éthique.

Ce premier billet porte sur l’importance de la règle de deux. Ne manquez pas les prochains sur la vérification des antécédents (juillet 2018) et le respect et l’éthique (août 2018).

Qu’est-ce que la règle de deux?

La règle de deux vise à protéger les athlètes mineurs lors de situations de vulnérabilité potentielle, ainsi que les entraîneurs de qualité de nos communautés, en rendant obligatoire la présence de plus d’un adulte.

Selon la règle de deux, les organismes doivent faire en sorte qu’un athlète en situation de vulnérabilité potentielle, particulièrement s’il est mineur, soit toujours accompagné de deux entraîneurs formés ou certifiés par le Programme national de certification des entraîneurs (PNCE) et ayant fait l’objet de vérifications. Parmi les situations de vulnérabilité, on retrouve les réunions à huis clos, les voyages et les lieux d’entraînement éloignés.

L’application de la règle de deux signifie que toute interaction en tête-à-tête entre un entraîneur et un athlète, sur le terrain comme à l’extérieur, doit avoir lieu à portée de voix et dans le champ de vision du second entraîneur, à moins qu’il s’agisse d’une urgence médicale. De plus, l’un des entraîneurs doit être du même sexe que l’athlète. Il est conseillé aux organismes de vérifier avec l’athlète que les personnes qui le supervisent lui conviennent. Pour en savoir plus sur la création d’un environnement sécuritaire et inclusif pour les athlètes de divers sexes, cliquez ICI. En cas d’indisponibilité d’un second entraîneur formé ou certifié par le PNCE et dont les antécédents ont été vérifiés, un bénévole, un parent ou un adulte ayant fait l’objet de vérifications peut être sollicité.

Conseils pour appliquer la règle de deux

Examinons plus en détail des façons d’appliquer la règle de deux dans votre contexte sportif. Voici ce que vous pouvez faire pour éviter de placer les athlètes dans des situations de vulnérabilité en fonction de votre rôle :

  • Évitez les interactions en privé ou en tête-à-tête, sauf en cas d’urgence. Laissez la porte de votre bureau ouverte ou ayez la conversation dans un endroit visible de l’établissement. 
  • Si vous êtes un entraîneur, ayez comme pratique courante de reconnaître les situations qui pourraient vous placer ou placer vos athlètes dans une position vulnérable et de penser à des moyens d’éviter ces situations ou de modifier l’environnement.
  • Si votre organisme considère la règle de deux comme un obstacle, invitez les membres de votre équipe, y compris les athlètes, à essayer de trouver des solutions.
  • Si vous êtes un administrateur, choisissez les membres de votre équipe d’entraîneurs en tenant compte du sexe de vos athlètes.
  • Lors des voyages, évitez les situations où un entraîneur ou un bénévole se retrouve seul avec un athlète. Avant de vous rendre à un événement, communiquez avec d’autres organismes pour vous jumeler avec un autre entraîneur ou bénévole que vous pourrez côtoyer sur le site de compétition et à l’extérieur. Assurez-vous que l’entraîneur ou le bénévole a fait l’objet de vérifications, que l’athlète est à l’aise avec lui et que les parents ont donné leur consentement.
  • Si vous êtes un parent, jouez un rôle proactif en demandant à l’entraîneur de votre enfant si son organisme a déclaré son engagement envers le MER et adopté les politiques d’entraînement responsable.
  • Si vous avez des préoccupations au sujet des interactions entre un entraîneur et votre enfant ou un autre participant, faites-en part au superviseur de l’entraîneur ou à un membre de la direction de l’organisme. Si vous craignez pour la sécurité d’un enfant, communiquez avec les autorités.

Ressources recommandées

Pour en savoir plus sur le mouvement Entraînement responsable ou sur les différentes ressources offertes aux organismes, aux entraîneurs et aux parents pour favoriser les pratiques d’entraînement éthique, veuillez consulter le www.coach.ca/entrainement-responsable.

Découvrez les organismes qui ont déclaré leur engagement envers le mouvement Entraînement responsable en CLIQUANT ICI. Prêt à y ajouter votre voix? Déclarez votre engagement envers le mouvement Entraînement responsable ICI.

Pour en savoir plus, envoyez un courriel à l’adresse MER@coach.ca.  

 

À propos de l’auteur - Michel Hachey est le gestionnaire des communications de l’Association canadienne des entraîneurs. Fier papa, il est déterminé à faire en sorte que le sport soit aussi amusant et sécuritaire pour sa fille qu’il l’était pour lui quand il était jeune. Il est un fervent défenseur de l’entraînement de qualité et croit fermement en son influence positive sur les sportifs partout au pays.